Guide du Malawi : Jeux, loisirs et sports

Hormis l'équipe nationale féminine de netball, les Malawi Queens, dont les performances internationales (cinquième place lors des championnats du monde 2007) et la trempe de ses joueuses (Mary Waya, Connis Mhone, Mwayi Kumwenda...) font la fierté des Malawites depuis trois décennies, les autres équipes nationales, clubs et athlètes n'ont jamais brillé dans les compétitions régionales, continentales et mondiales. La piètre qualité des infrastructures et des équipements, une incitation à la pratique sportive encore balbutiante (à l'exception notable du netball féminin) et des lacunes en termes d'encadrement et de formation expliquent en partie cette faiblesse sur la scène internationale. Le football, ou soccer, est le sport le plus populaire. Il est pratiqué depuis le terrain de fortune à l'orée du village jusqu'aux Bingu National Stadium de Lilongwe (41 100 places ; inauguré en 2015) et Kamuzu Stadium de Blantyre (65 000 places). Les joueurs de l'équipe nationale, les Flames, 128e du classement FIFA en 2019, ont participé à deux phases finales (1984 et 2010) de la Coupe d'Afrique des nations, sans franchir le premier tour, mais ne se sont jamais, pour l'heure, qualifiés pour la Coupe du monde. Kinnah Phiri, joueur le plus capé (115 sélections entre 1973 et 1981) et meilleur buteur de l'histoire des Flames (71 buts), est sans doute le plus grand joueur de soccer qu'ait connu le pays. Les membres de l'équipe malawite jouent pour la plupart dans le championnat national, la TNM Super League, composé de 16 équipes et dominé par les clubs de Blantyre (Big Bullets, Be Forward Wanderers) et de Lilongwe (Silver Strikers). Plus confidentiels que le football, le volley, le basket (promu par les volontaires américains du Peace Corps servant au Malawi dans les années 1960), la boxe et l'athlétisme (sport dans lequel un programme de détection et de formation des jeunes talents a été mis en place dès 1966 par le docteur Harold Salmon, également volontaire au sein du Peace Corps) sont aussi appréciés des autochtones. Les athlètes malawites engagés lors des Jeux olympiques n'ont jamais gagné la moindre médaille, que ce soit en natation (participation de Charlton Nyirenda aux JO de Pékin en 2008), en boxe (Fletcher Kapito fut le porte-drapeau de la délégation malawite lors des Olympiades de 1984 à Los Angeles) ou en athlétisme (deux noms doivent être retenus dans cette discipline : John Mwathiwa, coureur de fond originaire de Zomba, pour avoir participé à trois Olympiades et trois championnats du monde entre 1988 et 1996 et Catherine Chikwakwa, une spécialiste du demi-fond, pour avoir participé aux Jeux olympiques de Sydney en 2000 alors qu'elle n'était âgée que de 15 ans).

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Week-ends en France
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité
  • Expériences & Boxs

Adresses Futées du Malawi

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 à Caen !

1 week-end découverte de Caen pour 2 personnes avec l'OT Caen la mer .