La route qui mène à Olymbos est longue, sinueuse et magnifique : arrêtez-vous pour apprécier les panoramas. Au bout d'un long trajet, c'est l'immersion totale dans la tradition karpathiote qui vous attend aux portes du village perché, et ce malgré les attaques récentes du tourisme. La construction de la route asphaltée à la fin des années 1970 a largement désenclavé Olymbos qui vivait encore en autarcie totale, il n'y a pas si longtemps ! Au fil des siècles, les habitants, absolument isolés, ont développé une vie agricole tout à fait unique, basée sur la production céréalière dont était tirée une farine locale (d'où les multiples moulins que l'on admire encore aujourd'hui), et l'élevage de chèvres qui étaient envoyées paître sur l'îlot de Saria, au nord de Karpathos. Aujourd'hui, toujours perché sur le flanc du mont Prophitis Ilias, Olymbos est un musée folklorique à ciel ouvert. Les anciens parlent toujours un dialecte archaïque, d'origine dorique. Les chants et mantinades (rimes drolatiques et joutes oratoires chantées) sont accompagnés d'instruments traditionnels, comme la lyre, la musette et le luth et agrémentent encore la moindre fête. Les célébrations sont fréquentes et donnent parfois lieu à de grandes processions dans les rues du village. Les femmes âgées portent encore le costume traditionnel, et ce n'est pas pour faire attraction touristique : les habitudes vestimentaires locales ont la vie dure. Évidemment, l'arrivée de plus en plus massive des touristes a un peu érodé l'authenticité des lieux : les dames du village tentent de vendre de l'artisanat dont on soupçonne parfois l'origine. Mais les traditions se maintiennent. Essayez de venir tôt le matin ou de rester en soirée : vous verrez alors la vie qui s'y déroule, sans les touristes. Dans les ruelles du village, on découvre la vie traditionnelle exposée au petit musée dédié à l'artiste local, Vassilis Hatzivasillis : ses peintures naïves représentent les cycles annuels au village, et de petits films sont projetés, documentant la rudesse de la vie, il y a quelques décennies à peine. On visite également l'église d'Aghia Anna, l'une des rares églises décorées de motifs géométriques représentant des oiseaux et des poissons (XIIIe siècle). On fera une pause déjeuner ou café dans l'une des délicieuses tavernes, avec vue plongeante sur la mer. Pour loger sur place, peu d'options mais des pensions et studios apparaissent de plus en plus ces dernières années.

Adresses Futées d'OLYMBOS

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à OLYMBOS

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
Hébergements & séjours
  • Tourisme responsable
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Assurance Voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos d'OLYMBOS

RHODES / DODÉCANÈSE

Guide RHODES / DODÉCANÈSE

RHODES / DODÉCANÈSE 2020

4.95 €
2020-03-04
144 pages
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end de ski dans les 3 Vallées pour 2 personnes !

Un séjour d'hiver dans le Domaine des 3 Vallées avec l'Office du Tourisme de Brides-les-Bains