Le mont Meru est un superbe volcan de 4 566 m d'altitude et d'une vingtaine de kilomètres de circonférence à sa base. Ouvert en direction de l'est, sur une grande moitié, par un immense cratère résultant d'une gigantesque explosion. Du cratère à l'arête demi-circulaire du sommet, l'explosion a laissé des murs de plus de 2 000 m de hauteur. Au milieu, s'élève un cône de lave impressionnant, presque parfaitement circulaire, datant des dernières éruptions, à la fin du XIXe siècle. Ce volcan est loin d'être endormi, puisque des fumées y ont été observées dans les années 1940 et que des sources d'eau chaude en jaillissent. C'est le cinquième plus haut sommet africain, après le Kilimandjaro (5 895 m), le mont Kenya (5 199 m), le Mawenzi (5 149 m, sommet secondaire du Kilimandjaro) et le Rwenzori (5 109 m, à la frontière de la République démocratique du Congo et de l'Ouganda). Le volcan, rebaptisé un moment " Pic socialiste ", porte le nom de l'ethnie bantouz qui habite la plaine à son pied, du côté nord-est : les Wamerus.

L'ascension

Le mont Meru offre une très belle voie de trek, qui se fait généralement en 3 jours, sinon en 4. Le trek ne représente aucune difficulté technique et absolument aucun danger objectif tant que l'on suit la voie normale en simple marche, et que l'on ne perd pas son guide, ce que ne firent pas deux étudiants en décembre 1995, qui, après s'être égarés, chutèrent, se brisèrent les jambes et moururent de froid dans la nuit. Des sportifs entraînés à l'effort en haute altitude peuvent gravir ce sommet très intéressant en 2 jours, en groupant les étapes 1 et 2. L'ascension doit être réservée à l'avance auprès du parc, car il est obligatoire d'acquitter les taxes en vigueur et de partir avec un guide armé, du fait de la présence sur les pentes de buffles, d'éléphants et de léopards. Il est conseillé de s'assurer également les services d'un cuisinier qui se chargera aussi de porter la nourriture et l'eau potable pour la durée du trek. Pour assurer la réussite de votre ascension, le mieux est de passer par une agence qui s'occupera de toute l'organisation, du transport, du ravitaillement... Attention, contrairement aux refuges gardés des montagnes européennes, ceux d'ici ne proposent pas de repas ni de matériel de cuisine.

A moins de disposer d'au moins 3 ou 4 jours pour se reposer entre-temps, ne considérez en tout cas pas cette ascension comme une préparation au Kilimandjaro, parce qu'elle est assez fatiguante, et parce que les mécanismes d'acclimatation ne jouent de façon sensible qu'au bout de 4 à 8 jours en altitude. Au sommet, la pression atmosphérique et la quantité d'oxygène ne représentent que 56 % de celles du niveau de la mer. Boire environ 4 litres par jour pendant l'ascension peut cependant aider fortement l'irrigation de tous les organes et l'oxygénation, et réduire les risques du mal des montagnes,

À voir / À faire à MONT MERU

Organiser son voyage à MONT MERU

Photos de MONT MERU

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

TANZANIE

Guide TANZANIE

TANZANIE 2020/2021

14.95 €
2019-10-09
480 pages
Avis