Pays tropical de l'océan Indien, les Maldives regroupent 26 atolls en forme d'anneaux abritant plus de 1 000 îles coralliennes. Vous rejoignez votre île-hôtel depuis Malé, la capitale, en hydravion et ça le fait ! Le vol au-dessus des atolls restera un grand moment de votre séjour aux Maldives. L'hydravion se pose sur le lagon et vous montez à bord d'un dhoni, petit voilier de pêche traditionnel, pour rejoindre en navigant sur une eau turquoise la rive de votre île... la grande classe ! Aux Maldives, les hôtels avec leurs villas sur pilotis rivalisent de luxe et font tout pour que vous vous sentiez au paradis. Des atolls et des plages, des bungalows et des cocotiers, du poisson et des fruits frais tous les jours, des massages et des croisières... Les sportifs iront pêcher au large sur un dhoni, jouer au beach-volley, faire du canoë sur la barrière de corail, de la planche à voile ou du catamaran, de la plongée ou du surf. Ne vous privez pas d'une escale à Malé dont vous apprécierez le marché aux poissons et Majeedhee Magu, la route principale, que vous longerez pour marchander dans les petites boutiques d'artisanat avant de vous attabler dans un restaurant traditionnel. Vous serez émerveillé par la mosquée de Hukuru Miskiy toute de corail blanc sculpté (XVIIe siècle). Et déjà, il sera temps de retourner à vos palmes ou vos hamacs. Un coup d'oeil à votre guide touristique pour approfondir l'histoire des Maldives, peut-être ?

Les lieux incontournables des Maldives

Quand partir aux Maldives ?

La haute saison touristique comprend la période sèche allant de décembre à avril. De mai à octobre, c'est la saison des moussons, et donc celle qui connaît une affluence touristique plus basse. La mer est agitée par les vents, mais les journées de pluie non-stop sont très rares et le temps reste bien sûr très ensoleillé. Les mois à éviter sont juin et juillet, durant lesquels les pluies peuvent être plus fréquentes. Mais bien sûr, c'est à ce moment-là que les Maldives sont à la portée des bourses les plus modestes.

Les prix des nuits d'hôtel flambent en particulier entre les fêtes de fin décembre et mi-janvier, puis à Pâques. Les mois de janvier, février et mars assurent un ensoleillement maximal. Si vous avez un budget très serré et que les Maldives vous font rêver, envisagez un départ en mai ou juin. Car si la mousson engendre quelques pluies, il est très rare de subir des journées entières de pluie.

Comment partir aux Maldives ? Nos conseils & astuces

  • Voyages organisés aux Maldives
  • Partir seul(e) aux Maldives
  • Se déplacer aux Maldives

Pour un séjour aux Maldives, il est vivement recommandé de passer par un tour-opérateur de votre pays d'origine, lequel vous proposera un package incluant le billet, les transferts et la pension complète dans une île-hôtel pour une, deux semaines voire plus, à des prix intéressants si ce n'est abordables. Mais tout est parfaitement organisé et vous pouvez y aller en toute tranquillité.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Partir seul votre voyage aux Maldives c'est possible mais cher, voire très cher. Vous devez contacter la compagnie qui dessert l'île de votre choix, mais les prix des vols secs, non négociés, sont très élevés. Tentez de négocier par l'intermédiaire de votre hôtel. Les budgets serrés choisiront les îles locales et guest-houses où les tarifs restent raisonnables et les déplacements en ferry, très bon marché.

Pas de transport en commun public entre les resorts aux Maldives. Les transferts inter-îles se font à la demande. Pour aller d'une île à l'autre, vous repasserez forcément par l'aéroport de Malé. Cinq options s'offrent à vous : hydravion, vol domestique, ferry - si l'île est suffisamment proche de Malé -, speed boat et dhoni. En fonction de l'éloignement de l'île de la capitale Malé et de la présence ou non d'un aéroport (vol domestique) ou d'un resort (hydravion) à proximité, votre guest-house vous indiquera les options et tarifs associés.

Préparer son voyage aux Maldives

Photos des Maldives

Découvrir les Maldives

Les plus des Maldives

Barrière de corail.
Barrière de corail.
Un voyage inoubliable

Rêvé, espéré, attendu, voire fantasmé, pour la plongée, le repos, la détente, l'amour, le bien-être... Quelles que soient les raisons d'un voyage aux Maldives, impossible d'être déçu. Tout participe au rêve : la beauté au-dessus et en dessous du niveau de la mer, la gentillesse bienveillante de la population, la qualité du service attentif au moindre détail, la tranquillité suprême qui y règne, la magie des paysages, une météo sous le soleil exactement et, en prime, une sécurité totale. Du voyage à petit budget au séjour le plus excentrique, tout est mis en oeuvre pour réaliser son rêve de paradis tropical. Les Maldives, une destination à s'offrir au moins une fois dans sa vie.

Un rêve bleu

Dès que l'avion entreprend sa descente vers l'archipel des Maldives, c'est le bleu, dans toutes ses teintes, qui saisit le nouvel arrivant. Le dictionnaire définit le bleu comme " l'une des sept couleurs fondamentales du spectre, entre le vert et l'indigo ". Mais il y a bleu et bleu ! Les Maldives sont le pays du bleu qui se décline à l'infini : bleu clair, bleu ciel, bleu horizon, bleu lavande, bleu nattier, bleu pervenche, bleu roi, bleu marine, bleu ardoise, bleu-vert, bleu pétrole, bleu turquoise, bleu canard... du translucide des rivages jusqu'à la sourde opacité des profondeurs abyssales. Les variations sont sublimes, propices à la tranquillité et à la méditation. Rares sont les hôtels qui ne possèdent pas de villas sur pilotis, dans lesquelles on jouit de vues imprenables sur le bleu infini depuis toutes les pièces, et même depuis sa baignoire. Tièdes (28 °C en moyenne toute l'année) et translucides, les eaux représentent pour beaucoup un espace de rêves qui ne prennent fin qu'au débarquement dans le brouillard européen. Les chanceux qui retournent régulièrement aux Maldives ne manquent pas d'évoquer l'envoûtement hypnotique toujours intact de ces grands bleus.

Du soleil à volonté

Avec des températures annuelles comprises entre 25 °C et 30 °C, les Maldives offrent un climat idyllique. Oubliez votre petite laine, si ce n'est pour l'avion. Ici, le soleil se montre généreux toute l'année, les mois les plus favorables s'étendant de décembre à avril ; à cette période-là, huit heures d'ensoleillement par jour sont quasi garanties.

La terre du farniente

N'est-ce pas magnifique de pouvoir passer des vacances sans avoir l'impression de " devoir " entreprendre quelque chose ? De s'étendre, sans culpabiliser et avec insouciance, à l'ombre d'un cocotier ou simplement profiter du confort d'un bungalow ? N'est-ce qu'une coïncidence si ce sont les inventeurs du mot " farniente ", les Italiens, qui sont les touristes les plus nombreux aux Maldives ? Le genre de destination où on ne va que pour lézarder, profiter du temps qui passe, oublier tous ses soucis en décompressant un maximum.

Des fonds marins d'exception

Malgré le blanchissement du corail en 1998, les Maldives continuent à recevoir régulièrement les plus hautes distinctions sur le plan international pour la qualité de ses fonds marins, parfaits pour la plongée. La concentration en élasmobranches (famille regroupant les raies et les requins), notamment, y est exceptionnelle et le corail reprend vie en recolorant l'océan.

Une destination sûre

Aux Maldives, pas besoin de se préoccuper de problèmes sécuritaires : les agressions de voyageurs sont un concept inconnu et les vols sont rarissimes, attribuables dans la quasi-totalité des cas à d'indélicats touristes. Politiquement, le pays jouit d'une bonne stabilité et les conditions sanitaires y sont excellentes. S'il faut se méfier de quelque chose, ce sera des coups de soleil !

Un service hôtelier impeccable

Que vous optiez pour un hôtel bon marché ou le plus exclusif, les services touristiques sont excellents. Le personnel est de manière générale extrêmement professionnel, agréable, souriant, serviable, attentionné, discret et efficace. La propreté ne fait jamais défaut, que ce soit sur les îles ou dans les parties intérieures des hôtels. L'organisation rodée est rarement prise en défaut, les transferts s'effectuent sans accrocs malgré une géographie qui ne sert pas la logistique. L'idéal pour passer des vacances sans souci.

Un grand choix de sports nautiques

Les amateurs de sports nautiques seront servis et pourront glisser à volonté sur les eaux turquoise. Presque tous les lagons offrent des conditions optimales pour une pratique très sûre d'activités aquatiques, auxquelles on peut s'adonner toute l'année avec un égal bonheur. En dehors du snorkeling (palmes-masque-tuba) bien sûr, on peut pratiquer des sports non motorisés tels que le canoë kayak, la planche à voile, le catamaran et des sports motorisés comme le ski nautique, le jet-ski, ou encore banana boat. Les amateurs de surf, de kitesurf, de wakeboard trouvent aussi leur bonheur aux Maldives, grâce à des breaks constants dans quelques sites exceptionnels.

Reportages & actualités des Maldives

Ailleurs sur le web
Avis