Trakya, région qui correspond à la Thrace antique, se trouve aujourd'hui divisée entre la Grèce, la Bulgarie et la Turquie. La Thrace turque, longtemps considérée comme une zone militaire, présente peu d'attraits pour le touriste en quête de visite. C'est pourtant un point de passage obligatoire lorsqu'on arrive dans le pays en voiture par la frontière grecque ou bulgare. Il faut noter que la route qui s'étend pendant une heure et demie entre Istanbul et Edirne est verdoyante et très fleurie au printemps. Les tâches de coquelicots, ici et là, rendent la route ravissante.

Ipsala, point d'entrée en Turquie en venant de Kapı (Ipsala sınır kapısı) à la frontière grecque, est une zone militaire qu'il est interdit de traverser à pied, mais on peut toujours prendre un taxi. Attention, le service de change y est souvent fermé. Bus pour Çanakkale, Izmir et Bursa au départ de Keflan, 30 km plus loin. Une exception : la ville d'Edirne, qui mérite absolument d'être visitée pour ses magnifiques monuments et son ambiance orientale. L'autoroute qui conduit d'Edirne à Istanbul suit la route des caravanes médiévales et passe à proximité de plusieurs ponts anciens.

Les lieux incontournables d'ISTANBUL ET LA RÉGION DE MARMARA

Préparer son voyage à ISTANBUL ET LA RÉGION DE MARMARA

Les circuits touristiques à ISTANBUL ET LA RÉGION DE MARMARA

Week-end à Istanbul

A seulement 3h de la France en avion, Istanbul est la destination idéale pour une échappée dépaysante, même sur un court week-end. L'un des avantages de la ville est la grande concentration des monume...

Une semaine à Istanbul

Un long séjour permet d'apprécier pleinement la ville et d'en découvrir les nombreuses facettes. En plus des incontournables, vous aurez le loisir de déambuler dans tous les quartiers afin d'appréhend...

Photos d'ISTANBUL ET LA RÉGION DE MARMARA

Découvrir ISTANBUL ET LA RÉGION DE MARMARA

Les plus d'Istanbul

Une situation unique

Idéalement traversé par le majestueux Bosphore qui s'étire sur près de 30 km et baignant dans les eaux bleues de la mer de Marmara, Istanbul offre au visiteur un spectacle unique. L'incessant va-et-vient des vapur (navettes maritimes) transportant des milliers de Stambouliotes d'un continent à l'autre est fascinant. Deux ponts scellent durablement cette alliance des genres et des histoires. Véritablement à la croisée des civilisations, Istanbul doit cette position unique à sa géographie si particulière. Aucune autre ville ne se trouve ainsi entre deux mondes, à cheval entre deux continents.

Une histoire millénaire

Dû à sa situation incomparable, Istanbul s'est souvent trouvé l'enjeu de querelles et d'intérêts stratégiques. Les empires se sont succédé, la ville a beaucoup changé, mais elle est, au fond, demeurée la même, loin des contingences humaines. Grâce à ces errements de l'histoire, la ville compte aujourd'hui des trésors architecturaux et culturels que peu de cités au monde peuvent se targuer de posséder. Les traces du passé affluent à travers mosquées, églises, palais et ruines qui ont abrité treize civilisations successives.

Des hôtes chaleureux

En plus de tous ces joyaux architecturaux, il est facile de constater que le peuple turc a un sens de l'hospitalité très développé. Ce trait de caractère se vérifie même à Istanbul. Ici, la maîtrise de quelques mots de turc ravira vos interlocuteurs, qui se feront un devoir de venir en aide, le cas échéant, au touriste égaré.

De multiples activités

Où peut-on fumer un narghilé au bord de l'eau et faire son shopping dans l'heure sur une avenue offrant autant de choix que les Champs-Elysées ? Où peut-on s'asseoir à la terrasse design d'un café branché après s'être délecté des soins prodigués dans un hammam ? Quelques stations de métro seulement séparent la vieille Péra des tours de Levent, mais quel décalage ! Istanbul est la parfaite conjugaison de toutes les diversités, une ville où le meilleur de deux mondes se côtoie pour le plus grand bonheur de tous.

Une cuisine insolite et savoureuse

Connue à travers le monde pour la réussite à l'export de ses kebabs, la gastronomie turque ne saurait pourtant se limiter aux sandwichs frites. Un vaste éventail de spécialités et de méthodes culinaires en fait l'une des cuisines les plus réputées en Orient. Les repas offrent des variétés de légumes frais, de viandes fines, de soupes ; et les fameux mezze, élément clé de la cuisine turque, peuvent être dégustés n'importe où et à toute heure de la journée. Et en déambulant le long du bord de mer où les Stambouliotes aiment se détendre, pourquoi ne pas se laisser tenter par les poissons et fruits de mer fraîchement pêchés dans la mer Noire ou dans la mer de Marmara ?

Un paradis pour le shopping

Qui aime le shopping sera comme un poisson dans l'eau. Ville " marché " par excellence, Istanbul propose dans ses bazars une diversité d'objets typiques à rapporter en souvenir. L'achat le plus populaire est celui de tapis et de kilims, mais le cuir, le cuivre, le bronze, l'argenterie, l'or, la céramique, la broderie, les épices et les fameuses pipes en écume de mer (de la magnésite) font partie de la longue liste d'objets artisanaux qu'offre ce pays d'art et de tradition. Loin de ces produits typiques, des avenues telles que Bağdat Caddesi (rive asiatique), ou le quartier de Nişantaşı, permettent aux curieux de se familiariser avec les quartiers chics et ce que la mode turque fait de mieux, comme les marques Vakko, Sarar ou Mavi Jeans. Dans un autre genre, les marchés de quartier de fruits et de légumes sont un régal pour les yeux et pour les papilles.

Une ville festive et culturelle

Comme dans toute ville européenne, la jeunesse stambouliote aspire à se distraire et Istanbul s'impose comme une capitale incontournable de la fête avec des adresses propres à séduire les noctambules les plus exigeants. Sur les rives du Bosphore ou dans le quartier de Taksim et Karaköy, bars, clubs et boîtes de nuit se succèdent, accueillant des musiciens et des DJ de talent. Dans une ambiance branchée ou authentique, chacun trouve de quoi s'amuser, quels que soient ses préférences et son budget. Les amateurs d'art sont également comblés : en plus de l'art traditionnel ottoman que l'on peut trouver dans les musées et monuments, la jeune scène artistique particulièrement dynamique est exposée dans de nombreuses galeries à travers la ville. Vous serez également surpris par le grand nombre de spectacles, de rue ou en salle, et événements ou festivals culturels dignes d'une ville aussi riche qu'Istanbul.

ISTANBUL

Guide ISTANBUL

ISTANBUL 2018

La capitale économique de la République turque se tourne vers l'avenir tout en préservant son charme d'antan. La ville a toujours été ...

Extrait gratuit
Acheter le guide
9.90 €
288 pages

Reportages & actualités d'ISTANBUL ET LA RÉGION DE MARMARA

Ailleurs sur le web
Avis