Le guide touristique GÊNES - LIGURIE du Petit Futé

Benvenuti in Liguria !

Depuis l'Antiquité, poètes, écrivains, visiteurs illustres et amoureux de la mer parcourent, remplis d'admiration, la Ligurie, trait d'union entre la Côte d'Azur et la Toscane. Le charme de cette langue de terre tient à la grande variété de son territoire où s'unissent mer et rochers, et où les collines bordées de remparts, les bourgs aux venelles étroites, les imposantes forteresses et les palais somptueux témoignent d'un passé glorieux. Gênes " la Superbe ", capitale européenne de la culture en 2004, incarne parfaitement cette diversité, où tradition et modernité se mêlent harmonieusement. Région aux beautés naturelles exceptionnelles, la Ligurie jouit d'un climat incroyablement doux. La mer limpide bordée de plages de sable fin ou de rochers ombragés de pins maritimes attire chaque année de fervents habitués et de nombreux touristes. Mais l'arrière-pays n'a rien à envier au bord de mer. Riches de merveilles culturelles et naturelles, les collines recouvertes d'oliviers et de vignobles recèlent des bourgs anciens au charme évocateur où le randonneur comme le gourmet trouveront de quoi satisfaire leurs attentes. Si proche de la France, la Ligurie est la destination idéale pour tous ceux qui souhaitent profiter de la mer et de ses activités, découvrir une terre riche d'histoire et de culture et profiter des plaisirs de la bonne table.

L'équipe de rédaction

Mise en garde

Le monde du tourisme est en perpétuelle évolution. Malgré notre vigilance, des établissements, des coordonnées et des prix peuvent faire l'objet de changements qui ne relèvent pas de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

Galerie photo GÊNES - LIGURIE

Idées de séjour GÊNES - LIGURIE

Séjour courtHaut de page
Gênes en 48 heuresHaut de page

Jour 1 : Les origines de Gênes. Commencez votre visite par le Porto Antico, coeur de la puissance commerciale et navale de la ville à travers les âges. Après une halte à l'Aquarium à la découverte du monde marin, montez par l'ascenseur panoramique en haut du Bigo. Du haut de cette structure en forme d'araignée, vous pourrez profiter d'une vue d'ensemble sur le port réaménagé par Renzo Piano et sur les toits d'ardoise de la ville. Avant de vous aventurer dans le centre historique le plus étendu d'Europe, arrêtez-vous pour contempler le Palazzo San Giorgio aux façades peintes. Autrefois siège du Banco San Giorgio, l'institution financière de la République, le palais abrite aujourd'hui les Autorités portuaires. Après vous être restaurés dans une des nombreuses focaccerie ou friggitorie sous les arcades de Sottoripa, empruntez l'élégante Via San Lorenzo pour arriver face à la cathédrale du même nom. Ce splendide témoignage gothique ligure accueille le musée du Trésor et ses précieux objets sacrés. Au dos de la cathédrale, admirez l'imposante structure néoclassique du Palazzo Ducale. Siège de la république de Gênes pendant six siècles, il s'agit aujourd'hui du principal centre d'exposition de la ville. Après avoir contemplé sur votre droite Porta Soprana, mémoire des remparts construits au XIIIe siècle pour se défendre contre Barberousse, empruntez la pittoresque Salita Pollaiuoli, afin de vous retrouver Piazza delle Erbe. Profitez de la soirée dans ce quartier animé ; c'est ici en effet que les Génois aiment se retrouver à l'heure de l'apéritif et jusqu'à tard dans la nuit, dans les nombreux bars et restaurants.

Jour 2 : Les palais des Rolli. La découverte de Gênes ne serait se faire sans passer par la Via Garibaldi. Tout au long de l'ancienne Strada Nuova défile une série de somptueux palais du XVIe siècle. Ces demeures patriciennes, nommées " Rolli ", étaient à la disposition de la République pour héberger les hauts dignitaires et les diplomates en visite à Gênes. Palazzo Bianco, Palazzo Rosso et Palazzo Tursi sont actuellement le siège du complexe des musées de Strada Nuova, un parcours expositif d'une grande valeur artistique. A la fin de la Via Garibaldi, empruntez la Via Balbi qui mène vers la gare Principe. Au n° 10, le Palazzo Reale mérite une visite. Il est devenu demeure des Savoie en 1822, et vous pourrez y admirez la splendide galerie des Glaces et la Pinacothèque nationale. Retournez vers le port par la Via del Campo. Au long de cette célèbre rue chantée par Fabrizio De André, grouillante de petites boutiques et de brocantes, admirez les façades des maisons caractéristiques de l'architecture populaire génoise. Pour parfaire cette visite culturellement riche, ne manquez pas en parcourant la Via San Luca de suivre les indications menant à la galerie nationale du palais Spinola, l'ancien palais de la famille Spinola accueillant une collection d'oeuvres d'art dont des peintures de Antonello da Messina, de Van Dyck et Rubens.

Quelques jours supplémentairesHaut de page

Pour ceux qui souhaitent prolonger de quelques jours leur séjour à Gênes, voici un complément de visite tout aussi culturellement intéressant que divertissant.

Jour 1 : Gênes et la mer. Débutez cette journée par un tour complet du port... par la mer. En été, des bateaux vedettes effectuent des visites guidées de la partie ancienne et de la zone industrielle. Une façon originale de découvrir Gênes par la mer et d'observer ainsi la ligne de remparts qui borde le côté nord de la ville. De retour sur la terre ferme, en longeant la mer vers l'ouest, dépassé le galion des pirates, voici le musée de la Mer. Cet étonnant musée, le premier de la Méditerranée, illustre l'histoire maritime du port de Gênes. Impressionnantes les reconstitutions de bateaux grandeur nature et d'un sous-marin que le public peut visiter, dans l'eau ! Poursuivez le parcours jusqu'à San Giovanni di Pré et à la Commenda. Cet étonnant ensemble roman accueillait les chevaliers et les pèlerins au départ vers la Terre sainte. Un peu plus loin vers la gare Principe, empruntez l'ascenseur de Montegalletto pour monter au château D'Albertis à Castelletto. Ce fascinant château, d'où l'on jouit d'un panorama à couper le souffle sur la ville, conserve les collections ethnographiques et archéologiques recueillies par le capitaine D'Albertis.

Jour 2 : Nervi et le Levant. Sortez du périmètre citadin en empruntant le Corso Italia, la promenade en bord de mer des Génois. Réalisée entre les deux guerres, elle est fréquentée à toute heure par des promeneurs et des sportifs à vélo, en patins ou des joggeurs. Une fois au charmant bourg de Boccadasse, arrêtez-vous dans cet ancien bourg de pêcheurs qui n'a rien perdu de son charme d'antan, le temps de déguster une glace ou de prendre un apéritif. En poursuivant le long de la côte, Nervi, le dernier quartier à l'est de la ville, présente un intérêt particulier aussi bien pour son parc et pour sa promenade en bord de mer que pour le pôle de musées qui conservent d'intéressantes collections de peintures et d'objets d'art du XIXe siècle.

Jour 3 : Pegli et le Ponant. Grâce à la nouvelle liaison par mer, le Navebus, depuis le Porto Antico rejoignez le village marin de Pegli en 30 min. Ici, prenez le temps de flâner dans l'extraordinaire parc d'inspiration romantique de la Villa Durazzo Pallavicini. Continuez votre découverte au Musée naval de Pegli, où une étonnante collection retrace le lien séculaire entre la mer et la Ligurie. Terminez votre visite du Ponant génois par une promenade romantique à travers les somptueux jardins à l'talienne du parc de la Villa Duchessa di Galliera à Voltri et rentrez à Gênes par un court trajet en train.

Séjour long (10 jours)Haut de page

Jours 1, 2 et 3 : Riviera di Ponente. Commencez votre visite par la Riviera occidentale avec Ventimiglia et San Remo. Arrêtez-vous au marché pour faire vos achats à de très bons prix. Perdez-vous par la suite dans le dédale de venelles moyenâgeuses (caruggi), à la découverte d'anciennes églises et de vieux palais. A l'intérieur des terres, découvrez Apricale et Cervo, charmants petits bourgs accrochés comme par magie à la falaise. Les amoureux du farniente pourront se détendre sur les plages d'Alassio ou de Laigueglia, tandis que les amateurs de nature profiteront des innombrables sentiers de randonnée à l'intérieur des terres.

Jours 4 et 5 : Gênes. Découvrez le lien profond qui unit cette ancienne république portuaire à la mer, par une visite de son fascinant Porto Antico et de l'Aquarium, premier parc marin d'Europe. Plongez ensuite dans les fastes baroques des palais de la Via Garibaldi, inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. Si l'été est aux portes, un apéro en bord de mer s'impose.

Jours 5, 6 et 7 : Camogli, Portofino et Santa Margherita. Le charme des maisons colorées, la douce musique des vagues qui se brisent sur la falaise... voilà de quoi se détendre dans le ravissant village de pêcheurs de Camogli. Prenez le bateau et découvrez l'abbaye de San Fruttuoso et le Christ des Abysses. Pour un peu de mondanités, profitez de l'ambiance glamour de Portofino et de Santa Margherita : deux rendez-vous parfaits pour ceux qui souhaitent faire la fête dans les bars et les boîtes de nuit tendance au bord de l'eau, après un après-midi shopping.

Jour 8, 9 et 10 : Cinque Terre et Golfo dei Poeti. Parcourir mille sentiers entre vignes et oliviers, visiter des églises et de sanctuaires centenaires, goûter au pesto biologique et anchois fraîchement pêchés... Malgré la foule, les Cinque Terre, classées au patrimoine mondial de l'Unesco, sont uniques au monde. De là, partez en bateau à la découverte du golfe des Poètes. Le paysage enchanteur de cette baie inspira les poèmes de Byron et de Shelley. Une visite des forteresses de Lerici et de Portovenere, en s'arrêtant déjeuner sur l'île de la Palmaria, achèvera de vous faire tomber amoureux de cette région.

Séjour thématiqueHaut de page

Alta Via dei Monti Liguri. Voici une proposition de séjour idéale pour ceux qui souhaitent embrasser les mille visages de la Ligurie de l'intérieur. Sur plus de 400 kilomètres, l'Alta Via dei Monti Liguri recouvre la totalité des itinéraires de randonnée régionaux d'est en ouest en suivant les Alpes et les Appennins. De Vintimille à La Spezia, le parcours révèle un univers surprenant riche de beaux paysages. De nombreux points de vue s'offrent au promeneur aussi bien vers la côte que vers la plaine du Pô et les cimes des Alpes. Du haut du Monte Saccarello, le point le plus haut du parcours à 2 200 m au-dessus de San Remo, la vue sur la mer est à couper le souffle. L'ensemble du trajet est aussi remarquable pour son intérêt artistique et culturel. Chaque étape est l'occasion de découvrir le patrimoine culturel local à travers un château, un village ou des remparts. L'Alta Via touche trois importants parcs régionaux (Alpi Liguri, Beigua, Aveto), elle est pourvue de refuges et elle est reliée à la côte par de nombreux sentiers intermédiaires. La totalité du parcours est composée de huit étapes d'environ quatre jours chacune, à parcourir par tranches ou bien dans leur totalité (www.altaviadeimontiliguri.it).

La Riviera de Levante en deux roues. Pour les amoureux de la moto, la côte ligure entre Sestri Levante et Gênes réserve de très belles surprises et de grandes émotions. De la baie du Silence à celle des Fées à Sestri levante, il n'y a que quelques ruelles où déambuler agréablement en toute saison ; profitez d'un apéro en bord de mer avant de remonter en selle. Longez la côté qui se dénoue à travers une enfilade de virages doux. Une fois franchi le petit pont sur le torrent Entella vous voici à Chiavari. Le trafic peut être dense mais les deux roues trouvent toujours de la place pour se garer. Dénicher les ateliers de menuisiers qui fabriquent comme autrefois les chiavarine, ces petites chaises si bien dessinées. Reprenez la route côtière le long de l'ancien tracé de la romaine Via Aurelia. Avant de rentrer dans Rapallo, empruntez la déviation qui s'enfonce dans l'arrière-pays et qui conduit au sanctuaire de Montallegro. La route en serpent qui y conduit est presque toujours déserte même en haute saison. Arrivés au sanctuaire, la paix et la vue que vous trouverez ici vous feront vraiment apprécier votre voyage. Descente libre vers le Promontoire de Portofino ; la porte d'entrée se trouve à Santa Margherita, vivace station balnéaire qui s'étend entre son port touristique et ses boutiques branchées. Quelques kilomètres la séparent de Portofino. Ce bourg mythique n'a plus besoin d'être présenté. Le temps d'une glace sur le port et vous voici repartis vers l'ouest. Peu avant de rejoindre Camogli la route réserve des vues plongeantes sur les eaux bleues de la réserve marine protégée du Parc de Portofino. Passez la nuit dans l'une des plus jolies et des plus discrètes localités de la côte et promenez-vous le long de sa plage de galets jusqu'au port. Arrivés à Recco, l'Aurelia s'écarte un peu de la côte et vous permet de profiter d'une vue magnifique sur le promontoire de Portofino. Mordez à pleines dents dans la focaccia au fromage et piquez tout droit vers Nervi. Plongez-vous dans le grand parc parsemé de villas musées, dégourdissez-vous les jambes le long de la promenade en bord de mer dédiée à Anita Garibaldi et partez à la rencontre de la capitale ligure. Le temps est alors venu d'abandonner casque et blouson pour vous plonger dans le tourbillon de couleurs et d'ambiances de Gênes la Superbe.

Ailleurs sur le web

Toutes les bonnes adresses GÊNES

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté