A 4 km à l'est d'Angers. Une commune fondée au XIe siècle et dont les habitants s'appellent les Bartholoméens. Au début de la Seconde Guerre mondiale, Saint-Barthélemy devient furtivement la capitale de la Pologne : en 1939, le gouvernement polonais contraint à l'exil s'installe dans les environs et le château de Pignerolle - qui abrite aujourd'hui un musée de la communication - devient la résidence de son Président de la République, Wladyslaw Raczkiewicz. En 1940, celui-ci doit de nouveau fuir l'invasion allemande et abandonne Pignerolle à la Kriegsmarine, la marine de guerre allemande, qui y installe un centre de communication et des baraquements pour un millier de soldats. Visitez le parc de Pignerolle : de larges sentiers de randonnées permettent aux cyclistes, piétons et cavaliers de se croiser sans heurt. Cachés par les arbres, d'anciens Blockhaus y côtoient encore de nos jours une élégante orangerie. Elle fut construite, comme le château, juste avant la révolution française, par Marcel Avril de Pignerolle, directeur de l'académie d'équitation d'Angers et ancien écuyer du Roi. Sa zone industrielle abrite la maison mère de la plus célèbre liqueur au monde, le Cointreau, dont un élégant musée et sa boutique (le Carré Cointreau) se visitent très agréablement.

À voir / À faire à Saint-Barthélémy-d'Anjou

Comment partir à Saint-Barthélémy-d'Anjou ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à Saint-Barthélémy-d'Anjou

Photos de Saint-Barthélémy-d'Anjou

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

6.95 €
2018-09-19
384 pages
Ailleurs sur le web
Avis