Des émirs arabes se sont unis, il y a près de quarante-cinq ans, pour inventer un pays moderne. Aujourd'hui avec sa superficie de 82 880 km², les Emirats arabes unis sont constitués de 7 émirats : Abu Dhabi, Dubaï, Sharjah, Ajman, Umm al-Qaiwain, Ras al-Khaimah, Fujaïrah. Mais les deux émirats les plus importants de cette fédération restent Dubaï avec 3 980 km² et Abu Dhabi avec 63 700 km². Bien sûr, ne vous attendez pas à plonger dans un marché de carte postale, sentant les épices et le cuir de chameau ! Ici, les centres commerciaux ont poussé bien vite, investissant ce désert qui jamais n'eut à connaître les grands marchés et les caravansérails. Abu Dhabi et Dubaï semblent ainsi vouloir inventer chaque jour un futur plus lointain, un développement tourné vers les projets culturels et de divertissement qui se manifeste par une floraison incessante de buildings. Ainsi, Chanel, Dior, YSL, Cartier, Vuitton... les marques les plus prestigieuses semblent avoir pris rendez-vous aux Emirats arabes unis, terre d'élection des cartes Gold. La plupart des enseignes européennes possèdent une ou plusieurs boutiques. Quelque soixante malls - ces centres commerciaux couverts - rivalisent d'ingéniosité pour attirer les clients qui s'y promènent dans des cadres étonnants. Et puis, contrairement à ce que l'on croit trop souvent, la nature est loin d'être absente aux émirats. Vrais bonus de la destination, les palmeraies réservent des heures douces face au désert ou aux reliefs minéraux, du côté d'Al-Aïn, de Liwa, de Hatta, de Khor Fakkan, sans oublier ces mangroves riches d'oiseaux à Ras al-Khaimah ou Sir Bani Yas. Enfin, et ce n'est pas rien, les Emirats arabes unis constituent un havre de sécurité. On peut s'y balader en toute tranquillité, la délinquance y est inexistante ou très marginale et, sur le plan religieux, le gouvernement condamne ostensiblement l'intégrisme et accepte les différences culturelles.

Les lieux incontournables des Émirats arabes unis

Les circuits touristiques dans les Émirats arabes unis

Abu Dhabi, le temps d'un long week-end

Un long week-end est suffisant pour découvrir Abu-Dhabi ville et ses environs. Ici, vous comprendrez le signification du mot "développement", devant cet assemblage impressionnant entre traditions et m...

Envie d'un voyage sur mesure ?

Nous vous mettons en relation
avec l'agence locale
spécialiste de votre destination !

Le tour de l'émirat en une semaine

Au départ d'Abu Dhabi ville, ce séjour d'une semaine propose de découvrir l'émirat, avec excursion dans le désert, visite de palmeraie et de nombreuses activités pour se détendre et profiter des vacan...

Photos des Émirats arabes unis

Découvrir les Émirats arabes unis

Les plus de la destination

Le sport en toute saison (ou presque !)

Neuf mois sur douze pour prendre l'air, du climat tempéré au très chaud. Puis quatre mois d'été caniculaire plus propices au jogging dans les malls climatisés ! Les Emirats que vous allez explorer possèdent près de 800 km de façade maritime, de lagunes en cuvettes salines, de plages en criques. On plonge, on golfe, on marche, on nage. Vous disposez de quelques jours ? Parcourez le désert à dos de dromadaire et approchez les oryx, filez à 240 km/h en Ferrari sur rail ou survolez les dunes orangées en montgolfière, longez d'immenses îles artificielles en bateau rapide et grimpez au sommet du monde à Burj Khalifa, observez le coucher de soleil sur la mangrove de Khor Kalba et fumez le narguilé après un soin thermal à Ras al-Khaïma, dégustez le mérou local sur une plage d'Aqah puis partez explorer le parc national du Wadi Wurayah. Et si vous assistiez à un spectacle taurin sur la corniche de Fujaïrah ?

Une fédération au rendez-vous de la modernité

Bien sûr, ne vous attendez pas à plonger dans un marché de carte postale, sentant les épices et le cuir de chameau ! Ici, les centres commerciaux ont poussé bien vite, investissant ce désert qui jamais n'eut à connaître les grands marchés et les caravansérails. Serions-nous déjà dans l'après-pétrole ? Abu Dhabi, dont les propriétaires sont les Terriens les plus riches, semble vouloir inventer chaque jour un futur plus lointain, un développement tourné vers les projets culturels et de divertissement qui permet la floraison des buildings, des campus et bientôt des musées de rang international, sans pour autant perdre de vue les fondamentaux inscrits dans un passé millénaire. Une modernité s'invente, qui sait ce qu'elle doit aux pêcheurs de perles et aux palmeraies agricoles. Dubai, de son côté, recompose chaque jour son propre portrait, de lifting routier en tours " botoxées ". Sous un soleil à grosse canine, ou dans cette brume beige qui tombe du ciel et paraît peindre le paysage à la terracotta, ici, en ces jardins près de la Creek, nous respirons cette ville à nulle autre pareille.

Des palmeraies au creux du désert

Vrais bonus de la destination, ces palmeraies qui réservent des heures douces face au désert ou aux reliefs minéraux, du côté d'Al-Aïn, de Liwa, de Hatta, de Khor Fakkan - occasion d'admirer de nombreux fortins restaurés - et ces mangroves riches d'oiseaux, comme à Umm al-Quwaïn, Ras al- Khaïmah ou Sir Bani Yas. La nature, dans la lumière en fusion, paraît absente pour ne se révéler qu'ensuite, lorsque l'oeil s'est habitué.

Le paradis du shopping

Chanel, Dior, YSL, Cartier, Vuitton... les marques les plus prestigieuses semblent avoir pris rendez-vous aux Emirats, terre d'élection des cartes Gold. La plupart des enseignes européennes possèdent une ou plusieurs boutiques, de même que les grands noms de l'informatique ou encore de la décoration ! Quelque soixante malls - ces centres commerciaux couverts - rivalisent d'ingéniosité pour attirer les clients qui s'y promènent dans des cadres étonnants et y disposent de services hors pair (nombreux bars et restaurants, garderie et espaces de jeux pour les enfants, centres culturels, parcs d'attractions, etc.). Pour la variété des marques et des enseignes, Dubaï affiche la médaille d'argent mondiale, juste derrière Londres.

La sécurité, la stabilité et un cosmopolitisme pacificateur

Les Emirats arabes unis constituent un havre de sécurité. On peut s'y balader en toute tranquillité sans surveiller son sac ou craindre pour son véhicule. La délinquance y est inexistante ou très marginale, et les vols à la tire ou dans les établissements hôteliers rarissimes. Il faudra simplement rester vigilant au volant, les conducteurs de ces énormes 4x4 ayant tendance à jouer du champignon. Sur le plan religieux, le gouvernement condamne ostensiblement l'intégrisme et accepte les différences cultuelles. Les enfants sont accueillis avec bonheur et peuvent déambuler avec leurs parents sans craindre pour leur santé. L'hygiène est très bonne, il n'y a pas ou peu d'insectes et aucun vaccin n'est requis pour le visiteur.

Reportages & actualités des Émirats arabes unis

Ailleurs sur le web
Avis