Trakya, région qui correspond à la Thrace antique, se trouve aujourd'hui divisée entre la Grèce, la Bulgarie et la Turquie. La Thrace turque, longtemps considérée comme une zone militaire, présente peu d'attraits pour le touriste en quête de visite. C'est pourtant un point de passage obligatoire lorsqu'on arrive dans le pays en voiture par la frontière grecque ou bulgare. Il faut noter que la route qui s'étend pendant une heure et demie entre Istanbul et Edirne est verdoyante et très fleurie au printemps. Les tâches de coquelicots, ici et là, rendent la route ravissante.

Ipsala, point d'entrée en Turquie en venant de Kapı (Ipsala sınır kapısı) à la frontière grecque, est une zone militaire qu'il est interdit de traverser à pied, mais on peut toujours prendre un taxi. Attention, le service de change y est souvent fermé. Bus pour Çanakkale, Izmir et Bursa au départ de Keflan, 30 km plus loin. Une exception : la ville d'Edirne, qui mérite absolument d'être visitée pour ses magnifiques monuments et son ambiance orientale. L'autoroute qui conduit d'Edirne à Istanbul suit la route des caravanes médiévales et passe à proximité de plusieurs ponts anciens.

Les lieux incontournables d'Istanbul et la Région de Marmara

Organiser son voyage à Istanbul et la Région de Marmara

Les circuits touristiques à Istanbul et la Région de Marmara

Photos d'Istanbul et la Région de Marmara

9.90 €
2018-01-31
288 pages

Reportages & actualités d'Istanbul et la Région de Marmara

Avis