À 175 km de Quito. Officiellement baptisée Puerto Francisco de Orellana, du nom du découvreur de l'Amazone, la ville est connue sous le nom de Coca (ou El Coca). Elle doit ce nom à l'ancienne coutume des indigènes qui mastiquaient les feuilles de la coca (une plante qui n'est plus répandue en Equateur). La ville fut fondée en 1949. Après la découverte d'un important gisement de pétrole dans les années 1970, Coca, qui n'était alors qu'un village, s'est développée anarchiquement, entraînant une série de malédictions engendrées par l'exploitation pétrolière : infrastructure bâclée, déforestation, acculturation, prostitution et trafics en tout genre... Capitale de la dernière province équatorienne à avoir vu le jour (Orellana), Coca est une ville animée d'environ 70 000 habitants, qui connaît aujourd'hui la déferlante du tourisme. Son aéroport, desservi quotidiennement depuis Quito en 25 minutes, décharge les groupes de touristes qui partent d'ici à la découverte de la forêt amazonienne, dans les lodges ou sur des bateaux-hôtels. En ville, l'atmosphère est cosmopolite et l'effervescence commerciale, incessante. Cependant, la chaleur moite et le manque d'esthétisme de Coca freinent les touristes.

À voir / À faire à COCA

Adresses Futées de COCA

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à COCA

Transports
  • Location voiture
  • Réserver un ferry
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de COCA

EQUATEUR

Guide EQUATEUR

EQUATEUR 2020/2021

13.95 €
2019-11-20
432 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end de prestige pour 2 personnes au Château de la Dauphine !

Une escapade romantique en Gironde, au Château de la Dauphine .