La Corse est une île envoûtante dont on ne se lasse pas d'admirer les merveilles. Elle est une destination dépaysante située en plein cœur de la Méditerranée, et sa forte identité ne laisse personne indifférent. Sur l'île, ce sont des paysages fascinants qui se dévoilent au fil des promenades et du nord au sud et d'est en ouest, le territoire ne cesse de surprendre. Passionnés de randonnées et amoureux du soleil, voici une destination taillée sur mesure. Entre mer et montagne, plages paradisiaques et villages de charme, le Petit Futé vous propose un tour d'horizon des visites incontournables lors de votre séjour sur l'île de Beauté.

©

Les calanques de Piana 

Le petit village de Piana, dont les maisons de granit rose dominent la mer, est surtout célèbre pour ses remarquables calanques, où d'incroyables roches forment des sculptures naturelles de granit rouge déchirées et aux formes étranges. Elles plongent dans une eau aux reflets turquoise dans laquelle il est vivement conseillé de faire de la plongée pour en admirer toutes les splendeurs. À pied ou en bateau, à chacun de choisir le moyen de s'imprégner de l'un des plus beaux paysages de la Corse. Un site majestueux et préservé, classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO, qui fait l’objet de nombreuses légendes et dont les paysages tout en relief ont beaucoup inspiré les peintres et écrivains…

©

Les gorges de Prunelli

La vallée du Prunelli, au cœur du maquis corse, regorge de panoramas à couper le souffle. Outre les superbes paysages montagneux, vous y trouverez de jolis spots de baignade le long du fleuve, ainsi que de nombreux sentiers de randonnée avec en point d'orgue les pozzines derrière la crête de Scaldasole ou encore le magnifique lac de Tolla, formé par un barrage sur le Prunelli. Les gorges de Prunelli offrent l'occasion de quitter un peu le littoral pour aller à la rencontre d'autres splendeurs de la Corse. En route, il ne faut pas non plus oublier de faire un arrêt à proximité du charmant pont génois, quelques kilomètres après Cauro. 

©

Palombaggia

Avis à tous ceux qui souhaitent se retrouver un instant au milieu d'une magnifique aquarelle de bleu. Vaste étendue de sable blanc bordée de pins parasols, Palombaggia compte parmi les plus belles plages de l’île de Beauté. La baignade est idyllique, dans un cadre paradisiaque avec ses rochers et ses eaux limpides, malgré la très forte affluence en haute saison. Les dunes ombragées par les pins offrent autant d'endroits où se cacher un peu du soleil et contempler l'horizon, avant de rejoindre une mer à la température agréable en été et le sable fin pour sécher. Bars et restaurants sont aussi présents le long de la plage, et ceux qui le souhaitent peuvent louer un transat. 

©

La Réserve naturelle de la presqu’île de Scandola

Trésor écologique d'environ 2 000 ha, la Réserve naturelle de Scandola fut créée en 1975, étant alors la première réserve française à la fois terrestre et marine. Elle offre des paysages uniques, comme ces orgues volcaniques dont certains, par un miracle de renversement naturel, comportent des stries horizontales… Avec ses eaux turquoise et sa végétation luxuriante, c’est un véritable paradis dans une nature extrêmement bien préservée. À noter que parmi les espèces végétales présentes dans cette zone, certaines d'entre elles sont endémiques. On peut aussi y apercevoir le balbuzard pêcheur et d'autres oiseaux qui aiment construire leur nid au creux des roches de couleur rouge orangé. 

©

Girolata

Le hameau de Girolata est l’un des paradis perdus de l’île de Beauté ! Situé au cœur d’un site protégé, blotti au fond du golfe du même nom, iI n'est accessible que par la mer ou par un sentier de randonnée qui part du col de la Croix. Célèbre pour sa tour génoise bâtie sur un promontoire au XIIIe siècle pour contrer les attaques barbaresques, ce village pittoresque domine l'une des plus belles baies corses et offre des panoramas magnifiques. Dans cette petite commune, on découvre aussi une charmante petite plage de galets, où il est agréable de se baigner dans une eau translucide, avec pour paysage à l'horizon les reliefs verdoyants. 

©

Le désert des Agriates 

Située entre la Balagne et le Cap Corse, sur la côte nord-ouest, cette zone rocheuse sauvage et aride est le paradis des randonneurs et des baigneurs. On y trouve des plages de sable blanc paradisiaques, entourées de maquis sauvage, à l’instar de la plage du Lotu, un décor de rêve qui se mérite : l’accès aux plages est difficile par la marche ou onéreux par bateau. Certains font le choix de réserver une balade en 4X4 afin de découvrir le territoire. La balade sur des chemins sinueux donne alors vraiment le sentiment d'être très loin. Et les guides savent trouver les spots qui offrent les plus beaux panoramas sur les eaux translucides. 

©

Bonifacio et les îles Lavezzi

À l’extrême sud de l'île, perchée sur des falaises de calcaire blanc, la ville fortifiée de Bonifacio offre un panorama magnifique. Depuis Bunifaziu, cap sur l’archipel des îles Lavezzi constituées d'une centaine d'îlots, véritable paradis protégé et institué Réserve naturelle depuis 1982. Plages somptueuses et fonds marins exceptionnels font des îles Lavezzi une escale immanquable en Corse-du-Sud. Une autre particularité, les roches qui donnent l'impression d'un paysage presque lunaire et qui forment plusieurs petites criques. Ce coin de Corse est tout simplement impressionnant de beauté. 

©

Calvi 

Avec sa citadelle, son port de plaisance, ses ruelles pavées et son front de mer, Calvi regorge de trésors historiques à découvrir. C’est du haut de ses remparts que les touristes auront la plus belle vue sur la cité génoise, son port et la Méditerranée. Au pied de son imposant monument génois, les bateaux de pêcheurs et de plaisanciers viennent régulièrement s'amarrer. Et à deux pas du centre-ville, on y trouve aussi une très belle plage de sable blanc et fin. Un endroit idéal pour se baigner et profiter du soleil. Calvi constitue en outre un point de départ idéal pour découvrir toute la Balagne, région au riche patrimoine culturel et naturel.

©

Les aiguilles de Bavella

C’est au sommet du col de Bavella, à 1 218 m d'altitude, que le panorama sur les aiguilles est le plus admirable. La vue sur ces aiguilles de porphyres, caractérisées par leurs pics déchiquetés, se dressant dans la forêt de pins, y est imprenable. C'est aussi depuis ce lieu que partent diverses randonnées qui conviennent à tous les niveaux. L'une des randonnées incontournables est celle qui mène au Trou de la Bombe, un trou de 8 m creusé dans la roche par l'érosion. Au pied du massif de Bavella, le village du même nom, à une heure de Porto-Vecchio, est devenu au fil des années un des rendez-vous touristiques primordiaux de la montagne corse.

©

L'archipel des Sanguinaires 

Les Sanguinaires sont des îlots de porphyre d'un rouge sombre, à l'entrée du golfe d'Ajaccio. Un merveilleux site maritime classé, qui accueille aujourd'hui une réserve naturelle, où vivent de nombreuses espèces d'oiseaux, dont le goéland, le cormoran, la fauvette sarde, le faucon pèlerin et plus de 150 variétés de plantes. Pour une première vision des îles, direction la Pointe de la Parata, où l'on trouve plusieurs chemins de randonnée. L'archipel des Sanguinaires est une escale emblématique en Corse-du-Sud, ne serait-ce que pour les couchers de soleil impressionnants qui donnent aux îles des couleurs ocres sublimes…

©