Imaginez-vous un territoire blotti entre la majestueuse Cordillère des Andes et la forêt amazonienne, entre océan Pacifique et mer des Caraïbes... Voilà la Colombie : une foule de paysages splendides avec l'une des biodiversités les plus grandes du monde ! Méconnue ou mal connue, ce pays recèle de beautés insoupçonnées. Sortons des sentiers battus et partons donc à la découverte de cette terre ensoleillée où l'accueil et la joie de vivre des habitants est légendaire ! Le Petit Futé vous a sélectionné ses 10 incontournables pour un voyage réussi.  

©

Plonger dans l'histoire de Cartagena de Indias

Site d'intérêt majeur en Colombie, Cartagena de Indias ensorcelle ses visiteurs. Fondée en 1533 par Pedro de Heredia, elle était le principal port colombien à l'époque des conquistadors. Avec ses très beaux exemples d'architecture coloniale hispanique et ses balcons aux couleurs pastel, la ville semble être la même depuis 400 ans... Cité légendaire, on respire ici l'essence même de la Colombie : ses saveurs, ses couleurs et ses odeurs de bougainvilliers en fleurs. C'est la raison pour laquelle Gabriel Garcia Marquez, grand écrivain colombien, y a élu domicile.

©

Medellín, « ville de l'éternel printemps »

Longtemps vue comme une ville dangereuse, Medellín a réussi à redorer son image notamment depuis la mort de Pablo Escobar. Aujourd'hui, on la visite sans problèmes et on profite de son sympathique Metrocable, un téléphérique à flanc de montagnes, pour voir la ville d'en haut. Son climat attire de nombreux voyageurs et aussi beaucoup de gringos qui viennent y vivre. Et puis, Medellín c'est aussi et surtout la capitale nationale du tango ! À El Poblado, centre de la vie nocturne, les nuits sont endiablées et les bars et discothèques très réputées !

©

San Agustìn, l'éternel

Dans le département du Huila, en plein cœur de la Cordillère des Andes, se trouve le parc archéologique de San Agustín. Découvertes au début du XXe siècle, les sculptures et sépultures qui s'y trouvent sont des témoignages intemporels de la culture augustinienne, société préhispanique du nord des Andes à son apogée entre le Ier et le VIIIe siècle. Le parc est aujourd'hui classé au patrimoine historique et culturel de l'humanité par l'Unesco. Outre le musée de San Agustín et la source cérémoniale de Lavapatas, le site abrite le « Bois aux statues » où se mêlent la luxuriante végétation de la région et d'importantes sculptures à figures humaines, amphibiennes et reptiliennes.

©

Caño Cristales, la rivière arc-en-ciel

Longtemps contrôlé par les guérilleros, le Caño Cristales est désormais ouvert à tous. Pour y accéder, rendez-vous à la Macarena, un village auquel on accède par voie aérienne depuis Bogotá ou Villavicencio. Une fois arrivé dans le parc naturel de Serranía de la Macarena, impossible de ne pas s'émerveiller face à sa splendide rivière... De septembre à novembre, entre la saison sèche et la saison humide, le niveau de l'eau baisse tellement que les rayons du soleil font fleurir la mousse des rochers habituellement submergés. Résultat : une rivière aux cinq couleurs, d'une beauté inoubliable. 

©

Archipel de San Andrés, au cœur des Caraïbes

Située dans la mer des Caraïbes, à 700 km des côtes colombiennes, San Andrés est surnommée « l'île à la mer aux sept couleurs ». Dans ces eaux vivent des espèces remarquables comme des tortues marines, des poissons-tigres ou des mantes géantes. C'est le paradis des plongeurs ! Sur la pointe sud de l'île, ne manquez pas El Hoyo Soplador, un petit geyser d'où jaillit l'eau de la mer à 20 m de hauteur. Pour passer la soirée, rendez-vous au parc régional de Johny Cay : musique reggae et hauts palmiers vous feront réaliser que vous êtes bel et bien dans les Caraïbes !

©

Bogotá, une capitale contrastée

Dès votre arrivée à Bogotá, vous sentez la différence : il y fait frais puisque la ville est située à 2 600 m d'altitude ! Une fois et demie plus grande que New-York, Bogotá est une ville aux contrastes frappants. Avec ses quartiers modernes au nord et ses périphéries très pauvres au sud, elle offre plusieurs visages à qui saura l'amadouer... Ne manquez pas les musées, notamment le Museo del Oro qui abrite la plus importante collection d'orfèvreries pré-hispaniques du monde. 

©

Découvrir l'art du café

La Colombie est l'un des principaux exportateurs mondiaux de café. El eje cafetero – l'axe du café – se concentre sur trois villes : ManizalesPereira et Armenia, le triangle d'or. Pour comprendre l'histoire et la culture de cette boisson légendaire, rien de mieux que de séjourner dans une hacienda traditionnelle et de visiter une exploitation de la Zona Cafetera. Vous pourrez aussi y admirer des palmiers à cire, arbres typiques de la région. 

©

L'incroyable désert de la Guajira

La Guajira est la région la plus au nord de l'Amérique du Sud. Pour l'atteindre, le trajet est souvent long et éprouvant. Pourtant vous serez charmés dès votre arrivée... Arides et désertiques, les paysages sont d'une beauté saisissante. Puntas Gallinas est le point le plus septentrional du continent, ses dunes de sables qui émergent de la mer sont splendides. Cabo de la Vela est immanquable aussi. On raconte que Christophe Colomb et son équipage auraient confondu cette immense dune avec une voilure, d'où son nom. Ce petit village de pêcheur et ses plages de rêve sont le spot idéal pour les amateurs de kite surf !

©

Marcher jusqu'à la ciudad perdida

La ciudad perdida se trouve dans la Sierra Nevada de Santa Marta. Découverte en 1972, on suppose qu'elle a été fondée en 800 par le peuple pré-colombien Tayrona. Aujourd'hui, il s'agit d'un lieu à l'histoire mystérieuse et surtout d'un site sacré. Si la ciudad perdida est inoubliable, le périple pour y arriver l'est tout autant... Accompagné d'un guide, on traverse une nature souvent hostile mais toujours surprenante. Durant ces trois jours de marche, n'ayez pas peur de vous mouiller ou même de rougir : le soleil est très chaud dans cette région !

©

Observer les baleines dans le Pacifique

De juillet à octobre, les baleines à bosses du Pacifique viennent se reproduire près des côtes colombiennes, dans les eaux les plus chaudes. Le parc national Enseneda de Utría est l'un des spots les plus réputés pour admirer ces gigantesques mammifères et leur progéniture. Mais c'est Bahia de Málaga, près de Buenaventura, qui remporte le jackpot avec le record de natalité de baleines le plus haut du monde, sans doute pour la grande tranquillité de sa baie. Observer les baleines est l'expérience la plus magique à vivre en Colombie.