La ville de Quetzaltenango est située au sud-ouest du pays, dans le département éponyme, que couvrent principalement de froids hauts plateaux. Chef-lieu départemental, Quetzaltenango, appelée Xela (prononcer sheila) par ses habitants, occupe une vaste vallée à 2 335 m d'altitude, entourée de collines et de montagnes d'origine volcanique. Près de six volcans, dont le Santiaguito encore en activité, se trouvent à proximité de la ville. Ils en constituent un des grands attraits. Située à 200 km, par la Panaméricaine (CA-1), ou à 250 km, par la Route internationale du Pacifique (CA-2), de Guatemala Ciudad, elle est la deuxième ville du pays par sa population (300 000 habitants). C'est enfin la capitale d'une région où les Indiens Mayas Quichés et Mayas Mam, leurs coutumes et traditions, sont fortement représentés.

Avant l'arrivée des conquistadors, les Mayas Mams dominèrent tout d'abord la région et y créèrent une ville, Kulaha. Les Quichés envahirent à leur tour ce territoire, fondant " Xelaju noj ", située à l'époque au pied du volcan Santa María, mais dont l'emplacement se déplaça dans la vallée actuelle. La domination Quiché sur la région prit fin avec l'arrivée des Espagnols en 1523 et de leur chef Pedro de Alvarado qui, après un an de guerre, défit les Quichés et leur chef Tecun Uman.

La prise de Xelaju (1524) marque la soumission de l'ensemble du Guatemala à son envahisseur européen. Les Indiens Nahuatls, qui accompagnaient les Espagnols, rebaptisèrent la cité pour lui donner son nom actuel (Quetzaltenango : " lieu du Quetzal "). Pendant la période coloniale, la prospérité de la cité se développa grâce aux immenses espaces agricoles qui l'entouraient et son accès aisé aux principaux ports d'exportation du Pacifique. Siège des autorités du " Corregimiento de Quetzaltenango " pendant la domination espagnole, la ville décida, à l'indépendance (en 1821), de se rattacher au Chiapas mexicain. La ville devint ensuite la capitale du " Sixième Etat de Confédération centroaméricaine " appelé aussi " Etat des Hauteurs " avant d'être enfin intégré à l'Etat guatémaltèque en 1840.

Aujourd'hui Xela, par sa situation géographique au carrefour des routes venant de la côte Pacifique, du Mexique et de Guatemala Ciudad, est un centre économique important. Pour les visiteurs, c'est un foyer culturel et touristique de tout premier plan avec ses nombreuses fêtes (les Jeux floraux), et ses monuments architecturaux néoclassiques en tézontle, construits après le tremblement de terre de 1902. Xela s'est peu à peu muée en une ville de province attrayante et dynamique, point de départ idéal pour découvrir dans la journée les nombreux villages, volcans et curiosités situés aux alentours, et le soir profiter d'une vie nocturne animée qui attire aussi bien les locaux que les touristes étrangers.

À voir / À faire à QUETZALTENANGO

Adresses Futées de QUETZALTENANGO

Organiser son voyage à QUETZALTENANGO

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Activités Airbnb
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos de QUETZALTENANGO

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

GUATEMALA

Guide GUATEMALA

GUATEMALA 2018/2019

14.95 €
2018-05-02
336 pages
À découvrir sur le petit Futé
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia !

Envie de prendre l'air ? Remportez un séjour d'une semaine en tente trappeur pour 5 personnes avec Huttopia .