Le Mexique est une destination fascinante et qui évoque des images diverses. On pense aux vestiges des civilisations aztèques et mayas et aux belles plages aux eaux turquoise. Il y a aussi la bouillonnante capitale Mexico et les petites stations balnéaires qui offrent de belles parenthèses ensoleillées. La nature est unique et partagée entre terres arides et forêts tropicales. En clair, le pays offre dix mille raisons de partir le visiter, d'explorer ses contrées et de plonger au coeur d'une culture aux traditions bien ancrées. Voici les principaux lieux à découvrir absolument à l'occasion d'une escapade mexicaine.

Plage sur Isla Holbox© zstock - Shutterstock.com

La péninsule du Yucatán, musée à ciel ouvert 

Un séjour dans la péninsule du Yucatán offre un voyage aux mille visages. Les adeptes de milieux urbains apprécient de se balader dans la capitale, Mérida. On y constate une réelle douceur de vivre. Valladolid est une autre cité à ne pas manquer, notamment pour le plaisir de flâner dans les ruelles pavées aux façades colorées emblématiques de l'Amérique centrale. Il y a aussi la possibilité de se rendre sur des sites archéologiques anciens et de contempler un patrimoine unique au monde. Il faut pour cela rejoindre les ruines de Cobá ou bien encore l'inévitable pyramide maya de Chichén Itzá. Enfin, ceux qui rêvent de paysages de cartes postales ne peuvent pas manquer de se rendre à Tulum. En plus d'abriter un formidable patrimoine historique, les plages sont de vraies piscines naturelles où l'on peut notamment nager avec des tortues marines.

Tulum, péninsule du Yucatan© DC_Aperture - Shutterstock.com

Le Chiapas, le Mexique authentique 

Le Chiapas est une région exceptionnelle pour découvrir une végétation luxuriante, tout comme remonter dans le temps et s'arrêter devant des vestiges fabuleux, telle la cité maya de Palenque. Dans certains villages reculés, on a aussi l'occasion d'entrer en contact avec la population indigène Tzotzile et ainsi découvrir leur culture. Au sud, il y a également la ville de Comitán, qui abrite des joyaux de l'architecture coloniale et des ruines mayas incontournables. Puis il faut prendre le temps de pratiquer l'écotourisme, en prenant la direction du Canyon de Sumidero. C'est là que vous avez la possibilité de faire des randonnées en pleine jungle et de profiter d'une faune et d'une flore exceptionnelles. Sans oublier la découverte des plantations de café, qui ouvre la voie à de savoureuses dégustations.

Femmes Tzotzile, San Cristobal, Chiapas© Aleksandar Todorovic - Shutterstock.com

Mineral de Pozos, village fantôme revenu à la vie

Le village surgit au milieu d'un paysage désertique et donne le sentiment d'être au bout du monde. Sous le soleil, il faut prendre le temps de parcourir les ruelles et de s'arrêter devant la belle église San Pedro au bord du Jardín Juárez. La commune, qui fut jadis abandonnée à deux reprises par ses habitants, est revenue à la vie au fil du temps. Et aujourd'hui, on y trouve des galeries d'art, de belles demeures d'autrefois transformées en hôtels et des musiciens peuplent les rues et se laissent aller à quelques notes de musique. Il faut également faire un tour du côté des anciennes mines. Une promenade au milieu des puits couverts de branchages et des bâtiments en ruine a incontestablement quelque chose d'émouvant. Mineral de Pozos est un village à l'histoire forte.

Mineral de Pozos© Rubi Rodriguez Martinez - Shutterstock.com

Mexico, ville tentaculaire 

Mexico City est une capitale haute en couleur et aux multiples facettes. Il faut commencer par arpenter les rues et ruelles du centre historique. Passer par la Plaza Constitución pour y voir la cathédrale ou bien flâner sur le marché. Derrière le bâtiment religieux, on trouve le Templo Mayor, principal temple de Tenochtitlan, et dont on peut mieux comprendre l'importance en allant au musée qui abrite de nombreux objets préhispaniques. Puis plus tard, rejoindre le Palacio de Bellas Artes, premier opéra de Mexico. On y va pour son exposition permanente, mais aussi en soirée pour profiter de la programmation culturelle et assister à un spectacle. Les gourmands ont eux rendez-vous au Mercado San Juan, le plus ancien de la cité, quand les adeptes de culture vont flâner au Museo de Arte Popular. En soirée, une escapade dans la Zona Rosa offre la possibilité de faire la fête avec la présence de nombreux bars, cabarets et discothèques.

Palacio de Bella Artes, Mexico City, Mexique© Dan Minakata - Fotolia

Un tour dans la Reserva de la Biosfera Mariposa Monarca 

Depuis 2008, ce lieu merveilleux et unique est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Apprenez en plus sur cet endroit qui accueille l'espèce de papillon Monarque, lorsqu'elle fuit le froid pour se reproduire sur les terres mexicaines. Passez par le Centro de Cultura para la Conservación Sierra Chincua avant de vous laisser guider par un professionnel vers la forêt et ses coins les plus égarés pour observer cette espèce qui contribue à l'équilibre écologique des endroits qu'elle occupe. Observez les envolées colorées dans le ciel, puis les parades nuptiales, avant d'emprunter les chemins qui vous ramènent à Angangueo, magnifique village perdu au milieu des montagnes toujours vertes.

Calakmul, cité maya en pleine jungle 

Calakmul se situe à la frontière avec le Guatemala et est définitivement un incontournable du Mexique. Il s'agit de la plus grande réserve tropicale du pays et on y trouve une grande cité maya en plein milieu de la jungle. C'est un endroit où l'on peut voir de sublimes vestiges, mais avec la présence de beaucoup moins de touristes. On estime que Calakmul abrite plus de 6 500 structures anciennes, mais seulement une vingtaine ont été nettoyées et peuvent donc être visitées. Différents itinéraires conduisent les visiteurs sur des sites emblématiques comme la Grande Acropole, Chan Ch'ich ou bien Chii'k Nab. Il faut aussi sur place bien ouvrir les yeux, rester prudent et profiter de la faune. Il y a en effet 235 espèces d'oiseaux, des félins, des reptiles et de nombreux singes que l'on voit souvent sauter d'une branche à l'autre.

Site de Calakmul© robnaw - stock.adobe.com

Uxmal, un autre site archéologique 

Uxmal est l'un des plus beaux sites archéologiques du Mexique, il se trouve dans le Yucatán. C'était autrefois une cité maya qui a été fondée vers l'an 600. Ce qui est formidable sur ce site, c'est de contempler les différents détails architecturaux, qui ont été extrêmement bien conservés. Le style représenté est le style Puuc, qui a la particularité de représenter des bâtiments allongés et très décorés. On y voit des structures telles que la Pyramide du Devin, le Quadrilatère des Nonnes, la Grande Pyramide ou bien encore le Palais des Gouverneurs, du haut duquel on bénéficie d'un panorama incroyable sur le site et sur la nature environnante. 

Quadrilatère des Nonnes, Uxmal© Aurélien LEMOINE

Une escapade dans la vallée de Tlacolula 

La vallée de Tlacolula est réputée pour ses villes où l'on trouve de nombreux artisans, ses ruines zapotèques et ses formations géologiques pour le moins surprenantes. Il faut s'arrêter à Tule, pour y voir l'un des plus grands arbres du monde qui date de 2 000 ans, et qui est juxtaposé à une église du XVIIe siècle. Puis on met le cap sur Mitla, une ville zapotèque qui regorge de stands d'artisanat. Elle est aussi célèbre pour son fabuleux site archéologique où les monuments sont recouverts de mosaïques de pierres. Enfin, comment ne pas en profiter pour aller contempler les magnifiques paysages environnants de l'État de Oaxaca, où les montages côtoient un phénomène géologique impressionnant : les cascades pétrifiées de Hierve el Agua. Ici, l'eau qui a coulé des sources minérales depuis des siècles forme des cascades solides qui donnent l'apparence d'eau qui aurait gelé. Un site incontournable et si la météo le permet, il y a la possibilité de se baigner dans les sources.

Vallée de Tlacolula© ovidiuhrubaru - iStockphoto.com.

Todos Santos, petite bourgade au charme certain

À la pointe sud de la péninsule de Basse-Californie se trouve Todos Santos, petite ville de 5 000 habitants. Elle est à la fois poussiéreuse et en même temps rafraîchie par la présence de l'océan Pacifique. On y parcourt les longues allées à l'américaine et on admire l'architecture jusqu'à rejoindre La Misión de Todos Santos, un édifice du XVIIIe siècle qui abrite la Virgen del Pilar. Cette ville est aussi un repaire d'artistes en tout genre. Il faut donc profiter des galeries d'art où l'on trouve des oeuvres d'artistes connus et moins connus, ainsi que de l'artisanat mexicain dans toute sa splendeur. C'est un lieu culturel à part, avec également la tenue de nombreux événements dans le domaine de la musique et du cinéma. Les surfeurs apprécient aussi le spot connu par les professionnels. Et enfin, on y savoure la spécialité locale, les empanadas à la viande et aux olives.

Surfeur à Todos Santos© VG Foto - Shutterstock.com

La plage d'Escobilla, paradis des tortues 

Le sanctuaire de la plage d'Escobilla offre une expérience unique au monde et qui ravit les passionnés d'animaux. Entre février et mai, puis l'été, les tortues olivâtres sont des milliers à débarquer dans ce lieu mythique pour y pondre leurs oeufs et les couver, on appelle cela les arribadas. Accompagné d'un guide, il est possible de participer à des activités qui donnent l'occasion d'observer cette espèce qui reste menacée. Il est fabuleux, discrètement, de pouvoir apercevoir une tortue pondre dans le sable. Puis il y a le moment de l'éclosion des oeufs et cette étape, pas toujours simple, où les tortues tentent de rejoindre la mer, un spectacle émouvant, unique au monde et qui fait prendre de l'importance de respecter ce cycle naturel.

Plage Escobilla© doleesi - Shutterstock.com