C'est au XVe siècle, période des Grandes découvertes, que les premiers Portugais découvrirent l'île de Madère. Les territoires occupés par l'actuelle capitale étaient alors recouverts de fenouil sauvage. Ainsi, Funchal proviendrait du mot " funcho ", qui signifie fenouil en portugais. La première impression est saisissante quand l'avion déchire le voile de nuages et que se dressent, énigmatiques, les hautes falaises de l'île. On surplombe d'abord la Pointe de São Lourenço, puis l'avion continue parallèlement à la côte avant de faire un demi-tour complet et de se poser sur la nouvelle piste, comme accrochée aux flancs des montagnes. Par beau temps, la vue est superbe : les maisons d'une éclatante blancheur épousent le vert des collines et le bleu de l'océan, en un kaléidoscope de couleurs fascinant. Elles s'accrochent aux versants, se nichent aux creux des ravins ; la forêt paraît repoussée sur les hauteurs. Le sud de l'île donne un peu une impression de congestion, ou tout au moins de confusion. C'est la côte la plus ensoleillée de l'île, et donc la plus populaire. De fait, on n'y dénichera pas les coins les plus sauvages, mais la capitale, Funchal, attire inévitablement le voyageur, pour ses commodités et son charme historique ; et puis, les côtes gorgées de soleil sont très plaisantes à l'oeil, même si on ne peut s'y baigner tellement elles sont escarpées, pour ne pas dire dramatiques... Restent les piscines naturelles, remplies d'eau de mer, quelques plages, ou encore les innombrables musées disséminés dans Funchal.

A une trentaine de kilomètres à l'ouest de l'aéroport, Funchal (près de 112 000 habitants) est une grande ville (pour la taille de l'île), de style colonial, toute blanche, qui remonte de la mer, occupant une vaste cuvette en amphithéâtre face au sud. La ville fut créée par Zarco, l'un des deux découvreurs de l'île, au débouché de trois rivières. Un monument est dédié au navigateur, et de nombreux lieux et enseignes commerciales se recommandent du " père " de l'île. Car la capitale est particulièrement liée à la mer. Son port reste le cordon ombilical qui rattache l'île au reste du monde. Chaque fin d'après-midi, toute la ville vient prendre l'air en bordure de l'océan, sur la jetée et autour du port de plaisance dans lequel évoluent les voiliers de passage. On commente les nouveaux dessins laissés par chaque bateau, selon une tradition venue des Açores et respectée depuis par tous les plaisanciers. Il est très chic d'avoir un voilier, même modeste, quand on est Madérien, et d'y inviter ses amis à prendre un verre. Le port est l'un des rares endroits de la ville où l'on réussisse à s'arracher à l'agitation et à la circulation qui règnent dans les rues.

Les lieux incontournables de FUNCHAL

Organiser son voyage à FUNCHAL

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de FUNCHAL

12.95 €
2020-07-01
240 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine au coeur du Golfe de Saint-Tropez !

Un séjour de 7 nuits pour 2 personnes au coeur du Golfe de Saint-Tropez avec l'hôtel *** Les Jardins de Sainte-Maxime .