Orgosolo (4 500 habitants) est une petite ville on ne peut plus sarde, qui possède sa réputation de fierté (et de dureté) au-delà des frontières de la Barbagia. Elle est connue dans toute l'Italie pour avoir été la patrie du banditisme, comme en témoigne le film de Vittorio De Sica, Bandits à Orgosolo. Synonyme des luttes sardes pour le progrès social et l'autonomie, bastion d'un grand nombre de famille de bergers, c'est la patrie de fiers habitants qui jusqu'il y a encore quelques années n'accueillaient pas nécessairement l'étranger à bras ouvert. Ici on se sent dans la Sardaigne profonde, il ne faut pas s'étonner si d'un coup on ne comprend plus rien à ce que les habitants disent, car la plupart discutent en sarde et cela vaut même pour les jeunes. En fin de journée, à la sortie de la messe, on croise des femmes vêtues de noir de la tête aux pieds, comme des religieuses avec leur chapelet entre les mains.

Situé à 18 km au sud d'Oliena, le grand attrait d'Orgosolo est ses murs peints qui ont envahi le coeur du village. Réalisées dans les années 1960, et encore aujourd'hui, ces peintures murales expriment des idées politiques à la fois indépendantistes et gauchistes, et plus généralement, les préoccupations sociales et métaphysiques des habitants de la région. Presque toutes les façades de la petite rue principale, où les hommes du village, très nombreux, se rassemblent pour prendre un café ou discuter, sont recouvertes de fresques colorées. Le village est ainsi un véritable musée en plein air. La ville est d'ailleurs jumelée avec Belfast, partageant avec elle une histoire de peintures murales et de lutte pour l'autonomie...

Fiers habitants de la Barbagia, les hommes d'Orgosolo regardent le visiteur d'un oeil méfiant, voire menaçant. Mais depuis quelques décennies, avec l'amélioration des conditions de vie, ce village n'est plus dangereux ni inaccessible, on peut s'y rendre et s'y balader... Une demi-journée ou quelques heures suffisent pour découvrir cette petite ville et le charme de ses ruelles étroites et de ses murs peints qui nous permettent d'appréhender l'histoire de la Sardaigne, par les revendications de ses habitants. Baladez-vous dans le village vers 18h, c'est l'heure à laquelle les femmes, toutes vêtues de noir, rentrent de la messe et l'heure à laquelle l'activité reprend dans les rues. Le coucher de soleil donne aux peintures murales une toute autre dimension.

À voir / À faire à ORGOSOLO

Comment partir à ORGOSOLO ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à ORGOSOLO

Photos d'ORGOSOLO

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.95 €
2019-01-30
408 pages
Avis