Saint-Maixent-l'Ecole est fondée par le moine oratorien Agapit en 459. En 480, Adjutor le rejoint, prenant le nom de Maixent. En 515, Maixent meurt en saint ; l'abbaye fondée à l'emplacement de sa cellule au VIIe siècle témoigne de cette vénération, que les rois mérovingiens entretiennent à force de richesses. Plusieurs siècles de prospérité mènent à l'érection d'une église (940) où l'on conserve (toujours) les reliques du patriarche. Désignée place forte militaire au XIIe siècle, Saint-Maixent-l'Ecole n'a rien perdu de sa vocation, indissociable de l'EMI, créée au XIXe siècle, devenue Ecole nationale des sous-officiers d'active en 1963 (Ensoa). 2 500 jeunes y sont formés chaque année.

Tourmentée Saint-Maixent

Les invasions normandes (IXe siècle), le tremblement de terre de 1059 suivi d'une succession d'incendies jusqu'au XIIe siècle ravagent la cité. Prise durant la guerre de Cent Ans, libérée en 1372, elle souffre d'autant des guerres de Religion (XVIIe). Ses remparts du VIIe sont rasés en 1740 ; de là, le comte de Blossac engage une importante campagne de rénovation urbaine, la dotant des allées Vertes et de la place Denfert auquel s'intègre l'emblématique porte Chalon (1750, classée). Malmenée elle aussi, la richissime abbaye bénédictine décline à la fin du XVIIIe siècle. La Convention (1793) lui confère une première affectation militaire, confirmée à partir de 1861. Plusieurs unités d'infanteries s'y succèdent. En 1886, le bâtiment devint la caserne Canclaux, définitivement fermée en 2010.

Les immanquables

Derrière l'ensemble académique de la porte Chalon niche un pittoresque centre-ville où s'entrecroisent venelles, hôtels particuliers (Balizy, de Chauray, Pied-Foulard) et bâtisses médiévales à pans de bois (maison de l'Apothicaire). Déserté par ses habitants et ses commerçants, il vous laissera une bien curieuse impression. Passez voir ses irréductibles défenseurs, à l'instar de Manhattan Vinyle, le disquaire de la place du Marché. Arpentez le charmant quartier de l'abbatiale, jolie carte postale védutiste où gisent, en face de l'abbatiale, les ruines de l'église Saint-Léger, une chapelle gothique et la crypte du VIIe siècle. Changez de décor en flânant en bord de Sèvres, le long du quai des Tanneries. Mieux vaut visiter Saint-Maixent-l'Ecole le samedi, qui reprend vie autour de ses halles Baltard et du marché (réservez une table à l'Atelier), sinon début avril, à l'occasion de son immense foire-expo (animations, stands et concours aux bestiaux www.foire-expo-st-maixent.com). 

Que visiter à Saint-Maixent-l'Ecole ?

Organiser son voyage à Saint-Maixent-l'Ecole

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
Hébergements & séjours
  • Tourisme responsable
  • Echange de logement
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Assurance Voyage
  • Réservez une table
  • Activités & visites

Photos de Saint-Maixent-l'Ecole

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

DEUX-SÈVRES

Guide DEUX-SÈVRES

DEUX-SÈVRES 2021/2022

4.95 €
2021-01-06
144 pages
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour dans le Calvados avec Gîtes de France !

Un bon cadeau d'une valeur de 700€ pour votre prochain séjour dans le Calvados avec Gîtes de France !