Il y a environ 150 ans, une légende transmise de génération en génération a permis la mise au jour d'un haut lieu de la chasse amérindienne. Depuis 1981, le site est classé sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Dans une plaine aride, véritable décor de Far West hollywoodien, se dresse, massif, ce " Saut où les bisons se fracassaient la tête ". Pendant près de 6 000 ans, les Amérindiens des plaines (et plus précisément la nation des Blackfoot) ont mené les bisons au haut de la falaise. Cette " chasse " organisée comme une cérémonie (The Iniskim) comportait différentes étapes : selon la légende, un appel spirituel était d'abord lancé pour garantir le succès de l'entreprise (Tipi Ring) ; une fois dans la plaine, les bisons étaient " guidés ", dans un couloir de pierre de 8 km, vers un enclos (Gathering Basin) puis vers les bords du précipice. A noter que d'autres sites de la région étaient utilisés à cette fin par les Amérindiens, comme le Dry Island Buffalo Jump Provincial Park, au nord-est de Calgary.

Dissimulé dans la montagne, tel un bunker, le musée, sur plusieurs niveaux, fournit des explications sur cette chasse et son utilité. Elle avait, bien sûr, pour but l'alimentation des tribus et leur chauffage avec le fumier, mais aussi la confection des vêtements et des tipis avec les peaux, la fabrication des outils avec les os, etc. Le musée est animé par des membres de la communauté amérindienne.

Les lieux incontournables d'HEAD-SMASHED-IN BUFFALO JUMP

Organiser son voyage à HEAD-SMASHED-IN BUFFALO JUMP

Photos d'HEAD-SMASHED-IN BUFFALO JUMP

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

14.95 €
2018-10-03
768 pages
Avis