Les incontournables de la côte amalfitaine

Au sud de la péninsule de Sorrente, en Campanie, s'étend la sublime côte amalfitaine, déjà louée à l'époque de Boccace qui la considérait comme l'un des lieux les plus délicieux d'Italie. Il est vrai que lorsque l'on quitte l'agitation de Naples, le ciel et la mer se confondent dans des paysages typiquement méditerranéens qui invitent au dolce farniente. La fréquentation touristique bat son plein en été, on privilégiera alors l'arrière-saison pour profiter de cette nature insoumise et préservée le long des routes sinueuses qui relient criques et villages typiques. Voici nos 10 incontournables de la côte amalfitaine. 

Positano, le sentier des Dieux© Roman Babakin - shutterstock.com

Sorrente, début du voyage

 

Aux portes de la côte amalfitaine, sur une terrasse tombant à pic, Sorrente bénéficie d'un cadre exceptionnel, même s'il est vrai que sa forte fréquentation touristique enlève quelque peu à son charme estival. La ville a inspiré de nombreux artistes, du Tasse - qui a donné son nom à l'une de ses places principales - à Maxime Gorki en passant par Henrik Ibsen. Tous trouvèrent refuge dans cet environnement d'exception, propice à la réflexion et à la création avec vue sur le golfe de Naples. 

Sorrente© J. Schelkle - shutterstock.com

Amalfi, beauté maritime

 

Selon la légende, Hercule aurait créé Amalfi pour offrir la plus belle des sépultures à la nymphe qu'il aimait. Historiquement, il s'agit de la première république maritime italienne qui s'imposa tout au long du Moyen Age comme l'une des plaques tournantes du commerce entre Orient et Occident. Bien que l'on se trouve dans la ville natale de Flavio Gioia, l'inventeur de la boussole, on se perd avec joie dans son dédale de ruelles bordées de citronniers qui servent à élaborer l'une des liqueurs les plus savoureuses de la côte amalfitaine : le limoncello. 

Amalfi© nickolpetr - Shutterstock.com

Atrani, le charme discret

 

Au fil des ruelles d'Amalfi, on accède sans s'en rendre compte à la discrète Atrani. Moins visitée que sa voisine, Atrani est un petit joyau enchâssé dans la roche. C'est ici que vivaient les doges d'Amalfi, le village s'est donc construit autour des principales églises comme celle de San Salvatore de Bireto dont les fondations remontent à l'an 1000, ou Santa Maria del Bando, une chapelle qui offre un panorama splendide sur la côte amalfitaine. 

Atrani© proslgn - Shutterstock.com

Ravello, tout en beauté

 

Après avoir parcouru une route sinueuse de 16 km, on accède à Ravello, l'un des plus beaux belvédères de la côte amalfitaine. Fondé au VIe siècle, ce village charme les visiteurs par sa beauté surannée qui témoigne du savoir-faire des siècles passés. De palais en jardins, on découvre un riche patrimoine qui a séduit de nombreux artistes comme Boccace ou André Gide. La visite de la Villa Cimbrone est incontournable, il y règne une atmosphère unique. 

Villa Cimbrone© Inu - shutterstock.com

Furore et son fjord méditerranéen

 

Entre Amalfi et Positano, il faut s'arrêter à Furore pour voir son fjord. En réalité, il s'agirait plutôt d'une ria, c'est-à-dire une vallée fluviale qui rejoint la mer. Toujours est-il que ce décor somptueux fit le succès du petit village et inspira Fellini, Rossellini mais aussi l'actrice Anna Magnani qui possédait une maison non loin de là. Depuis la petite plage, on se baigne dans l'eau du torrent Schiato qui provient directement du mont Agerola.  

Fjord de Furore© Simone Padovani - shutterstock.com

Minori, une étape majeure

 

Bordée par la mer Tyrrhénienne, Minori est située à moins de 6 km d'Amalfi. Parmi ses monuments d'intérêt, la basilique romane Santa Trofimena vaut à elle seule le détour : elle a été bâtie aux XIe et XIIe siècles et abrite la dépouille de la sainte patronne du village célébrée le 5 novembre. On trouve aussi les ruines d'une villa romaine du Ier siècle rappelant l'histoire de Minori, l'un des lieux de villégiature préférés des notables romains. 

Minori© Inu - shutterstock.com

Maiori et sa longue plage

 

La toponymie ne nous joue pas de tour, Maiori est bien plus grande que sa voisine Minori ! On y trouvera la plus étendue des plages de la côte amalfitaine, très agréable durant la haute saison car le village est certainement l'un des moins fréquentés de la côte, ce qui ne lui enlève aucun charme ! L'église Santa Maria a Mare est à voir. Construite au XIIe siècle, sa coupole ornée de majoliques est d'une très grande beauté. 

Maiori© Pfeiffer - shutterstock.com

Vietri sul Mare et la céramique 

 

Vietri sul Mare est la porte d'entrée de la côte amalfitaine lorsque l'on vient de Salerne. Réputée pour sa tradition de céramique depuis le Moyen Âge, ses étroites ruelles sont colorées de mosaïques qui représentent le quotidien des habitants au fil des siècles. Symbole du village, la cathédrale San Giovanni Battista du XVIIe siècle rend hommage à l'artisanat local avec sa coupole en céramique bleue, verte et jaune. 

Vietri sul mare© Magnago - shutterstock.com

La grotte d'émeraude, des eaux précieuses

 

La grotte d'émeraude se trouve sur le territoire de Conca dei Marini, à l'ouest d'Amalfi. Cette cavité submergée doit son nom à la couleur de ses eaux qui, illuminées par une fente dans la roche, se teintent d'un incroyable vert émeraude. On visite la grotte à bord de barques auxquelles on accède depuis un tunnel artificiel. Privilégiez l'arrière-saison pour cette activité, en juillet-août le site est très - trop ? - fréquenté. 

La grotte d'émeraude© stonja - shutterstock.com

Positano, entre ciel et terre

 

Positano est certainement l'un des plus beaux villages perchés de Campanie, si ce n'est d'Italie. Ici, tout semble être le fruit d'un miracle architectural : des maisons suspendues à flanc de falaises aux vignobles en terrasses en passant par le dédale de ruelles montantes et descendantes du centre historique. De nombreux randonneurs accèdent à Positano depuis le "sentier des dieux" qui part d'Agerola. Son nom rappelle sa proximité avec le ciel, tant les chemins y sont haut perchés. 

Le sentier des Dieux - Positano© Roman Babakin - shutterstock.com

Les dernières Actus

À l'improviste dans la Valle ...

Les rencontres inattendues constituent l'un des plaisirs de ce métier. Lors de ma dernière mission sur la côte ...
Lire l'article

Les incontournables de la côt...

Au sud de la péninsule de Sorrente, en Campanie, s'étend la sublime côte amalfitaine, déjà louée à l'époque de ...
Lire l'article
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
xiti
Avis