A 805 km de Vancouver, Jasper, petite ville touristique, s'étire le long de la voie ferrée où passe le fameux train transcanadien. La ville est en effet un grand centre ferroviaire depuis le début du siècle et son nom lui vient d'un employé de la Compagnie du Nord-Ouest, Jasper Hawes, qui vécut au début du XIXe siècle. Au premier abord, Jasper semble être la soeur jumelle de Banff, mais elle est plus calme et plus sereine. Certes, elle vit aussi du tourisme, mais également de ses activités ferroviaires (un tiers de ses habitants travaillent pour les chemins de fer). En été, la ville est cependant envahie de touristes et les hôtels sont quasiment complets. Réservation indispensable, sinon gare à la note ! Vivant en harmonie avec son parc, Jasper reçoit la visite de nombreux animaux nullement effarouchés par les marques de civilisation. Les wapitis (tout comme les caribous), que l'on reconnaît à leurs bois pointus et à leur croupe blanche (wapiti signifie " croupe blanche " en amérindien), s'aventurent dans les campings, traversent les routes, paissent aux abords de la ville, sans se soucier des automobilistes, invités à rouler très lentement. En hiver, il y a bien sûr le ski, mais, contrairement à ce qui se passe à Banff, les activités hivernales ne sont pas concentrées dans le même secteur et le climat nordique de Jasper contraint quelques sites à fermer pendant certaines périodes de la basse saison. En conclusion, Jasper est une ville étape, plus estivale qu'hivernale, à la sortie des fascinantes Rocheuses, à l'entrée de l'Alberta et de ses plaines interminables, à quelques heures de route de la grande agglomération d'Edmonton (via Hinton et Edson). La route est monotone mais majestueuse. On ne peut rester insensible en regardant disparaître les montagnes derrière nous. Attention aux animaux et aux excès de vitesse !

À voir / À faire à JASPER

Organiser son voyage à JASPER

Photos de JASPER

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

14.95 €
2018-10-03
768 pages
Avis