Ville du sel, ville de Mozart, ville classique, ville de culture, ville bourgeoise : Salzbourg détient à elle seule une bonne partie des clichés qu'on attribue habituellement à l'Autriche. C'est une très belle ville, riche de patrimoine, avec ses bâtiments baroques et sa forteresse ; elle est muséale, touristique, prospère, propre, mais aussi vivante, riche en événements culturels. Chaque année, pendant l'été, la ville accueille l'un des plus grands festivals de musique classique au monde. S'il ne devait y en avoir qu'une en dehors de Vienne, ce serait celle-là. A proximité de l'Allemagne, Salzbourg est de plus pour beaucoup un premier séjour en entrant en Autriche, et elle est très fréquentée par les Allemands. Fondée vers la fin du VIe siècle par saint Rupert, Salzbourg sera dirigée par des princes archevêques catholiques jusqu'au début du XIXe siècle, ce qui lui vaudra son surnom de " Rome du Nord ". Ville indépendante du Saint-Empire dominée par les princes archevêques, Salzbourg rejoint l'Empire d'Autriche après le congrès de Vienne en 1816. Ses richesses provenant de l'exploitation du sel, du cuivre et du marbre ont permis aux princes archevêques de faire appel aux talents des meilleurs architectes et artistes de l'époque, afin de transformer la ville en une sorte de " cité italienne " avec de majestueux palais et églises.

Histoire

Salzbourg, ville du sel. Il y a 4 000 ans, les Celtes découvraient le gisement de sel des montagnes de Dürrnberg. En contribuant à la prospérité de la ville, le sel avait valu son surnom de " saint du sel " à l'évêque Worms, fondateur ecclésiastique de Salzbourg. L'évêque reçut la ville en cadeau du duc de Bavière, vers 700, ainsi qu'une part des sources d'eau salée de Reichenhall. Ce développement lié au sel fut grandement favorisé par la situation géographique de la ville, permettant la rencontre de toutes les voies commerciales internationales. En l'an mille, Salzbourg devient déjà un centre d'échange important, avec sa place du Vieux-Marché qui attire la population et les commerçants étrangers. L'argent du sel contribua à subventionner les activités de l'archevêque Eberhard, qui protégea la ville en rendant la forteresse Hohensalzburg imprenable et permit d'acheter la neutralité de la ville à Maximilien Ier. Dans les années 1587-1612, les revenus du sel atteignirent leur plus haut niveau. Cela permit au prince archevêque Wolf Dietrich von Raitenau de construire les églises, les châteaux, les fontaines et les places qui font maintenant la célébrité de la ville. En 1611, à la suite d'un conflit avec le duc de Bavière, l'exportation du sel fut interdite aux Bavarois. Après la fuite, l'emprisonnement et la mort du prince archevêque en 1617, c'est grâce aux talents de négociateur du comte Paris Lodron et aux revenus du sel que Salzbourg fut épargnée par la guerre de Trente Ans et qu'elle put résister à tous les agresseurs. A la fin du règne du dernier prince archevêque, en 1803, Salzbourg passa successivement dans le giron de la Bavière, de l'Autriche et de la France, pour finalement revenir à l'Autriche en 1816. Elle sortit de son sommeil le 22 août 1920, par la grâce du premier Festival de Salzbourg, né de l'initiative conjuguée de Max Reinhardt et de Hugo von Hofmannsthal. A partir de ce moment, le " coeur du coeur de l'Europe " devint l'une des villes les plus visitées. Mais comment l'évoquer sans parler de Mozart, né en 1756, du côté de la vieille ville, dans une petite rue bourgeoise, au numéro 9 de la Getreidegasse ! Sur les sept enfants de la famille de Leopold et Maria Anna Mozart, deux survécurent, une fille, Maria Anna Walpurga, et le futur petit prodige, Wolfgang Amadeus Mozart. Ironie du sort, Mozart manifestait un grand mépris pour sa ville natale, qui vend cependant aujourd'hui de nombreux produits touristiques à son effigie dont les fameux Mozartkugeln.

Les lieux incontournables de SALZBURG-SALZBOURG

Comment partir à SALZBURG-SALZBOURG ? Nos conseils & astuces

Organiser son voyage à SALZBURG-SALZBOURG

Photos de SALZBURG-SALZBOURG

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

AUTRICHE

Guide AUTRICHE

AUTRICHE 2019/2020

13.95 €
2019-05-08
480 pages

Reportages & actualités de SALZBURG-SALZBOURG

Ailleurs sur le web
Avis