LE MONT KEMMEL, LIEU DE MÉMOIRE

Plaque millesim 2018

L'ange triste : en 1932, le général Lacappelle inaugure l'obélisque au mont Kemmel. Avec une hauteur de 18 mètres, il symbolise Victoria, déesse romaine de la victoire. Les gens de la région l'appellent " l'Ange triste ". Elle est l'oeuvre de l'architecte lillois Cordonnier et du sculpteur armentiérois Masselot. La figure regarde l'obélisque à l'ossuaire. On peut distinguer sur les deux principaux flancs du monument les noms des généraux et des divisions ayant participé à la bataille des monts de Flandre. Le monument fut restauré en 2005 par la province de la Flandre occidentale.

Le Belvédère : avant la guerre, le belvédère du mont Kemmel existait déjà. Sous la tour se trouvait une cage avec un ours dedans. L'histoire raconte qu'un jour cet ours s'évada et fut tué d'un coup de fusil au village. Cette première tour était le symbole du début du tourisme dans les monts de Flandre. Avant 1900, une petite butte, qui servait de point d'observation, attirait les touristes, qui montaient la butte le long d'un sentier en forme de spirale pour y admirer les environs. Cette butte est devenue un point géodique grâce à son altitude située à 156 mètres au-dessus du niveau de la mer.

L'ossuaire du Mont Kemmel : L'Ossuaire français se situe sur le flanc sud-ouest du mont Kemmel, tout près de la jonction 74. De cet endroit, vous voyez la rangée de collines comprenant le Baneberg ou le mont du Moulin, le mont Rouge, le mont Vidaigne et le mont Noir. Au pied de la colline se trouve la ferme Traisnel. La pente à partir de la lisière du bois jusqu'à la ferme constitua un no man's land pendant la bataille du mont Kemmel. Les soldats alliés (au départ britanniques, puis français) formaient une cible facile pour l'artillerie allemande qui attaquait du sommet du mont. L'ossuaire a été aménagé à la fin de la guerre. Les divers témoignages locaux de l'époque montrent l'importance du nombre de corps laissés encore sur le terrain après la bataille des monts de Flandre. Des soldats français non identifiés ramassés sur le terrain ont été inhumés dans cet ossuaire. Il contient également les corps de soldats provenant de divers secteurs de Flandre, soit 5 295 officiers et soldats français inconnus. 57 seulement sont identifiés, certains partiellement. Leurs noms sont inscrits sur le monument aux morts qui marque le centre de l'ossuaire.

LE MONT KEMMEL, LIEU DE MÉMOIRE
Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

Adresse et contacts :
LE MONT KEMMEL, LIEU DE MÉMOIRE

Kemmelbergweg
8950 Heuvelland
Belgique
Voir sur la carte

En savoir plus sur Belgique

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !