Le guide touristique Turquie du Petit Futé

Türkiye'de hoşgeldiniz !

Tout en Turquie est le résultat de fabuleux brassages. La partie orientale présente des paysages enchanteurs et fascinants. En Anatolie centrale, on traverse, par les anciennes routes de la soie bordées de ruines de caravansérails, des steppes entrecoupées de canyons verdoyants et hérissées de volcans. Au nord, les montagnes luxuriantes de la mer Noire où l'on produit thé et noisettes abritent de fabuleux monastères comme celui de Sumela. Bordée par 8 000 kilomètres de côtes baignées par quatre mers, la Turquie offre tous les plaisirs de la plage, du farniente aux sports nautiques en passant par la visite des très nombreux vestiges des grandes cités méditerranéennes antiques. N'oublions pas la fascinante et féerique Cappadoce où les volcans ont déversé le contenu du ventre de notre planète pour que l'eau et le vent sculptent une oeuvre unique. Tout cela forme le cadre de ce fascinant carrefour des plus grandes civilisations fondatrices de notre culture. C'est en Turquie que se trouvent la fameuse Troie, la grande cité d'Ephèse et le mont Ararat sur lequel se serait échouée l'arche de Noé... On peut faire en Turquie tous les types de voyages : individuel, aventure, randonnée, trek, circuit organisé, séjour plage... Mais quelle que soit l'option choisie, il y aura toujours une occasion de rencontrer les Turcs, d'apprécier leur gentillesse et leur sens de l'hospitalité, voire de tisser des liens qui deviendront des amitiés fidèles et fortes.

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS. Merci à tous les Stambouliotes et Turcs rencontrés en amont et en aval de la rédaction du guide, pour leurs conseils précieux et leur connaissance d'Istanbul et de la Turquie, en particulier à Victoire De Lachaise et Joachim Bel Mokhtar, ainsi que Florence et Alper, pour leur soutien, leur aide et leurs contacts. Merci également à Ibrahim Evrim, pour son accueil et ses conseils. Merci à Hakim Selici et Buran Çevarun pour la découverte de Tatvan et Doğubeyazit. Merci à Ibrahim et ses genç pour leur accueil chaleureux en face d'Akdamar. Merci à Burak Osta et la direction de Olcartur pour leur hospitalité et les documents fournis.

Galerie photo Turquie

Idées de séjour Turquie

L’essentiel de la Turquie en une semaineHaut de page

1er jour : Istanbul. Visite du palais de Topkapı (Topkapı Sarayı) et du harem dans la matinée. L'après-midi sera consacrée à la mosquée de Sultanahmet (mosquée Bleue), et la basilique Sainte-Sophie (Aya Sofya) qui se situent dans le même périmètre. En sortant de Sainte-Sophie, plongez dans l'antre fantastique de la Citerne Basilique qui ne se trouve qu'à quelques mètres. Le soir une visite de Beyoğlu s'impose, alors pourquoi ne pas vous rendre au Asmalı Mescit Sokak ou au plus populaire Nevizade Sokak afin de profiter un peu de l'ambiance nocturne d'Istanbul ? Les terrasses de restaurants ont complètement envahi la chaussée et partout retentissent rires et chants. On y déguste mezze et poissons grillés accompagnés de rakı au son des orchestres tziganes ou turcs, et bientôt l'ensemble des clients se retrouve entraîné dans une folle danse. Pour les amateurs du dernier verre, les bars aux alentours ne manquent pas.

2e jour : les bazars, la Mosquée de Soliman le Magnifique, le Bosphore ou l'église Saint-Sauveur-in-Chora. Situé non loin de Sainte-Sophie et de la mosquée Bleue, le Grand Bazar (fermé le dimanche) reste une étape incontournable d'Istanbul. Vous y passerez plus ou moins de temps selon que vous souhaitez ou non rapporter quelques souvenirs, un âpre marchandage étant de rigueur. Pour vous remettre de vos émotions, octroyez-vous un thé (éventuellement agrémenté d'une chicha) dans quelque kahve (café pittoresque) ou dans les jardins d'une ancienne medersa. En ressortant à l'ouest du bazar, un agréable petit marché aux livres vous mènera à la place Beyazıt. Les amateurs pourront faire un tour au musée de la Calligraphie puis traverser les jardins de l'université pour rejoindre la mosquée de Soliman le Magnifique, la plus grande de la ville, construite par le génial architecte Sinan et dont les travaux de restauration ont pris fin. De là, allez-vous enivrer de senteurs et de couleurs au Bazar égyptien (ou marché aux épices) avant de rejoindre les quais d'Eminönü. Un sandwich au poisson comblera les petites faims et vous ne vous lasserez pas d'observer les va-et-vient de ce quartier très vivant. Bus ou avion pour la Cappadoce.

3e jour : la Cappadoce, arrivée à Göreme ou Uçhisar. La Cappadoce est une région magique, où il est difficile de croire qu'on est toujours sur terre. Quelle que soit la saison choisie, les paysages, tout simplement lunaires, sont à couper le souffle. Après un bon petit déjeuner, le musée en plein air de Göreme est une bonne entrée en matière. Faites une escale au point de vue situé entre Gôreme et Ürgüp, d'où la vue sur la vallée rose est époustouflante. Et pour une après-midi plus cool, visite du village d'Uçhisar et de son kale. Le soir, préférez un hôtel troglodyte pour faire durer le dépaysement.

4e jour : la Cappadoce. Visite de la vallée d'Ihlara, l'un des plus grands canyons du monde, truffé d'églises rupestres et où la nature est époustouflante. Ensuite remontez par l'une des magnifiques cités souterraines, Derinkuyu ou Kaymakli étant les plus célèbres. Pour se prémunir des attaques des hordes barbares, les habitants de la région avaient décidé de se construire d'immenses villes souterraines, où ils se réfugiaient en cas d'invasions, en faisant croire que leurs villages avaient déjà été rasés. Ils attendaient ensuite que les intrus partent. Magnifique ! Départ en bus ou en avion pour Antalya.

5e jour : petite balade dans la vieille ville d'Antalya, qui est la seule partie intéressante de la ville et départ pour un site hellénique. Le théâtre superbement conservé d'Aspendos est magnifique, ainsi que les ruines de Perge ou de l'ancienne cité Thermessos. Nuit dans la vieille ville (Kaleiçi).

6e jour : à moins de 60 km d'Antalya, le magnifique site archéologique de Phasélis est une des visites les plus charmantes de la région. Où vous pouvez visiter et vous baigner. Trois petits ports, datant de l'Antiquité ont eu la chance d'accueillir Alexandre le Grand et enchantent les visiteurs. Vous pouvez y admirer un théâtre assez vaste pour accueillir 1 500 personnes, l'agora, une arche, une avenue pavée... ainsi que de magnifiques criques enchanteresses. Visite des fameuses chimères à Olympos à la nuit tombée et nuit dans les arbres à Olympos ou dans le village tranquille de Çiralı.

7e jour : départ pour Pamukkale et visite du site archéologique d'Hieropolis et du site naturel des travertins, splendide " château de coton ". La visite ne prend que deux heures. Partez ensuite pour Aphrodisia, parmi les plus beaux sites antiques de Turquie. Remontez vers Istanbul.

8e jour : Istanbul. Ce denier jour, pourquoi ne pas prendre le temps d'un petit déjeuner turc (kahvaltı) sur une des nombreuses terrasses d'Istanbul avec l'époustouflante vue qui surplombe la ville. Puis derniers achats et départ pour l'aéroport.

Découvrir la Turquie en 3 semainesHaut de page

1er jour : Istanbul. Suivez l'itinéraire ci-avant en gardant la visite et la balade sur le Bosphore pour plus tard.

2e jour : Istanbul. Idem.

3e jour : promenade d'une heure sur le Bosphore, visite immanquable pour se rendre compte de l'importance de celui-ci. Balade vers la rive européenne du Bosphore avec la visite du magnifique palais de Dolmabahçe. Marche d'une heure vers le quartier d'Ortaköy pour vous prélasser le long de l'eau et profitez-en pour faire quelques achats et finir la journée en savourant les célèbres gaufres ou kumpir, servis dans ce quartier. Dîner au bord de l'eau.

4e jour : départ pour Ankara, direction le musée des Civilisations anatoliennes et visite du mausolée d'Atatürk, Anıt Kabir. Le Gazi est mort en 1938, mais ce mausolée a été construit entre 1944 et 1953. Egalement enterré sur place, le deuxième président de la République turque et fidèle compagnon du leader turc, Ismet Inönü. Vous pouvez également visiter un musée, où sont exposés des effets personnels d'Atatürk ainsi que ses nombreuses voitures. Départ pour la Cappadoce en bus ou en avion.

5e jour : la Cappadoce, arrivée à Göreme ou Uçhisar. (Se reporter à la rubrique " Itinéraire d'une semaine " ci-avant).

6e jour : la Cappadoce. (Se reporter à la rubrique " Itinéraire d'une semaine " ci-avant).

7e jour : visite du centre des confréries derviches. Au XIIIe siècle, le poète mystique Rumi s'y installa et y développa l'ordre des Mevlevi. Un must pour tout admirateur d'art islamique Au programme, visite du Tekke de Mevlana. Continuez la route vers Antalya.

8e jour : petite balade dans la ville d'Antalya. (Se reporter à la rubrique " Itinéraire d'une semaine " ci-avant).

9e jour : à moins de 60 km d'Antalya, le magnifique site archéologique de Phasélis. (Se reporter à la rubrique " Itinéraire d'une semaine " ci-avant).

10e jour : départ d'Olympos pour 4 jours de croisière. Possibilité de suivre le même parcours en voiture, avec des journées de visite en bateau ici et là, ou à pied. Visite de Myra, à Demre et ses magnifiques tombes lyciennes incrustées dans la montagne. Nuit dans la baie de Kekova.

11e jour : visite de Kaleköy, situé dans la ville antique de Simena et passage en bateau au-dessus de la ville engloutie de Kekova. Pause à Kaş et balade dans la charmante petite ville qui offre de fabuleuses boutiques d'artisanat. Au programme, un peu de repos et baignade sur une des nombreuses plages des environs. Visite du théâtre pour les plus téméraires.

12e jour : visite de la vallée de papillons, accessible uniquement par bateau, et pause sur ce lieu insolite. Village baba cool implanté au-devant de la plage, une marche d'une demi-heure permet d'atteindre une magnifique cascade où plus de 200 papillons sont visibles au printemps. Même s'il n'y a pas de papillons, la beauté du lieu vaut le détour. Visite ensuite de la baie d'Ölüdeniz, et site de Saint-Nicolas pour le coucher de soleil.

13e jour : arrivée à Fethiye en milieu d'après-midi, balade dans le village et départ pour Dalyan, village réputé pour ses restaurants de poisson et son magnifique lagon.

14e jour : excursion en bateau sur le site antique de Caunus ou Kaunos, qui a été une des principales villes lyciennes jusqu'à l'ensablement de son port. Pendant plus de 7 siècles, Perses, Grecs et Romains se sont succédé. Vous pouvez y admirer des tombeaux rupestres, une acropole, un théâtre ainsi qu'une basilique byzantine. Direction ensuite la plage Iztuzu (la plage aux tortues), longue bande de sable de 10 km, où les tortues géantes viennent pondre tous les ans !

15e jour : départ pour péninsule de Bozburun qui abrite de petits chantiers navals où sont construits des caïques de bois effilés. On passe par Hisarönü, sorte de petit paradis terrestre aux belles plages via Marmaris. Nombreux vestiges antiques dans la région.

16e jour : départ pour Datça et visite de Knidos, la ville antique de Cnide. Pour s'y rendre il faut passer par la magnifique plage de Palamüt Bürkü. Cnide, l'une des plus riches villes de la confédération dorienne aux VIe et VIIe siècles. On peut y admirer un théâtre, le temple d'Aphrodite et de nombreux bâtiments en ruine. La vue sur les îles grecques en face est superbe. Belle balade en perspective.

17e jour : départ pour Bodrum avec le bateau du matin. Visite du musée des découvertes sous-marines dans le château des croisés et de la péninsule. Bodrum est également célèbre pour sa vie nocturne et ses nombreuses possibilités de shopping. Bodrum est l'ancienne Halicarnasse, conquise par Alexandre le Grand en 334 av. J.-C. Dîner à Yalikavak, petit village de pêcheur de la péninsule. Nuit sur place.

18e jour : départ en bateau (de Yalikavak) pour Didymes et visite du site consacré à l'oracle d'Apollon. Remontez ensuite vers Millet (la plus importante des cités ioniennes qui possède le plus beau théâtre d'Asie Mineure) et Priène (et son grand temple d'Athéna). Ces sites sont parmi les plus intéressants de Turquie. Nuit sur le lac Bafa et son site Heraklion.

19e jour : visite de la ville antique d'Ephèse. Le site d'Ephèse est sans conteste un des clous d'une visite en Turquie. Comment rester insensible au charme de ce site ? La merveilleuse bibliothèque de Celsius ou le temple d'Hadrien ne sont que deux des innombrables joyaux de ce site. A visiter de préférence le matin ou en fin d'après-midi en raison de la chaleur en été. On peut également admirer la mosquée d'Isa Bey à Selçuk. Nuit dans le ravissant village grec de Şirince.

20e jour : départ dans les terres pour Pamukkale et visite du site archéologique d'Hieropolis et naturel des travertins, splendide " château de coton ". La visite ne prend que deux heures. Partez ensuite pour Aphrodisia, un des plus beaux sites antiques de Turquie. Remontez vers Istanbul.

21e jour : de retour à Istanbul, dernier shopping ou visites et retour.

Astuce : pour ceux qui n'ont pas le pied marin, ou qui préfèrent les sites, il est intéressant de raccourcir les visites sur la côte méditerranéenne et de rallonger le séjour au coeur de l'Anatolie centrale en partant deux jours vers le site du Nemrut Dağı.

Séjours thématiquesHaut de page

Croisière Bleue (Mavi Yolculuk / Mavi Tur). La côte Turquoise comprend la région entre Antalya et Bodrum (sud-ouest). Avec ses fjords, la mer Egée a façonné la côte telle une dentelle. C'est incontestablement un paradis pour les croisières en voilier. Bateaux en bois vernis, spacieux (caïques ou goélettes) et confortables (climatisation dans certains), criques vierges, lagons sauvages, baignades à gogo, mer cristalline, sites archéologiques dont certains envahis par l'eau de mer, villages en bord de mer, gastronomie, farniente... On ne s'y trompe pas : tous les ans, des célébrités internationales s'y rendent pour en goûter les plaisirs.

Recommandé vivement à tous les concernés... avant que la côte ne soit bétonnée un jour. Grand avantage : les budgets sont tout à fait abordables, bien moins chers qu'en Europe ou dans les Caraïbes ! Les prix grimpent uniquement en juillet-août. Il existe plusieurs points de départs : Bodrum, Marmaris, Fethiye, Antalya. On peut s'inscrire à un voyage avec des dates arrêtées (une ou deux semaines) ou carrément se regrouper et affréter un bateau avec un équipage. De nombreuses agences le proposent et vous accueillent même à l'aéroport si nécessaire. Combiner un voyage individuel (ou un séjour balnéaire) avec une croisière peut être une bonne idée.

Golf. Voici un des derniers-nés dans le paysage touristique de la Turquie et ce au grand dam des écologistes. Concentrés surtout vers le Sud (Antalya et ses environs, notamment Belek), les parcours et les infrastructures sont d'un standing élevé.

Spa. Avec plus de 1 300 sources, la Turquie est considérée comme un pays riche dans le domaine (1 200 en France). Il est vrai que la très grande majorité ne réunit pas toutes les conditions favorables, pour de multiples raisons (problèmes de transport, état vétuste, etc.), mais le pays reste néanmoins attractif en ce domaine. Les centres exploités, dont certains dotés d'une réputation internationale, sont concentrés dans les régions de Marmara (Yalova, Gönen, Bursa) et de la mer Egée (Balçova, Çeşme). Elles sont suivies par le centre du pays (Kütahya, Afyon, Karacasu, Kızılcahamam, etc.). A cela s'ajoute la thalassothérapie qui a le vent en poupe. De plus en plus de groupes hôteliers investissent dans le secteur, notamment sur la côte entre Antalya et Izmir, sans oublier Istanbul.

Ailleurs sur le web

Liens utiles Turquie

Toutes les bonnes adresses Turquie

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté