Petite ville à l'est de Gianyar, Klungkung mérite une visite de quelques heures pour découvrir les vestiges du palais royal au Taman Gili, un charmant jardin, ou encore pour se rendre au musée Gunarsa au sud de la ville. Le carrefour central de Klungkung est dominé par une grande statue de Kanda Pat Sari qui indique les quatre directions, jouxtée par un mémorial pour le Puputan (monument Puputan Klungkung) de 1908. A proximité de Klungkung, le village de Kamasan reste un centre artistique vivant connu pour son style de peinture. Klungkung possède aussi un grand marché couvert où l'on peut acheter de belles vanneries et autres objets artisanaux.

Histoire

On se souvient dans quelles circonstances Gajah Mada imposa aux souverains balinais une vassalité soumise aux lois javanaises et dont le pouvoir s'installa à Samprangan. Ce sera lors d'une rivalité entre deux frères que I Dewa Ketut Tegal Besung décida de créer une nouvelle cour inspirée de Majapahit à Gélgél. Le royaume va alors connaître son âge d'or jusqu'à la révolte de Gusti Agung Maruti, Premier ministre du roi, qui le chasse en 1686. Les familles royales de Badung et de Buleleng, refusant de se soumettre au pouvoir d'Agung Maruti, décidèrent d'aider les rois et princes chassés et leur donnèrent leur soutien. Ceux-ci édifièrent le palais de Klungkung en 1710. Le roi Jambé fut le premier à prendre le titre de Dewa Agung, " roi suprême " de Klungkung. Le nouveau rajah fit construire un nouveau palais royal, le Semara Pura, sur la base carrée d'un mandala. Le palais comprenait pavillons, jardins, douves et fut construit par les architectes et artisans qui avaient contribué à édifier la réputation de Gélgél. Le joyau de la cour prit le nom de Taman Gili, " jardin de l'île ". Malheureusement, les bâtiments d'origine furent en grande partie détruits par les Hollandais lors de la conquête de 1908 qui se termina par le tragique puputan du Dewa Agung de Klungkung, peu de temps après celui de Badung. Les deux bâtiments les plus célèbres, le Kerta Gosa (palais de justice) et le Balé Kambang (pavillon flottant) ont été rénovés en partie par les Hollandais dans les années 1920. Vous avez beau regarder sur toutes les cartes, le nom de Klungkung demeure à l'est de Gianyar alors qu'officiellement depuis 1992 la ville est appelée Semarapura en hommage au palais construit au début du XVIIIe siècle, en ville. De la date de sa construction jusqu'à sa destruction partielle par les Hollandais en 1908, la royauté de Klungkung régna sur l'île malgré une certaine autonomie des autres souverains. Les Hollandais prirent prétexte du commerce de l'opium auquel se livrait le Dewa Agung pour l'obliger à se soumettre. La légende raconte que le roi, vêtu de blanc, prit la tête d'une procession qui se dirigeait à l'encontre des Hollandais et de leurs canons. Le roi de Klungkung s'arrêta et, dans un geste de défi et de grandeur, planta son kriss dans le sol. Ce geste devait, selon le mythe, entraîner la création d'un gouffre dans lequel auraient dû s'abîmer les ennemis. Les Hollandais tirèrent. Le roi fut d'abord touché au genou et fut achevé tandis que ses six épouses se suicidèrent sur sa dépouille en se poignardant. Les autres membres de la famille royale les suivirent. Le palais fut entièrement détruit par le feu. Il n'en resta que quelques vestiges. C'est en particulier le cas du Pemedal Agung, grande porte d'accès du palais.

À voir / À faire à KLUNGKUNG

Organiser son voyage à KLUNGKUNG

Photos de KLUNGKUNG

13.95 €
2019-10-16
408 pages
Avis