Avec 204 000 habitants, Be'er Sheva est la plus importante ville du Néguev et la huitième du pays. Celle que l'on considère comme la porte du désert abrite l'université Ben Gurion du Néguev, dont le campus le plus connu n'est autre que celui de Sde Boker. Parmi ses habitants, les nouveaux immigrants (dont beaucoup de Russes et d'Ethiopiens) y ont aujourd'hui supplanté les Bédouins. Dans cette ville de béton surgie du désert dans les années 1960 et en chantier permanent, les " réussites " architecturales ont mal vieilli. Hormis pour se rendre à quelques adresses estudiantines à proximité de l'université, il vaut mieux se cantonner à découvrir Be'er Sheva dans le périmètre de la vieille ville. Si les rues les plus animées sont autour de la zone piétonnière de HaAstsmaut Street, allez également vous balader du côté de Smilanski Street et de Mordei Ha-Getaot Street. Quelques restaurants et bars agréables vous y attendent.

C'est probablement la présence de l'important site archéologique de Tel Be'er Sheva, situé à quelques kilomètres au sud-est, qui donne l'occasion aux touristes de s'arrêter à Be'er Sheva. Pour redonner une nouvelle dynamique à la ville, des travaux considérables ont été entrepris depuis 2012 pour développer le complexe de Be'er Sheva River Park, au sud de Be'er Sheva, et plusieurs musées ou lieux de visite intéressants ont depuis été inaugurés. L'arrêt inévitable (hormis le site de Tel Be'er Sheva) est l'Abraham's Well Visitor Center.

Histoire

Les vestiges mis au jour à Tel Be'er Sheva attestent d'une présence humaine sur le site dès le IVe millénaire av. J.-C. La ville est également mentionnée à deux reprises dans le livre de la Genèse, sous le nom de Bersabée, ainsi que dans le Livre de Josué. Cependant, jusqu'à la fin du XIXe siècle, Be'er Sheva n'était guère plus qu'une oasis, avec une poignée de Bédouins vivant autour. Les Ottomans y implantèrent alors un poste de police et construisent une gare et une ligne ferroviaire vers Ashkelon et Gaza. Pendant la Première Guerre mondiale, le 31 octobre 1917, les Australiens de la " Light Horse Brigade " lancèrent la charge sur les tranchées ottomanes et prirent possession de Be'er Sheva. Cet événement est souvent décrit comme la dernière charge de cavalerie victorieuse de l'histoire. Be'er Sheva devient ensuite un centre administratif majeur au cours du mandat britannique en Palestine. A la fin de celui-ci, en 1948, la ville est prise par l'armée israélienne et devient la capitale du Néguev. Il fallut toutefois attendre les années 1960 et l'afflux de nouveaux immigrants juifs pour que la ville commence à se développer réellement.

À voir / À faire à BE'ER SHEVA

Organiser son voyage à BE'ER SHEVA

Photos de BE'ER SHEVA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

14.95 €
2019-05-22
480 pages
Avis