Guide du Panama : Les personnalités célèbres : Panama

Oswaldo De León Kantule

Né en 1964 à Ustupu, dans l'archipel de San Blas, cet artiste occupe une place particulière dans la peinture panaméenne. Surnommé "  Achu  ", il privilégie les thèmes relatifs à ses racines gunas, mêlant tradition, cosmologie, histoire et spiritualité. Il a participé à de nombreuses expositions individuelles et collectives sur le continent américain et en Europe.

Julio Dely Valdés

Alors que ses camarades de Colón préféraient le base-ball, Julio Dely Valdés était déjà un adepte du ballon rond. Il commence sa carrière en première division panaméenne sous les couleurs de l'Atlético Colón. Quatre saisons plus tard, il émigre dans le sud du continent au Nacional Montevideo qui l'accueille durant 4 ans, et pour qui il marquera 128 buts grâce à sa rapidité et à son jeu de tête impressionnant  ! Il cumule les titres de champion et de meilleur buteur d'Uruguay entre 1990 et 1992. Un an plus tard, "  Panagol  " rejoint les clubs européens, dont le PSG en 1995 avec qui il remporte le championnat et la Coupe des coupes. Sa fabuleuse ascension se poursuit au sein de l'équipe de Málaga. Il devient le meilleur buteur de l'histoire du club. Au terme de la saison 2002-2003, il décide de retrouver le club uruguayen qui l'a révélé, où joue également son frère jumeau, Jorge. Dely Valdés raccrocha officiellement les crampons, à 36 ans, à l'issue du match hommage qui lui a été rendu à Panamá, au stade Rommel Fernández, le 30 mai 2004. Après avoir été entraîneur au Malaga FC, il devient sélectionneur de l'équipe nationale panaméenne de 2010 à 2013, mais ne parviendra pas (de très peu) à emmener son équipe jusqu'au Mondial 2014.

Roberto Durán

Cette légende de la boxe, née en 1951, dans un quartier pauvre de la capitale, El Chorillo, dispute son premier match professionnel en 1968. Cinq ans plus tard, il remporte son premier titre mondial, coup d'envoi de son ascension. Les fanatiques se souviendront des matchs disputés contre l'Américain Sugar Ray Leonard, autre légende de l'époque. Durant sa longue carrière, Roberto Durán sera tour à tour Champion du monde des légers entre 1972 et 1979, des welters en 1980, des super-welters en 1983-1984 et des moyens WBC en 1989. En 2002, suite à un accident de voiture, il fait officiellement ses adieux à la boxe... à 51 ans  ! "  Mano de Piedra  " ("  main de pierre ") occupe toujours une place privilégiée dans le coeur des Panaméens. Un film sur sa vie sorti en 2016 que nous vous recommandons : Hands Of Stone, avec Édgar Ramírez, Robert De Niro et Rubén Blades.

Sandra Eleta

Née à Panamá en 1942, est considérée comme la plus célèbre photographe panaméenne. Issue d'une grande famille, elle étudia les beaux-arts à New-York au début des années 1960, où elle se spécialise dans la photographie et le cinéma. Après avoir enseigné cet art à l'université du Costa Rica entre 1972 et 1973, elle décide de revenir à Panama et de devenir photographe indépendante. Elle travaille pour plusieurs revues latino-américaines, et réalise de nombreux reportages sur la communauté afro de la côte Caraïbe. Son oeuvre la plus remarquée est un essai photographique et anthropologique sur les habitants de Portobelo, réalisé entre 1977 et 1981. Sandra réalisa aussi des courts-métrages, notamment Serenata en B (1985) basé sur les photos de la décoration des bus panaméens. Ses photos ont fait le tour du monde et font partie de la collection permanente du musée d'Art contemporain de Panama City. La maison de Sandra à Portobelo a été transformée en atelier dédié à l'art congo offert aux habitants de Portobelo. La maison a été convertie également en un bel hôtel (La Morada de la Bruja, Casa de Arte). Pour voir quelques photos remarquables de Sandra Eleta : www.sandraeleta.com

Erika Ender

Son nom n'est pas aussi célèbre que ceux de Luis Fonsi et Daddy Yankee, compositeurs et interpretes du tube Despacito qui a enflammé la planète en 2017 (la chanson la plus visionnée au monde sur youtube !), mais cette artiste panaméenne n'est autre que la principale auteure du morceau. Née à Panama City en 1974, d'une mère brésilienne et d'un père panameño-américain, Erika chante et compose en espagnol, anglais et portugais depuis plus de vint ans. Plusieurs de ses créations, pour Chayanne, Gilberto Santa Rosa, ou Víctor Manuelle, entre autres, ont été nominées aux Grammy awards. Son talent est désormais reconnu dans l'industrie musicale et elle fait partie des plus grandes compositrices actuelles en Amérique latine.

Sonia " Pucha " García

Dans les vagues, ou sur les couvertures des magazines de surf et de ses célèbres calendriers, la belle " Pucha " ne passe pas inaperçue. La surfeuse la plus titrée du pays, pas moins de 10 titres de championne nationale, s'est fait connaître il y a une vingtaine d'années, en participant aux compétitions masculines (il n'y avait pas encore de championnats féminins au Panama). Les sponsors n'ont pas hésité à miser sur cette surfeuse au corps divinement sculpté. Elle a ainsi pu financer ses participations à de nombreuses compétitions internationales. En 2012, à 38 ans, elle impressionne tout le monde et obtient la 3e place au Mondial Master du Nicaragua. La " Diva du surf " est aujourd'hui une véritable icône de ce sport en Amérique latine. www.puchaspanama.com

Laffit Pincay Junior

Né en 1946 d'un père déjà très célèbre dans le monde hippique, Laffit Pincay Junior est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands jockeys de l'histoire. Trop petit pour être joueur de baseball, certains l'ont cru trop grand pour être cavalier. Et pourtant... 9 530 victoires lui sont attribuées de 1964 à 2003  ! Un score mythique pour lequel "  El Corsario  " s'est battu nuit et jour  : on raconte qu'il a dû s'astreindre tout au long de sa carrière à suivre un régime alimentaire draconien de 700 calories par jour, pour maintenir son poids autour des 50 kilos requis. Réputé pour sa ténacité et son courage, ce n'est que contraint et forcé qu'il a quitté le monde professionnel de l'équitation, suite à une mauvaise blessure.

Rosa Iveth Montezuma

Elle a été choisie par son pays pour le représenter au concours de Miss Univers 2018. C'est la première femme d'origine indigène à remporter le concours national de beauté pour devenir la "Señorita Panamá". Les mentalités évoluent et c'est tout le peuple panaméen qui sera derrière cette jeune femme de 25 ans fière de ses origines Ngäbe. La belle Rosa est une femme engagée, qui défend régulièrement les droits des peuples indigènes de son continent, et en particulier ceux des femmes.

Mariano Rivera

Numéro 42 au sein de l'équipe Yankees de New York en Major League durant 19 saisons (de 1995 à 2013), ce joueur de baseball, né à Panamá en 1969, reste l'une des figures sportives emblématiques du Panamá. Originaire de Puerto Caimito, un petit village proche de Ciudad de Panama, Mariano Rivera est issu d'une famille modeste de pêcheurs. Repéré par un technicien des Yankees, il s'envole à 21 ans pour New-York. Le début du rêve américain. Sacré meilleur joueur du championnat de la Ligue américaine en 2003, Mariano Rivera a poursuivi sa carrière avec les Yankees jusqu'à sa retraite en 2013, à 43 ans. Cette légende vivante du baseball, surnommée " le meilleur lanceur de tous les temps ", est resté très humble face au succès et a conservé des liens très forts avec sa famille et son pays natal.

Irving Saladino

Né à Colón en 1983, c'est le premier athlète du Panama et d'Amérique centrale à gagner une médaille d'or aux Jeux olympiques. C'était à Pékin en 2008, avec un saut en longueur à 8,34 m, alors qu'il était déjà champion du monde depuis 2007. Il ne brillera pas aux J.O. de Londres en 2012, puis, enchaînant les blessures, il décide de mettre un terme à sa carrière en 2014. Son record personnel est un saut à 8,73 m, en 2008, le 8e plus long de l'histoire.

Samy et Sandra Sandoval

Frère et soeur, passionnés par la musique depuis leur plus jeune âge, leur réussite est un véritable phénomène au Panamá ! Natifs de Herrera, ils firent leurs premiers pas dans les provinces de l'intérieur du pays. Ils sont aujourd'hui aussi bien à l'affiche des fêtes de village que des concerts de la capitale. Le physique de Sandra, ses tenues et ses chorégraphies, associés au charisme de Sammy, ne sont pas étrangers à leur commun succès. Plus de trente ans de carrière et une vingtaine d'albums. Leur musique inspirée du típico, aux influences nombreuses, est joyeuse et rythmée, et les paroles sont parfois peu tendres envers les hommes, comme sur Hasta que el cuerpo aguante...

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement AirBnB
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Réserver une croisière
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Organiser son voyage au Panama

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réserver une croisière
Services / Sur place
  • Réserver une table
  • Activités & visites

Adresses Futées du Panama

Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne !

Un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne avec l'Office de Tourisme du Grand Reims .