Ile belle et tranquille, alanguie, où le voyageur peut reprendre des forces et partager de bons moments avec une population particulièrement amicale.

Les plages ne sont pas paradisiaques, mais se laissent contempler, et l'ambiance un peu surréaliste de vieux port du bout du monde agit comme un baume. En outre, les prix sont plutôt sympathiques.

Attention : les jours fériés, certains week-ends ou pendant la Semaine sainte (une horreur !), l'île est squattée par les habitants de Tegucigalpa. Mieux vaut y venir à un autre moment.

L'île doit son nom aux " tigres " (pumas) qui y rôdaient jadis.

La seule ville de l'île, Amapala, a connu une histoire prestigieuse : refuge de pirates au temps des Découvertes, elle fut jadis le siège du gouvernement national, puis l'un des ports les plus importants du Pacifique (supplanté par Puerto de Henecán près de San Lorenzo). Aujourd'hui, la splendeur des maisons du XIXe siècle se devine encore sur leurs façades délavées et leurs balcons branlants.

La baie de Chismuyo, située entre Amapala, Alianza et Nacaome, est un refuge de la vie sylvestre d'une superficie de 317 km², et héberge des mangroves d'une hauteur de 25 m parfois. Les éleveurs de crevettes et les amoureux du bétail mettent toutefois en danger ce fragile et fascinant écosystème, et une partie conséquente de la réserve a déjà été endommagée.

Enfin, notons que les eaux du golfe de Fonseca sont partagées entre trois nations voisines : le Salvador, le Honduras et le Nicaragua.

Les lieux incontournables d'ISLA DEL TIGRE

Comment partir à ISLA DEL TIGRE ? Nos conseils & astuces

    Organiser son voyage à ISLA DEL TIGRE

    Photos d'ISLA DEL TIGRE

    Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

    NICARAGUA - HONDURAS - EL SALVADOR

    Guide NICARAGUA - HONDURAS - EL SALVADOR

    NICARAGUA - HONDURAS - EL SALVADOR 2017

    15.95 €
    2017-05-17
    576 pages
    Avis