Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Guide de voyage
Parque Nacional Santa Rosa

  • Trouver un hébergement

L'aire de conservation de Guanacaste forme un grand ensemble protégé qui regroupe le parc de Santa Rosa, celui de Rincón de la Vieja et le parc national Guanacaste, parmi les plus récents du Costa Rica (ouverts en 1989), dont l'activité principale est la recherche. Séparé du premier par l'Interamericana, le parc national Guanacaste en est le parfait prolongement écologique dans la partie ouest, puis deux volcans imposent leur relief, le volcan Orosí (1 486 m) et le volcan Cacao (1 660 m) que l'on peut escalader. Le parc national de Santa Rosa, quant à lui, est ouvert au public. Il protège en grande partie l'habitat typique de la forêt tropicale sèche, un écosystème rare dans le monde. Ce morceau de terre qui couvre presque entièrement la péninsule de Santa Elena était, il y a quelques dizaines d'années, particulièrement dévasté par la déforestation et les feux de forêt, amateurs de vents secs. La zone a alors été déclarée protégée (en 1971) pour permettre d'une part sa reforestation, et d'autre part l'étude du processus de régénération d'une forêt. La Casona a été dévastée par un incendie en 2001, mais le musée a pu retrouver sa place dans la maison, reconstruite à l'identique. Pour l'observation de la faune, mieux vaut s'y rendre durant la saison sèche (de décembre à avril) quand les animaux se retrouvent autour des rares points d'eau et que les insectes sont moins nombreux. Mais c'est également pendant cette période que les groupes de visiteurs affluent, car on peut circuler en 4x4 dans le parc. En d'autres temps, on venait y voir les tortues, notamment celles de Ridley, pondre à Playa Nancite, au nord du golfe Papagayo. Mais l'accès de la plage est maintenant restreint à vingt-cinq visiteurs à la fois, suite à des exactions commises par des personnes indélicates. Pour s'y rendre, réservez votre place auprès des autorités du parc. D'autres animaux sont visibles presque toute l'année, dont un grand geai noir et blanc qui pousse un cri encore plus rauque que celui de n'importe lequel de ses congénères. Les chauves-souris sont très largement représentées par une bonne cinquantaine d'espèces différentes. Les autres mammifères présents vont du singe au coyote en passant par le coati. En ce qui concerne la flore, deux arbres sont particulièrement intéressants. Le premier, un arbre imposant au large branchage, a donné son nom à la province du Guanacaste, dont il est devenu le symbole. Le second, le gumbo limbo, est facilement reconnaissable à son écorce brûlée, associée à la couleur des Indiens. Enfin, pour les surfeurs, c'est à Santa Rosa qu'ils pourront affronter les vagues de Peña Bruja, à Playa Naranjo.

Adresses Futées du PARQUE NACIONAL SANTA ROSA

Organiser son voyage au PARQUE NACIONAL SANTA ROSA
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Hébergements & séjours
Trouver un hôtel
Location de vacances
Trouvez votre camping
Réservez vos vacances au ski
Voyage sur mesure
Services / Sur place
Activités & visites
Acheter des devises étrangères
Apprendre une langue étrangère

Les circuits touristiques au PARQUE NACIONAL SANTA ROSA

Photos du PARQUE NACIONAL SANTA ROSA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

5.95 €
2022-05-11
144 pages

Autres destinations à proximité du PARQUE NACIONAL SANTA ROSA

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 personnes à Caen La Mer !

Découvrez Caen la mer le temps d’un week-end découverte avec l'Office de Tourisme et des Congrès Caen La Mer !