La Jamaïque est une splendide île des Caraïbes. Elle abrite des décors fabuleux, entre ses plages paradisiaques et des villes à l'atmosphère animée. C'est aussi un territoire montagneux, propice à de longues randonnées au cœur de la forêt tropicale. Ancienne colonie anglaise, elle possède une culture forte et si bon nombre de personnes ont entendu parler de cette île mystérieuse via l'icône planétaire qu'est Bob Marley, il faut s'y rendre pour s'apercevoir toute la diversité de ce qu'elle a à offrir. Que l'on ait envie de faire un long trek, profiter d'instants festifs dans les villes ou bien lézarder sur le sable blanc au soleil, la Jamaïque est une île à vivre à 100 %, en voici les incontournables.

©

Une visite de Kingston

Capitale de la Jamaïque, Kingston est une ville mythique, berceau du reggae. Dans la cité se heurtent le passé colonial et les influences caribéennes, africaines, anglaises et américaines. Il est agréable de déambuler dans les différents quartiers pour y voir les peintures murales qui sont omniprésentes. Elles révèlent un vivier culturel de haute intensité. Pour les apercevoir, il faut rejoindre Parade Gardens ou bien encore le quartier de Trench Town. Dans ce quartier, on y lit des messages de paix et les références aux différentes personnalités de la musique ou bien de la politique sont dispersées ici et là. Une sorte d'exposition à ciel ouvert. La ville abrite aussi des lieux culturels incontournables comme le musée Bob Marley et la National Gallery Of Jamaica. Et pour découvrir l'artisanat et revenir avec de superbes souvenirs, il ne faut pas manquer de passer par le Craft Market.

©

Une randonnée dans le Blue and John Crow Mountains National Park

Créé en 1990, ce parc national est le seul de l'île. Il est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2015, car il possède une incroyable diversité végétale et animale. Les montagnes abritent autour de 150 espèces d'oiseaux ainsi que des espèces animales rares. Il faut noter que 40 % des fleurs de cette zone n'existent nulle part ailleurs dans le monde. Une bonne raison de s'y rendre pour revenir avec des clichés uniques en leur genre. C'est aussi dans cette partie de l'île que l'on peut gravir le Blue Mountain Peak, d'où il bon de savoir que par temps clair on a la possibilité d'apercevoir au loin l'île de Cuba.

©

Treasure Beach, l'authenticité 

Il faut prendre la direction du sud-ouest de la Jamaïque pour se rendre à Treasure Beach, un lieu qui porte définitivement bien son nom. Cet endroit, calme et reculé des masses touristiques, est un véritable bijou et ses attraits séduisent les voyageurs en quête d’authenticité. Tout y est simple et on a juste envie d'arrêter le temps pour profiter des plages sauvages et des balades les pieds dans l'eau, tout en admirant les cabanes colorées de pêcheurs. Great Pedro Bay, Calabash Bay, Frenchman’s Bay, Billy’s Bay sont les noms de ces plages qui attirent les voyageurs en quête de repos. Treasure Beach est définitivement le lieu à ne pas manquer pour se détendre, profiter de la mer et de bons repas.

©

Un tour en bateau sur la Black River

Black River est la plus grande rivière navigable de la Jamaïque et s'étire sur plus de 53 kilomètres. Elle est composée de végétation de milieux humides qui comporte diverses espèces de palmiers, de mangroves et de forêts marécageuses d’eau douce. La meilleure façon de découvrir cette partie du sud de l'île est de monter à bord d'un bateau. On y contemple sa végétation luxuriante, et aperçoit différentes espèces animales, dont de nombreux oiseaux et des crocodiles. C'est aussi dans cette zone que l'on trouve les YS Falls, des cascades qui sont de véritables trésors naturels et dans lesquelles on a l'occasion de se baigner. 

©

Cockpit Country, splendide cité montagneuse 

Le Cockpit Country est une partie de l'île qui est un véritable paradis pour les amoureux de la nature. La zone est réputée pour avoir accueilli par le passé les marrons, ces esclaves qui ont fui les plantations et s'y sont installés pour se réfugier, car le territoire était réputé difficile d'accès. Aujourd'hui, on y trouve différents sentiers de randonnée qui permettent aux marcheurs de s'enfoncer au cœur de la végétation et d'observer les différentes espèces d'oiseaux, dont de magnifiques colibris. Il faut aussi prendre le temps d'admirer les formations rocheuses et d'aller voir les grottes souterraines qui sont le résultat de l'érosion. 

©

Une escapade à Falmouth 

Cette ville portuaire est une escale agréable, pour y flâner dans ses sympathiques ruelles. Par de nombreux aspects, elle rappelle la Bretagne, aves ses bateaux présents dans le port et les façades blanches des habitations et bâtiments qui dominent la mer. La présence d'une université lui confère un certain dynamisme culturel et en pleine saison, ce sont les plaisanciers qui prennent les rues d'assaut par leurs balades terrestres. Elle reste une commune où il est agréable de flâner avant de rejoindre les très belles plages de sa côte sud, qui fait le bonheur des familles. 

©

Faire de la plongée à Montego Bay 

Montego Bay est la seconde ville de la Jamaïque. Elle attire de nombreux voyageurs, qui viennent notamment profiter de ses animations et de l'une des plus belles plages de l'île : Doctor's Cave Beach. C'est ici que l'on aime poser sa serviette sur le sable et prendre un masque et un tuba, ou même tout un équipement de plongée, pour partir observer les splendides fonds marins. Montego Bay est en effet réputée pour la couleur translucide de ses eaux et pour son sable fin et blanc, un appel à de longues heures de farniente au soleil et à toutes les activités en lien avec la mer. Ceux qui le souhaitent peuvent aussi s'adonner au golf, avec toujours une splendide vue sur le bleu turquoise de l'eau. 

©

Aller voir les Reach Falls

Les Reach Falls sont de spectaculaires cascades qui dévoilent des charmes irrésistibles aux excursionnistes. On y admire des paysages d'une beauté à couper le souffle. Entourées d’une magnifique forêt, elles sont une zone de la Jamaïque où il est agréable de pratiquer le trek et de prendre le temps de s'arrêter pour un pique-nique ou la contemplation des différents éléments de la nature. Il faut aussi mentionner la magnifique piscine naturelle formée au pied des montagnes, où les eaux sont limpides et transparentes. Il ne faut pas hésiter à partir pour plusieurs heures de randonnée, rien que pour le plaisir de se baigner et de se rafraîchir dans l'un des plus beaux sites de l'île.

©

Port-Royal, pour son histoire

Port-Royal se trouve au bout d'une longue langue de terre au sud de Kingston. Il s'agit d'une bourgade à l'ambiance paisible et qui vit principalement du tourisme et de la pêche. On y voit quelques fortifications qui rappellent que par le passé, la ville était importante et que les pirates et autres flibustiers en avaient fait leur base. En 1692, la ville fut totalement submergée par la mer, conséquence d'un terrible tremblement de terre qui entraîna un éboulement sous-marin. Ce sont donc les ruines de l'ancienne Port-Royal qui ont été recouvertes par les coraux et qui aujourd'hui font le plaisir des plongeurs qui viennent explorer un récif peuplé de nombreuses espèces tropicales. 

©

Ochos Rios, un air de vacances 

Ochos Rios, surnommée Ochie par les locaux, est un véritable paradis pour les vacanciers. Il faut commencer par flâner dans ses rues et s'imprégner de l'ambiance jamaïcaine, en s'arrêtant par exemple dans un bar où il y a toujours des airs de reggae ou de ska pour contribuer à une atmosphère résolument détendue. Puis on s'arrête devant les fresques murales avant de rejoindre le marché artisanal, où prennent place des stands de peintures, de sculptures et les incontournables disquaires. Lors d'un autre moment, après être passé par les rives de la Turtle River pour y voir les coques colorées des bateaux qui flottent sur l'eau, on finit la journée à Turtle Beach, pour se baigner dans une eau aux reflets d'un bleu envoûtant.

©