Des trois pays Baltes, la Lituanie est celui qui a l'histoire étatique la plus ancienne. Dernier royaume païen d'Europe puisqu'il se convertit au Christianisme au XIVe siècle, la Lituanie fut longtemps l'un des pays les plus puissants d'Europe, notamment après son alliance dynastique avec la Pologne qui fut pluriséculaire. Son histoire riche et cosmopolite - Vilnius est une ville majeure pour l'histoire des Lituaniens, mais aussi celle des Polonais et des Juifs - a laissé de nombreux vestiges à travers tout le pays, qui peut se vanter de sites historiques exceptionnels. Vilnius est l'une des plus belles villes d'Europe du centre-est ; le lac de Trakai et son magnifique château médiéval ont de quoi contenter les plus romantiques. La colline des croix de Šiauliai est d'une originalité à l'image de tout le pays, fantaisiste et traditionnel à la fois. Kaunas satisfera les amateurs de villes originales, tandis que Klaipeda délivre toute l'atmosphère séduisante d'un port de la Baltique. La côte de la Lituanie est des plus attrayantes, avec des stations balnéaires telles que Palinga ou des sites naturels comme la presqu'île de Neringa et ses dunes de l'isthme de Courlande ou encore le delta du fleuve Niémen. Pour les amateurs de nature et de tourisme vert, le pays est un festival. Le Parc national d'Aukštaitija réserve de somptueux paysages sauvages et forêts et de lacs et protège les derniers bisons sauvages d'Europe, et celui de Dzūkija préserve de charmants paysages lacustres et une campagne authentique... Au pays des églises en bois, des pins et des lacs, vous trouverez une ambiance à part, entre héritage soviétique, traditions baltes et une modernité qui vient à vitesse vertigineuse.

Vilnius, la capitale balte " méridionale "

Située dans une vallée entourée de petites collines recouvertes de forêts, à l'endroit où se rejoignent deux rivières, la Neris (principal affluent du Niémen) et la Vilnia, Vilnius est l'une des plus anciennes villes baltes, une ville fascinante, un des plus grands centres industriels, scientifiques et culturels de la région.

Ville aux nombreuses clairières, centre géographique de l'Europe, carrefour entre l'Est et l'Ouest, " Jérusalem du Nord " pour la communauté juive de l'avant-guerre, Wilno quand elle était intégrée à la Pologne, Vilna quand elle était russe... la capitale de la Lituanie collectionne les qualificatifs. Elle donne l'impression d'un gros bourg de province, au cadre de vie agréable et à la quiétude apparente, surtout lorsqu'on se promène sur la rive gauche, dans le vieux centre historique. Cette atmosphère trouve un écho chez ses habitants, en général chaleureux et ouverts. Sur la rive droite de la Neris, les gratte-ciel de la partie la plus récente de Vilnius et les HLM de l'époque soviétique contrastent avec le charme médiéval du vieux centre.

A l'image de l'histoire...

Les lieux incontournables de Lituanie

Les circuits touristiques en Lituanie

Visiter la Lituanie en une semaine

Prenez une semaine pour visiter la Lituanie, pays riche en histoire et traditions. Sa gastronomie et ses châteaux vous accompagneront durant ces sept jours au carrefour des mondes slave, européen et s...

Photos de Lituanie

Découvrir la Lituanie

Les plus de la Lituanie

De riches pages d'histoire urbaine

Vilnius, imprégnée de catholicisme, est fière de ses églises considérées par beaucoup comme les plus belles du monde (notamment par Napoléon). Plusieurs musées et monuments retracent les luttes menées contre l'occupation soviétique et pour la souveraineté. Enfin Kaliningrad, patrie du philosophe Kant, offre aux visiteurs ses 750 ans d'histoire, lisibles dans de nombreux musées et églises.

Les côtes de la mer Baltique

Le charme de Klaipėda, le port de la Baltique qui ne gèle pas en hiver, les traditions artisanale et gastronomique, la beauté sauvage des dunes de la lagune de Courlande, le savoir-faire local en matière de thalassothérapie : les superbes stations thermales et balnéaires... Autant de raisons qui incitent le visiteur à parcourir les plages de sable fin de la Baltique, tout en scrutant le sable mouillé dans l'espoir d'y apercevoir de l'ambre. A noter qu'en été la température de l'eau peut franchir la barre des 20 °C et qu'on peut donc s'y baigner !

Une nature préservée

La biodiversité du pays est phénoménale car elle jouit d'un environnement pur. Une bonne qualité environnementale de l'air, de l'eau et des sols, et l'existence de zones interdites à l'activité humaine - soit par décision stratégique de l'époque soviétique, soit en raison de la difficulté de cultiver certaines terres -, tout concourt à ce que la région soit le dernier conservatoire de nombreuses espèces animales et végétales. Mais le facteur essentiel en la matière, ce sont les habitants de la région qui, malgré la pression économique ambiante, conservent leur amour et leur respect de la nature, dans la lignée d'un paganisme encore bien vivant.

Proximité et diversité

Avec un territoire d'une superficie de 65 300 km², presque équivalent à celui de l'Irlande, et une population n'atteignant pas les 4 millions d'habitants, la Lituanie est un petit pays. Par conséquent, tout est proche : le moindre voyage ne nécessite pas plus d'une demi-journée, le plus long étant Vilnius-Klaipėda, soit de l'est à l'ouest du pays, pour 5 heures maximum de trajet. La plupart des sites sont à moins de 2 heures de route les uns des autres. Un voyageur qui a soif de découvertes pourra aisément se déplacer tous les jours, pour engranger un maximum de souvenirs. Cette proximité n'empêche pas une grande diversité de paysages (des dunes de Nida aux nombreux lacs d'Aukštaitija, en passant par le Vilnius baroque), d'ethnies, de langues et dialectes, ou encore de coutumes.

Un musée vivant de l'Europe préchrétienne et médiévale

Evangélisés (de gré ou de force) tardivement et superficiellement, les Lituaniens ont résisté à leur manière à la christianisation. Résistance passive, intégration des mythes chrétiens dans la croyance fondamentale indo-européenne jusqu'au syncrétisme, détournement des modalités de culte, tous les moyens furent bons pour conserver leur héritage préchrétien jusqu'à nos jours.

Ce qui permet aujourd'hui d'y découvrir des traditions, des coutumes et des formes de culte qui, tout en pouvant paraître étranges, ne sont pas véritablement étrangères : elles ont les mêmes racines indo-européennes que celles qui existaient en Europe occidentale avant son évangélisation.

En s'attaquant avant tout à la religion chrétienne et en bloquant la majorité des tentatives d'archéologie susceptibles de révéler un autre passé que celui de l'homo sovieticus, la chape soviétique a eu l'effet inattendu d'avoir ainsi préservé un fonds culturel et historique qui n'a pas été surexploité ou dénaturé.

Une excellente qualité de vie

Elle est due principalement aux nombreuses activités et manifestations culturelles organisées dans les grandes villes. Mais également au fait que la nature tient une place privilégiée dans le coeur des Lituaniens, qui lui ont ainsi permis de s'épanouir jusque dans le centre de leurs villes : la capitale regorge de parcs, de verdure ; elle est aussi bordée par la forêt. En outre, les peuples lituaniens sont réputés pour leur goût du calme et de la lenteur ; en se promenant dans le centre de Vilnius, on ne ressent pas le stress d'une métropole. Il en va de même de la sécurité quotidienne : une jeune femme peut traverser Vilnius à pied, en pleine nuit, sans risque particulier. Le moindre incident est longuement commenté, justement à cause de sa rareté, à la une des quotidiens.

Une communication aisée

Elle est tout à fait possible en anglais, en russe ou en allemand. La petite taille du pays favorisant adaptation et changement rapides, les citoyens apprennent les langues étrangères avec aisance, pratiquent avec enthousiasme la langue des maîtres du monde (aujourd'hui, une grande majorité d'individus parle l'anglais), ne négligent pas celles de leurs puissants voisins allemand et russe, et délaissent sans état d'âme la langue de Molière qui fut un temps la première en Lituanie. Cependant, l'intégration européenne a donné une nouvelle force à l'enseignement des langues latines (français, italien et espagnol) et la facilité naturelle des Lituaniens pour les langues fait le reste. Essayez de parler français dans les cafés à la mode qui emploient de jeunes étudiants, et vous pourriez bien avoir une agréable surprise.

Reportages & actualités de Lituanie

Ailleurs sur le web
Avis