C'est la station balnéaire chic du sud-ouest de la Turquie. Bodrum, ancien village de pêcheurs, aligne les complexes hôteliers haut de gamme, les boutiques chics et les yachts de luxe. Le site est apprécié des riches touristes qui viennent y profiter d'une certaine douceur de vivre. En été, Bodrum voit débarquer des centaines de milliers de touristes locaux et européens sur la plage de Gumbert, aux eaux tranquilles, idéale pour la planche à voile, celle d'Ortakent, appréciée de la jet set ou encore celle de Bitez où se retrouvent les familles. Et sur la baie, c'est toute une ambiance festive avec des soirées organisées sur les plages, des discothèques et des bars animés où se mélangent touristes et locaux. En contre point, la vieille ville ne manque pas de cachet, d'authenticité et de bâtisses historiques. Ainsi le château de Saint-Pierre (XVe siècle) avec ses cinq tours, l'anglaise, l'allemande, l'espagnole, l'italienne et la française, la plus haute, dressée à 47,5 m. Ce château abrite le magnifique musée d'archéologie sous-marine de Bodrum. Il faut voir aussi le musée maritime de Bodrum et, bien entendu, le site de l'ancien mausolée d'Halicarnasse, édifiée en 350 av. J.-C. Par ailleurs, le Zeki Muren Arts museum, situé dans l'ancienne maison de l'artiste Zeki Müren, expose ses peintures et costumes de scène. Quant aux plaisirs balnéaires, ils sont légion : baignades, plongée, virées en bateau et toutes les glisses sur l'eau. En option, des observations de la faune et de la flore sauvages.

Les lieux incontournables de BODRUM (HALICARNASSE)

Quand partir à BODRUM (HALICARNASSE) ?

Quand partir à Bodrum ? La haute saison touristique en Turquie commence fin juin et se termine en août. C'est pourquoi la meilleure période pour partir en Turquie, si vous voulez éviter la foule, mais aussi la grosse chaleur, est en mai ou de septembre à octobre, quand le climat est encore très convenable et les prix déjà doux. La basse saison touristique correspond à l'hiver en Turquie. Beaucoup de touristes turcs voyagent également à l'intérieur du pays au moment des Bayrams, les fêtes religieuses, qui ont lieu après le Ramadan. À ce moment-là, les prix augmentent souvent et les réservations des transports de longue durée sont nécessaires. Si vous arrivez à Istanbul, profitez de votre passage pour visiter cette ville fascinante. Et sachez qu'à Bodrum, les complexes hôteliers ferment dès la fin de la saison touristique. Il vous restera en ville des hôtels pour locaux et des formules chez l'habitant qui vous permettront de partager la vie locale. Mais bien entendu si c'est un séjour balnéaire que vous cherchez, la formule Bodrum en été, sur la plage, est parfaite.

Comment partir à BODRUM (HALICARNASSE) ? Nos conseils & astuces

Le choix des sites est tellement large et varié qu'il existe une multitude de circuits organisés pour la Turquie. Si vous souhaitez un séjour balnéaire sans aucun souci, de la descente de l'avion au retour, les propositions sont nombreuses vers Bodrum. Vous faites escale à Istanbul, avant de rejoindre l'aéroport de Bodrum-Milas où un bus vous achemine jusqu'à votre complexe hôtelier. Là vous êtes pris en charge à 100 %, du petit déjeuner aux soirées animées. Quelques excursions en option vous décolleront du transat si besoin. Sinon vous n'aurez rien vu de la Turquie ! Sauf le défilé depuis les fenêtres de votre bus... Dommage, tout de même. L'île de Kos est à 20 minutes d'hydroglisseur, par exemple.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Pour la Turquie, les compagnies aériennes proposent essentiellement des vols pour Istanbul. Plusieurs vols low cost sont proposés très fiables. Utiliser un comparateur de prix sur Internet. Prenez un vol ou bus pour Bodrum. Vous pouvez réserver votre hébergement en même temps que votre vol ou directement auprès des hôtels ou des habitants. Sur place, vous aurez l'embarras du choix, si vous sortez des complexes hôteliers pour aller en ville, des petits restaurants ou kiosques de rue où vous régaler.

Le bus est le moyen de transport le plus économique et le plus utilisé par les Turcs, car il dessert tout le territoire à la différence du réseau ferroviaire. L'avion est une solution plus chère, mais pratique et les liaisons intérieures sont nombreuses. Le réseau routier est en bon état avec 2 000 km d'autoroutes.

Organiser son voyage à BODRUM (HALICARNASSE)

Photos de BODRUM (HALICARNASSE)

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

12.95 €
2018-03-14
504 pages
Ailleurs sur le web
Avis