C'est probablement l'un des moteurs du plus grand développement touristique de l'Espagne de ces soixante dernières années. Après avoir fait, dans les années 1920, ses premiers pas dans l'industrie du tourisme en accueillant dans le Castillo del Inglés, les anciens combattants de la Première Guerre mondiale, Torremolinos, à l'aube des années 1960, abandonna ses tours et moulins pour un volumineux bouquet d'hôtels internationaux et de hauts immeubles en béton armé dont certains ensembles du coeur de ville ressemblent aux choux-fleurs de Créteil.

Aujourd'hui, cette station balnéaire gay friendly de plus de 66 000 habitants concentre plus de 40 % de la capacité hôtelière de la Costa del Sol. Avec une topographie particulière, sur une sorte de plateau de falaise avec des escaliers et quelques ascenseurs conduisant au paseo maritimo, elle a par endroits assez mal vieilli visuellement et s'est repositionnée sur le marché en dirigeant une partie de son infrastructure vers un tourisme de congrès. En pleine saison, il est souvent difficile de trouver un peu d'espace sur ses assez belles plages, dont une naturiste : Guadalmar, pourtant récemment élargies et ses ruelles commerçantes qui accueillent beaucoup de Britanniques et d'Allemands.

À voir / À faire à TORREMOLINOS

Comment partir à TORREMOLINOS ? Nos conseils & astuces

    Organiser son voyage à TORREMOLINOS

    Photos de TORREMOLINOS

    Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

    13.95 €
    2019-01-30
    528 pages
    Avis