Trélazé, la capitale de l'ardoise... Le berceau de l'or bleu ! Aux portes d'Angers, la commune née à l'époque gallo-romaine s'est développée autour de l'exploitation des mines de schiste. Du milieu du XIXe siècle à la Seconde Guerre mondiale, l'activité industrielle a profondément marqué et fait prospérer la commune. Les Ardoisières ne sont plus en activité depuis très peu de temps, elles étaient les dernières exploitées de France - elles produisaient des ardoises que l'on dit d'une exceptionnelle longévité. Ce patrimoine faisait la fierté de celle que l'on appelle la " Cité bleue " : tout y est de cette couleur, des toits aux murets, des chapelles aux maisons ouvrières. L'architecture industrielle a été conservée. Et l'on peut encore admirer certains anciens chevalements - ces structures métalliques qui permettaient de descendre dans les mines. L'un d'entre eux, l'un des plus anciens, est l'oeuvre de Gustave Eiffel. Un musée est entièrement dédié à l'histoire et à la vie des ardoisiers. Un parc aux paysages étranges et sauvages a été aménagé sur l'ancien site ardoisier. Il fait partie du circuit de la Loire à Vélo. Randonneurs ou cyclistes, allez contempler l'eau cristalline qui dort dans ses vieux fonds, les anciennes carrières à ciel ouvert. Sous les rayons du soleil, elle prend des teintes inimaginables !

À voir / À faire à Trélazé

Comment partir à Trélazé ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Trélazé

Photos de Trélazé

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

6.95 €
2018-09-19
384 pages
Ailleurs sur le web
xiti
Avis