Guide de MONTRÉAL : Montréal en 20 mots-clés

Faire – Ne pas faire

L'accent et les expressions diffèrent entre la France et le Québec, et c'est tant mieux ! Toute moquerie sur l'accent québécois ou - pire - correction de langue sera très mal prise. Souvenez-vous que chacun trouve que c'est l'autre qui a un accent. Alors pourquoi ne pas montrer votre volonté d'intégration en apprenant de nouvelles tournures ? De nombreux ouvrages listent les expressions les plus populaires.

N'oubliez pas le service au restaurant, dans les bars ou les taxis. Si on l'appelle " tip ", le pourboire fait ici partie intégrante du salaire. Un service correct mérite environ 15 % de pourboire, soit à peine plus que le montant des deux taxes cumulées qui est de 14,975 %.

Pensez à laisser un espace entre vous et la personne qui vous précède dans une file d'attente.

Comme partout, certains sujets déchaînent les passions. Prenez donc garde aux discussions concernant la langue anglaise, le séparatisme, les autochtones et, surtout, le catalogue de ce qui est mieux en France ou au Québec... A moins bien sûr d'être disposé à en débattre.

Accent

Attention, sujet hautement sensible ! Les Québécois considèrent que ce sont les Français qui ont un accent. Pour découvrir la gentillesse locale, la règle est simple : on laisse ses préjugés sur le parler québécois quand on récupère sa valise à l'aéroport !

Alcools nationaux

La bière, bien sûr ! Les bières de microbrasseries québécoises sont très appréciées et la réputation de la province dans le domaine de la bière artisanale n'est plus à faire. Vous pourrez déguster ces divins nectars sur les lieux mêmes de brassage ou encore faire le plein de bonnes bières dans les nombreux commerces spécialisés à travers la province, y compris les grandes surfaces qui ont joint le mouvement.
Les Québécois apprécient également le vin, plusieurs vignobles et routes des vins à l'appui, sans oublier le cidre, le cidre de glace (fait à base de pommes cueillies après les premiers gels) et l'hydromel. Il y a aussi des boissons plus exotiques (mais plus fortes), comme le vin de bleuet, le Caribou (vin rouge, whisky et un trait de sirop d'érable) ou encore le Sortilège (whisky canadien et sirop d'érable). Et depuis quelques années, le Québec s'est mis à l'heure de la distillation en produisant gin, vodka et autres alcools forts.
Attention, si vous conduisez, une alcoolémie supérieure à 0,08 g/l de sang est un délit.

Autochtones

Onze nations occupent le territoire du Québec dont une vivant dans les environs de la métropole : les Mohawks ou Kanienkehaka signifiant " le peuple de la pierre ". On les retrouve à Akwesasne et Kahnawake (Montérégie) et Kanesatake (Laurentides). Membres de la Confédération des Cinq Nations iroquoises, les Mohawks formaient une nation puissante dont la force s'appuyait sur une organisation sociale très structurée et une tradition sédentaire empreinte de spiritualité. Malgré la proximité et l'influence des villes avoisinantes, les Mohawks ont su garder leurs valeurs traditionnelles bien ardentes, tout en assumant la gestion de leur éducation, de leur santé et de leurs services. Ils ont été tristement rendus célèbres en 1990, lors de la Crise d'Oka, une période sombre de l'histoire de la province.

Boîte à chansons

Typiquement québécoises, les boîtes à chansons sont des petites salles de spectacles aux allures de cafés où se produisent des chanteurs. Félix Leclerc, Gilles Vigneault et Robert Charlebois y ont fait leurs premiers pas. À Montréal, les plus connues sont Le 2 Pierrots dans le Vieux-Montréal et Le P'tit Bar dans le quartier du Plateau Mont-Royal.

Cirque

Capitale canadienne du cirque, et même au-delà, la réputation de Montréal dans ce domaine n'est plus à faire. On y retrouve un festival entièrement dédié aux arts du cirque (Montréal Complètement Cirque en juillet), une école professionnelle (École nationale de cirque), une école d'introduction pour petits et grands (École de cirque de Verdun), le siège social du Cirque du Soleil, le Regroupement national des arts du cirque (En Piste), un centre de diffusion des arts du cirque (TOHU), des troupes professionnelles (Cirque Éloize, Les 7 Doigts de la Main)...

Dépanneurs

Ces petits commerces québécois ouvrent très tard le soir et tous les jours de la semaine. Certains fonctionnent jour et nuit. On y achète le journal, les cigarettes, la bière (vente d'alcool interdite aux moins de 18 ans et après 23h), du lait, des conserves, quelques produits frais, de la confiserie et parfois des fleurs. Les tarifs y sont plus élevés qu'au supermarché mais, comme leur nom l'indique, cela dépanne.

Été indien

Il survient après les premiers gels qui suivent la période estivale, généralement vers la mi-octobre, et résulte des bouffées de chaleur qui remontent du golfe du Mexique en direction du Québec. Cette expression provient du fait que cette période de réchauffement était mise à profit par les Autochtones pour parfaire les réserves avant l'hiver.

Étudiants

Montréal est sans contredit une ville étudiante dynamique. Quatre universités s'y trouvent dont la réputée McGill University, classée dans le top 20 mondial. Fondée en 1821, elle est l'une des plus anciennes institutions d'enseignement supérieur au pays. Elle est également l'une des deux universités anglophones de la métropole, l'autre étant Concordia University. Pour l'enseignement en français, Montréal compte dans ses rangs l'Université de Montréal qui forme avec ses écoles affiliées, HEC Montréal et l'École Polytechnique, le premier pôle d'enseignement et de recherche du Québec. Vient ensuite l'UQÀM, située en plein coeur du Quartier latin, qui compte plusieurs facultés et l'École des sciences de la gestion. Nombreux cégeps (établissement post-secondaire avant l'université) et écoles professionnelles viennent compléter l'offre en éducation.

Festivals

Métropole culturelle de renom, ville festive de surcroît, Montréal vibre au rythme des festivals et événements qui se relayent sans temps mort, dont près de la moitié ont une portée internationale. Certains événements de masse peuvent rassembler jusqu'à 200 000 personnes, en même temps et dans un même lieu, sans problèmes majeurs de sécurité. Artistes émergents ou de haut calibre dans des domaines aussi variés que la danse, le théâtre, la musique, les arts visuels, le cirque, les produits gourmands, le sport et le plein air, pour ne nommer que ceux-ci, vous en mettront plein la vue. Pour connaître la liste des festivals et événements à Montréal, consultez la rubrique " Festivités " un peu plus loin dans cette section.

Happy Hour

Aussi appelé " 5 à 7 ", l'Happy Hour est un rendez-vous que se donnent les collègues de travail dans un bar ou un café, à la fin de l'après-midi, vers 17h. C'est également le moment de faire de belles économies car les bars et cafés offrent presque toujours des tarifs réduits pendant ces heures, tant sur l'alcool que sur la nourriture. Attention, si des étudiants vous invitent à un " 4 à 7 ", il n'est pas assuré qu'il se termine à 19h...

Hiver

Mon pays, ce n'est pas un pays, c'est l'hiver ", chantait Gilles Vigneault. D'une durée d'environ 120 jours par an, l'hiver est rigoureux dans l'est du pays. Plusieurs tempêtes majeures jalonnent ces mois blancs qui voient s'accumuler quelques mètres de neige. Par contre, le Québec subit de véritables changements climatiques depuis quelques années. Si la pluie s'invite désormais l'hiver, il est toutefois à noter que le Québec fut le SEUL endroit au monde où les températures ont été sous la normale durant les hivers 2014 et 2015 alors que le reste de la planète vivait un réchauffement...

Hockey

Le hockey est le sport national par excellence. Si vous êtes de ceux qui aimeraient voir jouer l'équipe des Canadiens de Montréal, armez-vous de patience pour trouver des billets. Ils sont pratiquement tous vendus avant même le début de la saison. Ceci dit, certains établissements hôteliers offrent des forfaits incluant des billets pour un match. Les revendeurs sont également nombreux aux alentours du Centre Bell (domicile des Canadiens) les soirs de match. Vous pouvez également opter pour un match de la ligue de hockey junior majeur du Québec. Vous y verrez sûrement des futures recrues de la ligue nationale !

Joual

Le joual est un sociolecte du français québécois issu de la culture populaire urbaine de la région de Montréal. Son nom illustre la prononciation particulière qui le caractérise, " cheval " se prononçant " joual ". Dans les années 1970, alors qu'on redécouvrait et valorisait une certaine culture populaire, le joual devint pour certains un mode d'affirmation par rapport au français de France. Une quarantaine d'années plus tard, le joual, même encore parlé, a perdu presque toute sa charge symbolique. Le célèbre écrivain Michel Tremblay a mis à l'honneur la musique de cette langue, notamment en 1968 dans sa pièce Les Belles-soeurs.

Marchés

La ville de Montréal possède quatre grands marchés publics (Atwater, Lachine, Jean-Talon, Maisonneuve) sans oublier celui du Village gai (Marché Saint-Jacques) et ceux installant leurs quartiers généraux en bordure des stations de métro ou dans divers quartiers en été. Mais notre coup de coeur va au Marché Jean-Talon, fier représentant des produits régionaux mais regorgeant également d'épiceries ethniques à l'image des communautés composant la population de la ville.

Melting pot

La métropole accueille chaque an des milliers de nouveaux arrivants qui composent un melting pot des plus intéressants. On n'a qu'à se balader le long du boulevard Saint-Laurent pour découvrir une partie des quartiers ethniques de la ville (voir rubrique " Idées de séjour " dans la partie " Invitation au voyage " en début de guide). Les communautés les plus importantes à Montréal proviennent des pays suivants : Algérie, Chine, France, Grèce, Haïti, Inde, Italie, Liban, Maroc, Philippines, Roumanie et Vietnam.

Ontario

Il existe une vieille rivalité entre les provinces voisines de l'Ontario et du Québec. Toronto est la capitale économique du Canada anglophone, Montréal celle du Canada francophone. Montréal a longtemps été le centre économique du pays avant de se faire dépasser par la Ville Reine. Les conversations peuvent vite devenir animées (bien que toujours cordiales) lorsque l'on aborde les rapports entre ces deux frères ennemis.

Spécialités gourmandes

Lors de votre séjour, de nombreuses spécialités sont à mettre au carnet des trouvailles gourmandes : les fameux bagels du quartier juif dans le secteur du Mile End (rouleau en forme d'anneau, à la texture très ferme, fait d'une pâte au levain naturel, cuit brièvement dans l'eau avant d'être passé au four), et le smoked meat (viande de boeuf fumée sur pain de seigle). Sans bien sûr oublier la typique poutine ou les sucreries à l'érable. Bon appétit !

Tempérament

88 % des Québécois se disent heureux et 80 % affirment rire " beaucoup " dans une journée. Ces statistiques, décryptées par les auteurs de Le Code Québec, Les sept différences qui font de nous un peuple unique au monde (2016), mettent en valeur la complexité de l'identité québécoise. Mais s'il est difficile de décrire le Québécois comme un seul homme, certaines qualités lui sont fréquemment accolées. En premier lieu : sa gentillesse et son sens de l'accueil. Le Québécois est un Latin d'Amérique, c'est-à-dire bouillant sous un calme apparent. Son humeur change avec les saisons qui sont très marquées. A la fin de l'hiver, le Québécois boude, rage et prie pour que le printemps arrive enfin. Mais, dès les premiers rayons chauds du soleil, l'atmosphère de la ville se transforme soudainement ! Les terrasses, ruelles vertes et kyrielles de parcs sont envahies par des Montréalais avides de ne pas rater une journée de chaleur. Et, en effet, d'après le Code, le Québécois serait un vrai hédoniste.

Tutoiement

Si un inconnu vous tutoie, n'y voyez aucune offense ! Il fait partie des moeurs du Québec. Le plus souvent, il s'établit en fonction de l'âge : les personnes de moins de 30 ans sont généralement tutoyées. Les gens de même génération se tutoient. Il n'est pas rare qu'un employé de service public tutoie son interlocuteur de même qu'un employé à l'égard de son employeur. Ici, esprit "cool" et décontracté sont de rigueur.

Vente de garage

Lors des beaux jours, le week-end généralement, les ventes de débarras (braderies ou vide-greniers) fleurissent sur les trottoirs et dans les ruelles. Une occasion pour dénicher une bonne affaire, rencontrer le voisinage ou jeter un coup d'oeil instructif qui donnera l'occasion au voyageur d'observer les goûts des Montréalais et les modes passées.

Adresses Futées de MONTRÉAL

Où ?
Quoi ?
Avis