A une quinzaine de kilomètres de Nuoro, Oliena (7 700 habitants), avec sa petite église Santa Maria, du XVe siècle, est une petite ville pittoresque typique de la région. Etalée à mi-pente au pied des monts du Supramonte, comme beaucoup de villes et villages de Barbagia, Oliena est renommée pour ses costumes, ses broderies et ses vins. Gabriele D'Annunzio a lui-même nommé le vin le plus connu de la ville, tant il le trouvait bon : le Nepente. Oliena a gardé et cultive ses traditions artisanales, gastronomiques et oenologiques. Vous y trouverez des magasins de couteaux, de poterie, de cuir, des boutiques de vin, d'huile d'olive...

Ce qu'on remarque en premier en pénétrant dans Oliena, ce sont les peintures murales, typiques de Barbagia, qui expriment les préoccupations sociales, politiques et philosophiques de ses habitants. On remarquera notamment le trompe-l'oeil d'une vieille dame au balcon avec un fusil !

A l'extérieur de la ville se dressent deux sanctuaires, celui de Nostra Signora di Monserrato et celui de San Giovanni, sur la route de Dorgali, près duquel jaillit la source naturelle de Su Gologone, verte et pure.

Oliena est aussi le point de départ pour les randonneurs désirant s'attaquer aux montagnes du Supramonte. Ce vaste massif calcaire, à l'aspect dolomitique, domine la Punta Corrasi. Ces lieux mystérieux et d'un accès difficile abritent le village nuragique de Tiscali. Attention ! Ne partez pas seul et mal équipé pour le Supramonte, où les chemins de randonnée sont difficiles. Il est vivement recommandé de bien s'équiper et de partir avec des guides ou des agences spécialisées dans le trekking.

À voir / À faire à OLIENA

Comment partir à OLIENA ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à OLIENA

Photos d'OLIENA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.95 €
2019-01-30
408 pages
Ailleurs sur le web
Avis