Toul fut fondée par la tribu gauloise des Leuques, sur un site d'habitat préhistorique ancien. Occupée par les Romains jusqu'à l'arrivée des Francs, la ville accueillit Clovis qui apprit les rudiments du christianisme auprès de Saint-Waast. A l'époque gallo-romaine, la cité portait le nom de Tullum Leucorum et devint le siège d'un évêché au IVe siècle. Gouvernée par des évêques à partir du Xe siècle, elle devint ville libre du Saint-Empire romain germanique. Connue sous le nom de Tull, la ville fut occupée par Henri II en 1552 avec le reste du territoire dit des trois évêchés et annexée officiellement à la France, en vertu des traités de Westphalie. Le roi de France y installa une garnison. L'évêché de Toul fut transféré à Nancy en 1777 afin de créer l'évêché de Nancy Toul. Toul fut fortifiée en 1700 par Vauban. Assiégée, la ville capitula devant les troupes prussiennes lors de leur invasion en 1870. Après la guerre, le système défensif est renforcé par Séré de Rivières qui implante une ceinture de forts sur les points élevés aux alentours. En 1914, la ville ne fut pas attaquée. En revanche, pendant la Seconde Guerre mondiale, elle opposa une farouche résistance et ses monuments subirent d'importants dégâts.

Ce passé, bien que très mouvementé, a laissé de riches traces qui font aujourd'hui le bonheur des visiteurs friands d'histoire et de patrimoine. Mais Toul, c'est aussi un paysage fait de vignes, et depuis l'époque romaine déjà ! La présence de collines au sol d'argile et de calcaire, parfaitement exposées à la lumière du soleil, en fait un paysage propice au développement d'un vignoble de qualité. Après les romains, les Carolingiens poursuivent cette activité et cette dernière prend encore plus d'importance sous l'influence de Stanislas, célèbre duc de Lorraine, puis sous celle des évêques de la ville. Certes la vigne, tout comme la ville elle-même, subit les affres du temps, des conflits et des activités industrielles, mais de beaux domaines viticoles parsèment encore la région et produisent d'excellents nectars dont le désormais célèbre Gris de Toul, un vin d'appellation AOC dont la fraîcheur et la saveur fruité ravissent les amateurs. Toul c'est aussi une ville fortifiée où il est bon de flâner et de se perdre dans les ruelles pavées. De la pierre de taille, de magnifiques bâtisses, une cathédrale impressionnante et une ville aux mille et une couleurs, surtout au printemps et en été. Le label Villes et Villages Fleuris a d'ailleurs décerné à la ville sa 4e fleur en 2018, distinction qui valorise le fleurissement et l'embellissement du cadre de vie.

À voir / À faire à Toul

Organiser son voyage à Toul

Photos de Toul

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

5.95 €
2019-07-10
224 pages
Avis