La petite île d'Harbour Island, à 3 km au nord-est de l'île principale, est incontournable et possède parmi les plus belles plages de l'archipel. Le pittoresque village de Dunmore Town, qui fut la première capitale de l'archipel, borde la côte face à Eleuthera. De l'autre côté, la longue plage de Pink Sand, déroule ses 5 km de sable rose, poudre blanche rehaussée de minuscules débris de corail rose, et fait face à l'océan Atlantique. Reconnue comme l'un des plus beaux joyaux de l'archipel, elle est internationalement connue et inscrite au hit-parade des plus belles plages du monde.
Familièrement baptisée " Briland " par les locaux, Harbour Island a la réputation non usurpée d'être un lieu de villégiature de la jet-set, qui y jouit d'un relatif anonymat, conséquence du niveau de prix pratiqué et de la taille réduite de l'île. Des têtes couronnées aux stars de la scène rock ou jazz, en passant par l'élite des top-models, on ne compte plus les illustres visiteurs de l'île, dont certains possèdent des maisons. Aujourd'hui, quelque 20 milliardaires, pour la plupart américains, résident ici.
D'immenses regroupements de propriétés privées cernent l'île à ses deux extrémités. Harbour Island compte les hôtels parmi les plus chics de l'archipel. Au Who's who tropical du sable chic, Briland tient une place de choix.

Le petit village de Dunmore Town, qui compte aujourd'hui quelque 1 800 âmes, a su préserver une atmosphère coloniale faite d'élégance et de nonchalance. Il date de l'ère de lord Dunmore (1787-1796), un gouverneur corrompu qui y possédait une résidence de vacances. Dans les années 1800, Dunmore Town devient la deuxième ville de l'archipel des Bahamas, avec notamment trois raffineries de sucre et un chantier naval qui n'existent plus aujourd'hui. Son architecture créole, datant de la fin du XVIIIe siècle, lui confère le charme d'un décor de carte postale. Les cottages de bois aux couleurs pastel ou soutenues, rehaussés de galeries à colonnettes et lambrequins de bois peints en blanc et dentelés au style gingerbread, se découpent hardiment dans le bleu intense du ciel. Des jardins aux pelouses impeccablement vertes jaillissent bougainvillées, hibiscus et autres fleurs exubérantes aux couleurs éclatantes ; rouge, rose, bleu, vert, jaune, toutes les nuances de l'arc-en-ciel s'y déclinent. Les rues étroites et pentues partent à l'assaut de la gentille colline qui domine le port et la baie. Tout ici, jusqu'au moyen de transport favori - les voiturettes de golf - concourt à donner l'impression d'un décor de village de poupées.

Dunmore Town ne compte pas moins de sept églises d'où s'échappent des flots de musique aux accents de gospel en fin de journée et le dimanche. Le jour du Seigneur, les villageois endimanchés se pressent dans les églises.
De décembre à août, la petite île vit littéralement au rythme soutenu des arrivées touristiques. Rares sont les moments de répit accordés aux hôteliers, aux restaurateurs, aux habitants eux-mêmes et aux quelques bars nocturnes, dont l'activité est à son comble en période de haute fréquentation américaine. C'est seulement entre septembre et octobre (voire novembre) que le calme revient : la plupart des infrastructures touristiques ferment leurs portes, et la bourgade revêt alors des allures de village d'un autre temps. La vie nocturne s'atténue, les habitants prennent le frais sur le pas de leur porte, commentant les événements de la journée à la lueur du faible éclairage public. De petits étals de fortune jaillissent devant les maisons, une friteuse frémissant au-dessus d'une plaque de cuisson reliée à une grosse bonbonne de gaz, proposant d'alléchantes spécialités locales. Plus loin des joueurs de dominos s'acharnent à faire claquer bruyamment leurs jetons sur une table branlante. Harbour Island est, en soi, un témoignage du temps jadis, et de longues flâneries permettent de découvrir toute la magie de cette île si particulière. On recommande particulièrement les balades en fin d'après-midi, quand la baie miroite au soleil couchant ; les façades des maisons de bois revêtent alors leurs plus belles couleurs et les teintes des haies fleuries se font plus chatoyantes. Au titre des curiosités, vous pourrez glisser un oeil indiscret dans les églises, ou même assister à une répétition musicale ou à un office typique qui témoigne de la ferveur religieuse locale.

Balade le long de Bay Street. Bay Street est l'artère qui cerne la baie ; de l'autre côté se dressent les plus anciennes demeures de l'île, quelques boutiques et des restaurants. C'est aussi un lieu de promenade vespérale. On y trouve le modeste, mais non moins charmant marché de la vannerie de l'île.

Les pittoresques cottages de bois. Ils se succèdent le long de la baie et on remarquera le modeste cottage loyaliste de bois gris datant de 1797. Moins pimpant, mais plus vénérable que ses voisins, il n'en garde pas moins une certaine noblesse historique et s'enorgueillit d'être, sur papier glacé, l'un des plus immortalisés de Harbour Island.

Queen Conch. un des stands du Straw Market, qui a la réputation non usurpée de faire la meilleure salade de conch de l'île, préparée à la demande. Quant aux pêcheurs, notamment de langoustes, vous les verrez sur la promenade, proposer leurs prises du matin à peine sorties de l'eau aux restaurateurs et aux touristes.

Church of God of Prophect. Très originale, cette église possède un orchestre qui s'accompagne à la batterie et à la guitare... électrique !

Cimetière de Sainte-Catherine. Voilà un lieu qui, paradoxalement, est loin d'être empreint de nostalgie et se révèle fort pimpant.

Église anglicane Saint John. Datant de 1768, c'est la plus ancienne des Bahamas.

Fantasy Corner. Au coin de Dunmore Street et de Clarence Street. C'est un spectaculaire et minuscule bout de terrain planté de multiples plaques minéralogiques et d'écriteaux en tous genres, qui ne manque pas d'une certaine poésie. Attention, il est précisé que pour toute photographie, il faut s'acquitter d'un droit de 50 cents qui iront à l'église ; malheureusement, on ne sait pas où laisser l'obole.

Les lieux incontournables d'HARBOUR ISLAND

Organiser son voyage à HARBOUR ISLAND

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
Hébergements & séjours
  • Tourisme responsable
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Assurance Voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos d'HARBOUR ISLAND

15.95 €
2020-09-02
240 pages
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'exception pour 2 personnes en Corse !

Un séjour de 4 nuits et 5 jours pour 2 personnes en Corse avec l'Agence du Tourisme de la Corse.