Résumé du séjour

  • 8 jours
  • Toutes saisons
  • Tout public
  • Culture / Patrimoine
  • Moyen

Pas facile de sélectionner le meilleur dans un pays si vaste et regorgeant de trésors sur ses côtes comme dans l'intérieur des terres. Voici un itinéraire d'une semaine qui conviendra aux plus pressés et leur permettra d'avoir un aperçu complet du pays sans perdre une miette des grands incontournables.

Carte, étapes du séjour et photos


Chargement en cours...

Veuillez patientier
Étapes du séjour
  • ISTANBUL
  • KAYMAKLI
  • DERINKUYU
  • GÖREME
  • UÇHISAR
  • ÜRGÜP
  • MUSTAFAPASA - SINASOS
  • AKSARAY
  • KONYA - ICONIUM
  • ASPENDOS
  • PERGE
  • ANTALYA
  • ÇIRALI
  • OLYMPOS
  • APHRODISIAS
  • PAMUKKALE
  • AYVALIK - KYDONIAI
Créer mon guide sur mesure

Vous serez redirigez vers mypetitfute.com, où vous pourrez modifier le parcours dans l’éditeur de guide.

Détail du séjour : L'essentiel de la Turquie en une semaine - 8 jours

Jour 1 : L'essentiel d'Istanbul

Visite du palais de Topkapi (Topkapi Sarayi) et du harem dans la matinée. L'après-midi sera consacrée à la mosquée de Sultanahmet (mosquée Bleue), et la basilique Sainte-Sophie (Aya Sofya) qui se situent dans le même périmètre. En sortant de Sainte-Sophie, plongez dans l'antre fantastique de la Citerne Basilique qui ne se trouve qu'à quelques mètres. Le soir une visite de BeyoğŸlu s'impose, alors pourquoi ne pas vous rendre au Asmai Mescit Sokak ou au plus populaire Nevizade Sokak afin de profiter un peu de l'ambiance nocturne d'Istanbul ? Les terrasses de restaurants ont complètement envahi la chaussée et partout retentissent rires et chants. On y déguste mezze et poissons grillés accompagnés de raki au son des orchestres tziganes ou turcs, et bientôt l'ensemble des clients se retrouve entraîné dans une folle danse. Pour les amateurs du dernier verre, les bars aux alentours ne manquent pas.

Jour 2 : L'essentiel d'Istanbul (suite)

Les bazars, la mosquée de Soliman le Magnifique, le Bosphore ou l'église Saint-Sauveur-in-Chora. Situé non loin de Sainte-Sophie et de la mosquée Bleue, le Grand Bazar (fermé le dimanche) reste une étape incontournable d'Istanbul. Vous y passerez plus ou moins de temps selon que vous souhaitez ou non rapporter quelques souvenirs, un âpre marchandage étant de rigueur. Pour vous remettre de vos émotions, octroyez-vous un thé (éventuellement agrémenté d'une chicha) dans quelque kahve (café pittoresque) ou dans les jardins d'une ancienne medersa. En ressortant à l'ouest du bazar, un agréable petit marché aux livres vous mènera à la place Beyazi. Les amateurs pourront faire un tour au musée de la Calligraphie puis traverser les jardins de l'université pour rejoindre la mosquée de Soliman le Magnifique, la plus grande de la ville, construite par le génial architecte Sinan et dont les travaux de restauration ont pris fin. De là, allez-vous enivrer de senteurs et de couleurs au Bazar égyptien (ou marché aux épices) avant de rejoindre les quais d'Eminönü. Un sandwich au poisson comblera les petites faims et vous ne vous lasserez pas d'observer les va-et-vient de ce quartier très vivant. Bus ou avion pour la Cappadoce.

Jour 3 : La Cappadoce

La Cappadoce est une région magique, où il est difficile de croire qu'on est toujours sur terre. Quelle que soit la saison choisie, les paysages, tout simplement lunaires, sont à couper le souffle. Après un bon petit déjeuner, le musée en plein air de Göreme est une bonne entrée en matière. Faites une escale au point de vue situé entre Gôreme et Ürgüp, d'où la vue sur la vallée rose est époustouflante. Et pour une après-midi plus cool, visite du village d'Uçhisar et de son kale. Le soir, préférez un hôtel troglodyte pour faire durer le dépaysement.

Jour 4 : La Cappadoce (suite)

Visite de la vallée d'Ihlara, l'un des plus grands canyons du monde, truffé d'églises rupestres et où la nature est époustouflante. Ensuite remontez par l'une des magnifiques cités souterraines, Derinkuyu ou Kaymakli étant les plus célèbres. Pour se prémunir des attaques des hordes barbares, les habitants de la région avaient décidé de se construire d'immenses villes souterraines, où ils se réfugiaient en cas d'invasions, en faisant croire que leurs villages avaient déjà été rasés. Ils attendaient ensuite que les intrus partent. Magnifique ! Départ en bus ou en avion pour Antalya.

Jour 5 : Sites archéologiques d'Antalya

Petite balade dans la vieille ville d'Antalya, qui est la seule partie intéressante de la ville et départ pour un site hellénique. Le théâtre superbement conservé d'Aspendos est magnifique, ainsi que les ruines de Perge ou de l'ancienne cité Thermessos. Nuit dans la vieille ville (Kaleiçi).

Jour 6 : Les ports de Phasélis

À moins de 60 km d'Antalya, le magnifique site archéologique de Phasélis est une des visites les plus charmantes de la région, où vous pouvez visiter et vous baigner. Trois petits ports, datant de l'Antiquité, ont eu la chance d'accueillir Alexandre le Grand et enchantent les visiteurs. Vous pouvez y admirer un théâtre assez vaste pour accueillir 1 500 personnes, l'agora, une arche, une avenue pavée... ainsi que de magnifiques criques enchanteresses. Visite des fameuses chimères à Olympos à la nuit tombée et nuit dans les arbres à Olympos ou dans le village tranquille de Çirali.

Jour 7 : Découverte du site de Hieropolis

 Départ pour Pamukkale et visite du site archéologique de Hieropolis et du site naturel des travertins, splendide " château de coton ". La visite ne prend que deux heures. Partez ensuite pour Aphrodisia, parmi les plus beaux sites antiques de Turquie. Remontez vers Istanbul.

Jour 8 : Dernières heures à Istanbul

Ce denier jour, pourquoi ne pas prendre le temps d'un petit déjeuner turc (kahvalti) sur une des nombreuses terrasses d'Istanbul avec l'époustouflante vue qui surplombe la ville. Puis derniers achats et départ pour l'aéroport.

Autres idées de séjour en Turquie

Avis