Les Rocheuses canadiennes, ivresse des grands espaces et rodéo

Moins connues que leurs voisines américaines, les Rocheuses canadiennes offrent pourtant des paysages parmi les plus spectaculaires de la planète. Le Canada de carte postale, celui des lacs aux eaux turquoise et aux forêts de conifères à perte de vue, c'est ici, dans cette chaîne montagneuse à cheval entre les provinces d'Alberta et de Colombie britannique. De l'incroyable " promenade des glaciers " reliant les parcs mythiques de Banff et de Jasper, aux plus confidentiels parcs des glaciers ou du mont Robson, sans oublier la région vinicole de l'Okanagan, les Rocheuses canadiennes offrent un panel de paysages et d'activités incomparable.

 

Calgary, fief cowboy

" West wasn't won with salad ! " L'Ouest n'a pas été conquis par des mangeurs de salade. La phrase, slogan du Ranchman's, l'un des restaurants les plus fréquentés de Calgary, plante l'ambiance. Vous êtes chez les viandards, les amateurs de barbecue, les cowboys... Bref, vous êtes dans l'Ouest sauvage. Certes, Calgary ne présente en elle-même qu'un intérêt touristique limité, hors de sa tour panoramique avec vue sur les Rocheuses, et des installations des Jeux olympiques d'hiver de 1988, pour les nostalgiques. Mais elle est avec son aéroport international un passage quasi-obligé pour tout voyageur en quête d'aventure dans les quelque 1 200 km de montagnes rocheuses canadiennes, et une porte ouverte sur toute la région. Véritable capitale de l'Ouest sauvage, elle dispose d'une large gamme d'hébergements, de l'hôtel de luxe international au petit Bed & Breakfast familial, ainsi que de restaurants et de bars tout à fait honnêtes.

 

Vive le rodéo !

Surtout, chaque année, au mois de juillet, elle accueille le Stampede, le festival de rodéo, au retentissement international, qui enfièvre la ville. Depuis plus d'un siècle, le Stetson et les bottes y sont arborés et pas moins d'un million de visiteurs affluent de toute l'Amérique du Nord, mais aussi du reste du monde, pour encourager les prouesses de cowboys passionnés. L'identité de Calgary est profondément marquée par cet événement (qui aura lieu cette année du 6 au 15 juillet) dont les habitants sont si fiers. Les festivités débutent par une grande parade en guise de cérémonie d'ouverture. Cowboys à cheval, gardes de la célèbre police montée, Amérindiens en costumes traditionnels, déambulent dans les rues au son de nombreuses fanfares. L'événement central du festival est l'un des rodéos les plus prisés au monde. Les épreuves ont lieu chaque après-midi dans le stade principal. La plus impressionnante, le " bull riding ", consiste à monter un taureau et à tenir le plus longtemps possible sur son dos. Le " steerwrestling " et le " tie down roping " sont deux épreuves de maîtrise d'un jeune veau, la première en lui sautant dessus depuis son cheval et en l'attrapant par les cornes, la seconde au moyen d'un lasso. Les chevaux sont également à l'honneur à travers trois épreuves : une course autour de tonneaux, et deux exercices de monte, avec ou sans selle ! Le vainqueur de chaque épreuve se voit attribuer le dernier jour une récompense de plus de 100 000 dollars.

 

Banff, Jasper et la promenade des glaciers

De Calgary, quelques centaines de kilomètres vous séparent des Badlands à l'est, vaste plaine désertique, terre de fossiles et autres vestiges préhistoriques, ou des vignobles de l'Okanagan à l'ouest. Mais surtout, il ne vous faudra qu'une petite heure et demie de route vers l'ouest pour atteindre Banff et l'entrée des Rocheuses. Le Parc National de Banff, créé en 1885, est le plus ancien parc du Canada. Il débute immédiatement au nord de la petite station de villégiature du même nom, et dont les environs méritent à eux seuls une ou deux journées de découverte. La Banff Gondola, notamment, un téléphérique en fonction, été comme hiver, dévoile les Rocheuses sur des kilomètres à la ronde.

Le parc de Banff est prolongé à son extrémité nord par le Parc National de Jasper, le plus vaste du pays, dont Jasper est l'unique centre urbain. Alors que Banff ressemble à s'y méprendre à une station de sports d'hiver alpine un peu huppée, avec ses hôtels de charme et ses petits cafés, Jasper offre une atmosphère beaucoup plus simple.

De Banff à Jasper, la route 93, au nom évocateur de " Promenade des glaciers ", traverse les deux parcs dans le sens de la longueur sur près de 300 km. Trois cents kilomètres de paysages et environ 6 heures de route qui justifient à eux seuls le voyage depuis la lointaine Europe. Glaciers, lacs aux couleurs inédites, forêts majestueuses et montagnes imposantes, tout y est. Vous pouvez choisir de profiter des nombreux chemins de randonnée et activités qu'offrent les deux parcs. Côté hébergement, le choix se portera soit sur Banff, Jasper ou Lake Louise aux options de charme, soit sur un des nombreux refuges ou terrains de camping à votre disposition dans les parcs.

 

A la rencontre du mythique grizzli...

Avec plus de 3 millions de visiteurs par an, le parc de Banff n'est pas une destination touristique confidentielle. Cependant, il propose comme le parc de Jasper un tel réseau de chemins de randonnées disséminés sur un immense territoire que vous n'aurez aucun mal à vous sentir en harmonie avec la nature. L'omniprésence d'une faune riche et diversifiée en fait également un terrain de jeux idéal. La chèvre de montagne, le wapiti et son cousin le cerf de virginie se laisseront observer sans trop de difficulté, ainsi que les 280 espèces d'oiseaux qui ont également élu domicile dans ces parcs. De petits mammifères comme le tamia, l'écureuil roux ou le porc-épic se rencontrent fréquemment. En revanche, il vous faudra être beaucoup plus patient et observateur si vous voulez avoir la chance d'apercevoir un castor ou un orignal, ou encore un couguar ou un lynx, qui n'apprécient que moyennement la compagnie humaine. Quant au caribou, on n'en dénombre qu'une cinquantaine d'individus, de surcroit plutôt timides.

Bien sûr, le tableau ne serait pas complet sans ceux que l'on rêve d'observer tout en espérant ne pas les croiser de trop près : le grizzli et l'ours noir. Ces deux cousins, dont le premier est sans conteste le plus impressionnant, fréquentent assidument les parcs et leurs alentours.

 

... et de quelques trésors cachés

Au delà de ces deux parcs, de loin les plus visités de la région, les Rocheuses canadiennes recèlent de nombreux parcs moins connus, mais qui méritent une visite si vous avez la chance de prolonger votre séjour. Le Mont Robson, au nord de Jasper, n'est pas loin et les randonnées y sont belles. Le parc national des Glaciers, à l'ouest de Lake Louise, est également une merveille de la nature, que prolonge magnifiquement Revelstoke et ses environs. Et pour changer d'ambiance, vous pourrez pousser plus à l'ouest, en direction de Vancouver. À quelque 600 km de Calgary, la vallée de l'Okanagan jouit d'un climat particulier et de sols fertiles permettant la culture de la vigne dans de très bonnes conditions. Kelowna, petite ville et coeur de la région, est entourée de caves et autres routes des vins, qui raviront vos papilles comme vos yeux. Ramener quelques bouteilles vous permettra de passer de bonnes soirées avec des amis devant vos photos de voyage !

 

Infos futées

 

Quand ? Toute l'année. Le printemps et l'été pour les festivals, le camping et la randonnée. L'automne pour ses couleurs et l'hiver pour le manteau neigeux. Pour assister au Stampede 2018, rendez-vous du 6 au 15 juillet.

 

S'y rendre. Pour Calgary, il faut prévoir une escale plus une douzaine d'heures de vol.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

 

Utile. Pour préparer au mieux son voyage.

TRAVEL ALBERTA - Plus d'informations sur le site

VISIT CALGARY - Plus d'informations sur le site

CALGARY STAMPEDE - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hébergement aux meilleures conditions - Comparez

Obtenir un devis d'une agence locale pour un voyage sur mesure - Demander

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez

Les dernières Actus

Foncez au musée des Beaux-Art...

Après plusieurs années de fermeture, le musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon, conservant la plus ...
Lire l'article

1ER FESTIVAL DES LUMIÈRES AU ...

Pour la toute première fois de son histoire, le Jardin des Plantes se pare de mille feux et propose une promenade ...
Lire l'article
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis