Résumé du séjour

  • 19 jours
  • Printemps
  • Automne
  • Hiver
  • Tout public
  • Culture / Patrimoine
  • Faune et flore
  • Découverte
  • Aventure / Sports et loisirs
  • Farniente
  • Moyen

Cette période convient mieux pour s'imprégner de toutes les facettes du Honduras : océan sauvage, héritage archéologique maya, mer paradisiaque, nature exubérante. Ce séjour débute à Tegucigalpa, la capitale politique, et se termine au choix à Tegucigalpa ou bien à San Pedro Sula, la capitale économique. Notez que l'itinéraire passe par des endroits encore peu touristiques.

Carte, étapes du séjour et photos


Chargement en cours...

Veuillez patientier
Étapes du séjour
  • TEGUCIGALPA
  • GRACIAS
  • SANTA ROSA DE COPÁN
  • TELA
  • LA CEIBA
  • RÍO CANGREJAL
  • CAYOS COCHINOS
  • TRUJILLO
  • ISLA DEL TIGRE
  • SAN PEDRO SULA
  • COPÁN RUINAS
  • ISLA DE GUANAJA
  • ISLA DE ÚTILA
  • PARQUE NACIONAL PICO BONITO
Créer mon guide sur mesure

Vous serez redirigez vers mypetitfute.com, où vous pourrez modifier le parcours dans l’éditeur de guide.

Détail du séjour : Un tour complet du Honduras - 19 jours

Jour 1 : Arrivée à la capitale

Tegucigalpa. A peine arrivé, pas de temps mort, faites route vers le Golfe de Fonseca sur la côte pacifique. Là se trouve la Isla del Tigre (" l'île du Tigre "), terre d'aventure où les paysages évoquent des images de bout du monde, en particulier l'ambiance un peu surréaliste de son vieux port.

Jour 2 : Sur l'île du Tigre

Isla del Tigre. Île belle et tranquille, où vous pourrez vous reposer du décalage horaire au doux son des vagues et profiter d'époustouflants couchers de soleil sur l'océan. Le Honduras partage les eaux du Golfe de Fonseca avec deux nations voisines : le Salvador et le Nicaragua. L'endroit reçoit rarement la visite de voyageurs internationaux et la population y est très accueillante.

Jour 3 : Transit par Tegucigalpa

Tegucigalpa. Revenez à la capitale afin d'y passer une nuit. Visitez-y le musée pour l'identité nationale, promenez-vous dans son centre historique et allez admirer la vue panoramique sur la ville depuis le belvédère du Cristo del Picacho.

Jour 4 : La route lenca

Gracias Lempira. Les lencas formaient le principal groupe indigène du Honduras avant la conquête espagnole, en particulier dans la partie ouest du pays. Prenez un bus en direction de cette fameuse "route lenca" traversant de nombreux villages où subsiste parfois encore un peu de leur culture. Comptez 6 heures de voyage pour traverser ainsi le pays d'est en ouest. Vous devrez très certainement changer de bus une ou deux fois pour arriver à destination. Passez une nuit à Gracias Lempira, jolie petite ville à l'architecture coloniale dans les rues de laquelle vous pourrez vous promener dans la soirée.

Jour 5 : Direction Copán Ruinas

Copán Ruinas. Prenez un bus pour Santa Rosa de Copán, puis pour San Pedro Sula mais arrêtez-vous à La Entrada où vous pourrez prendre un minibus pour Copán Ruinas. Comptez 5 heures de voyage. Profitez de l'après-midi pour aller visiter le Parc des Oiseaux et de la soirée pour vous balader dans les ruelles de cette charmante petite ville coloniale.

Jour 6 : Sur les traces des Mayas

Copán Ruinas. Les ruines mayas de Copán, classées au patrimoine mondial de l'UNESCO, font partie des plus beaux sites archéologiques d'Amérique centrale. Prévoyez au moins une demi-journée pour bien les explorer, de préférence accompagné d'un guide. Ne loupez pas le magnifique musée des sculptures et la reconstitution à taille réelle et en couleur du temple de Rosalila. De nombreuses autres excursions y sont aussi possibles : eaux thermales, parc des oiseaux, visite de plantations de café... Si vous avez le temps, cela vaut vraiment la peine d'y passer quelques jours.

Jour 7 : Direction la côte atlantique

Tela. Après une dernière matinée à Copán, cap vers le nord pour atteindre Tela (via San Pedro Sula), ville sur la côte atlantique (et donc au bord de la mer des Caraïbes), encore peu touchée par le tourisme. Vous pourrez vous reposer sur une de ses magnifiques plages situées aux alentours de la ville.

Jour 8 : Première escale, Tela

Tela. Les amoureux de nature pourront opter pour une excursion en bateau au petit matin au milieu des mangroves de la réserve naturelle de Punta Sal, ainsi que pour une promenade dans le jardin botanique de Lancetilla. Si vous avez le temps, demandez à aller visiter et déjeuner/dîner dans un village garifuna (issu du métissage entre des esclaves africains évadés et les autochtones).

Jour 9 : Ambiance caribéenne

Trujillo. Longer la côte caraïbe pour atteindre le ville de Trujillo. S'y reposer si nécessaire puis prendre un bateau pour Guanaja, la plus sauvage de trois îles de la baie. Parfait pour plonger dans la vie de ses habitants, très accueillants. La seconde option (peut-être plus simple, économique et accessible) est de se rendre sur l'île d'Utila (plus festive) ou de Roatan (plus tranquille) pour y faire de magnifiques plongées. Des ferrys font des allers-retours presque tous les jours depuis La Ceiba.

Jour 10 : Plongée et snorkelling

Islas de la Bahia. Ces trois îles (Guanaja, Roatan et Utila) font partie d'un complexe d'îles appelées les "îles de la Baie". La plongée-bouteille y est proposée à des prix très accessibles et les fonds marins valent le coup d'oeil, profitez-en ! Il est aussi possible de faire simplement du snorkelling (plongée avec masque et tuba).

Jour 11 : Plongée et snorkelling, la suite

Islas de la Bahia. Continuez à plonger ou bien simplement à profiter des plages paradisiaques et de cette ambiance si spéciale des Caraïbes. Nous vous conseillons l'excursion sur les îlots des Cayos Cochinos pour un dépaysement encore plus total. 

Jour 12 : De retour à La Ceiba

La Ceiba. Quitter l'île pour rejoindre La Ceiba (ou Trujillo, puis La Ceiba). Nous vous suggérons de séjourner dans un des lodges au bord de la rivière Rio Cangrejal (plutôt qu'à La Ceiba). De nombreuses excursions éco-touristiques et expériences de tourisme communautaire (village garifunas, cuisine traditionnelle, pêche artisanale, visite de fermes et plantations...) sont possibles dans les alentours.

Jour 13 : 100 % nature autour du rio Cangrejal

La Ceiba. Allez faire une descente en rafting ou kayak sur le rio Cangrejal, ou bien visiter une des nombreuses réserves naturelles, dont les deux parcs nationaux Pico Bonito et Cuero y Salado, pour observer ses riches faune et flore tropicales : oiseaux (dont des toucans), singes, caïmans... 

Jour 14 : Partez à l'aventure dans la forêt tropicale

Moskitia. Partez pour une aventure dans la jungle, à la rencontre des peuples autochtones, des excursions peuvent y être organisées depuis La Ceiba, mais il est aussi possible de vous y aventurer seul (en prenant des guides locaux une fois sur place). La Moskitia, et en particulier sa biosphère du Rio Platano, est un peu l'Amazonie d'Amérique centrale. Il faut prévoir au moins 5 jours. Profitez de cette journée à La Ceiba pour préparer votre voyage et faire le plein d'énergie.

Jour 15 : En bateau vers Raistá

Moskitia. Sortie de La Ceiba en pick-up pour prendre un bateau de Pueblo Nuevo à Raistá, où vous passerez la nuit dans un petit hostal d'une famille locale. 

Jour 16 : Introduction à la vie quotidienne des autochtones

Moskitia. Une belle aventure vous attend : 7 heures de voyage à travers des lagunes, canaux et rivières dans un petit bateau de bois à moteur jusqu'à Las Marias. Une authentique introduction à la vie quotidienne des habitants du coin qui se rendent ainsi de l'endroit où ils vivent aux plantations agricoles où ils travaillent, ils vivent sur la côte et travaillent le long de la rivière à l'intérieur dans les terres. 

Jour 17 : Remontez la rivière en pirogue

Moskitia. Vous traverserez le village de Las Marias pour embarquer sur une pirogue où des locaux rament pour vous durant 3 heures à contre-courant pour remonter la rivière jusqu'aux pétroglyphes Walpaulbansirpe. Vous pourrez vous baigner dans la rivière avant de retourner à Las Marias à l'heure du dîner. 

Jour 18 : Dernier jour dans la Moskitia

Moskitia. Vous retournerez ensuite à Raistá pour un dernier jour dans la Moskitia sur la côte avant de retourner à La Ceiba.

Jour 19 : L'heure du retour

La Ceiba. Prenez un bus direction San Pedro Sula, ou bien un avion (ou bus, mais beaucoup plus long) vers Tegucigalpa. De la nature à la ville, le changement est plutôt radical... Bon retour!

Autres idées de séjour au Honduras

Avis