De son vrai nom : San Pedro de Riobamba. A 212 km au sud de Quito, à 268 km de Cuenca et à 240 km de Guayaquil. La capitale de la province de Chimborazo compte environ 140 000 habitants et se trouve sur les pentes du volcan Chimborazo, le plus haut sommet du pays (6 310 m). Bénéficiant, à 2 794 m d'altitude, d'un climat sec mais froid, le nom de la ville signifie " la plaine où l'on passe " et elle est surnommée " sultane des Andes " ; en quechua son nom signifie " maison du gel ". Elle est entourée par les sommets enneigés des volcans Altar (5 321 m), Carihuairazo (5 020 m), Tungurahua (5 023 m), Cubillín (4 711 m) et Sangay (5 230 m).

Il est vrai que le magnifique écrin de montagnes au centre duquel elle repose constitue l'un des plus majestueux paysages du pays. San Pedro de Riobamba fut fondée le 15 août 1534 par Pedro Lizalzaburo et une poignée de notables espagnols. Aujourd'hui, les rues droites et larges, les bâtiments imposants du centre et les parcs arborés lui donnent un air noble et prospère, mêlé au charme désuet des façades décrépies. Active le jour, Riobamba s'éteint la nuit ; sa vie nocturne est réputée pour sa morosité. Confrontés aux frimas nocturnes, vous comprendrez aisément que les Riobambiens préfèrent rester chez eux !

La capitale de la province la plus indienne du pays, est le fief de Monseigneur Victor Corral qui continue le combat de Monseigneur Leónidas Proaño, l'évêque des Indiens, mort en 1988. Tous deux sont les dignes disciples d'un certain Las Casas. Son principal intérêt est de constituer un bon point de départ pour une ascension des volcans Chimborazo et El Altar, réservés aux alpinistes expérimentés. Si le gigantesque marché du samedi encombre tout le centre-ville jusqu'en fin de journée, en revanche le dimanche est une journée morte. Le marché aux bestiaux (cochons, lamas, veaux, vaches, moutons), peu fréquenté des touristes, se tient au sud de la ville (prendre un bus en direction de la plaza de los Animales).

La fête patronale a lieu le 21 avril avec des défilés folkloriques et une foire agricole et artisanale. Du 24 décembre au 6 janvier, Riobamba célèbre les fêtes du Paseo del Niño. Les spécialités gastronomiques de la région sont les llapingachos (pâtés de pommes de terre avec du fromage) servis avec des oeufs au plat, les tortillas de maïs, le mote pata (maïs cuisiné avec de la viande), et la canelita ou canelazo, boisson chaude au rhum et à la cannelle.

À voir / À faire à RIOBAMBA

Adresses Futées de RIOBAMBA

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à RIOBAMBA

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de RIOBAMBA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

EQUATEUR

Guide EQUATEUR

EQUATEUR 2020/2021

13.95 €
2019-11-20
432 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine au coeur du Golfe de Saint-Tropez !

Un séjour de 7 nuits pour 2 personnes au coeur du Golfe de Saint-Tropez avec l'hôtel *** Les Jardins de Sainte-Maxime .