Silence, montagnes, traditions. Tels sont les mots qui caractérisent cette vaste région située au coeur de l'île, à l'abri de l'agitation extérieure. En raison de leurs tentatives infructueuses d'envahir et de dominer cette large contrée d'un accès si difficile, les Romains donnent à la province de Nuoro le nom de Barbaria, devenue ensuite Barbagia.

La région, qui s'étend sur une superficie de 7 044 km², est faiblement peuplée et dominée à 80 % par des collines et des montagnes. Elle est limitée à l'est par la côte de San Teodoro et le golfe d'Orosei, et au sud par les montagnes du Supramonte et du Gennargentu.

Les paysages pittoresques que forment les gorges, ravins et forêts, la richesse de la faune et de la flore, les centaines de pistes et sentiers parcourant le maquis et des forêts millénaires de chênes verts sont un vrai bonheur pour les randonneurs.

Les villages reculés permettront aux visiteurs curieux de découvrir les traditions et les coutumes du peuple sarde, empreintes d'une culture insulaire et montagnarde très forte.

La côte peut se targuer d'être ici la plus belle de Sardaigne. En effet, de Tortoli et Arbatax, au sud, jusqu'à San Teodoro, au nord, les paysages restent encore préservés de l'engouement touristique qui affecte la Costa Smeralda. L'eau limpide et pure que bordent des plages de sable fin, des criques et de hautes falaises offrent des panoramas inoubliables. La pittoresque route SS 125 serpente en suivant des falaises, dominant des paysages envoûtants.

De la Costa Rei jusqu'à Arbatax, le littoral demeure plutôt rectiligne, avec de longs bancs de sable fin et une mer quelquefois agitée.

La côte est du golfe d'Orosei, avec ses insolites falaises de calcaire et ses parois tombant à pic sur la mer, ses eaux turquoise et transparentes, offre au visiteur des vues d'une pure splendeur et permet la pratique de nombreux sports comme l'escalade ou le canoë, en restant au contact d'une nature magnifique. Cette côte s'étend d'Arbatax à Orosei, en passant par Cala Gonone et Dorgali. Au nord d'Orosei, les falaises calcaires laissent place aux basses côtes sablonneuses de Siniscola, Posada et San Teodoro.

Une continuité certaine existe entre le centre et la côte : les paysages de montagnes du Gennargentu et du Supramonte s'étendent jusqu'aux falaises abruptes du bord de mer, et les traditions millénaires des peuples de l'intérieur se pratiquent depuis très longtemps dans les villages proches des stations balnéaires. Danses, fêtes, coutumes offrent une grande parenté dans toute la région, même si chaque village garde ses propres spécificités dans ses costumes, ses rites et ses traditions. Cette partie de la Sardaigne surprend par son authenticité et sa splendeur.

Les lieux incontournables de la Côte Est et Centre

Comment partir sur la Côte Est et Centre ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage sur la Côte Est et Centre

Photos de la Côte Est et Centre

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.95 €
2019-01-30
408 pages
Avis