À 31 km au nord-ouest de Cartago, l'Irazú, qui culmine à 3 432 m d'altitude, est un volcan actif au lourd passé éruptif. Ses éruptions sont accompagnées de nuages de vapeur et de lourds jets de cendres, de scories ou de pierres plus ou moins grosses. La terre tremble et émet des grondements sourds. La première éruption connue remonte à 1723 et la dernière, qui date de 1963, a commencé le jour même où le président Kennedy vint rendre visite au Costa Rica. Ensuite, les habitants de la région ont dû se protéger pendant deux ans des cendres crachées par le volcan. Ses derniers sursauts datent de 1991 et 1994 lorsqu'un pan s'est effondré en direction du río Sucio. Seules quelques fumerolles sont actuellement visibles, encore faut-il pouvoir les différencier des cendres balayées par le vent.

Au sommet de l'Irazú, on trouve cinq cratères : le principal présente un paysage lunaire sur 1 050 m de diamètre, le Diego de la Haya ; le second abrite un lac sulfureux ; et les autres, de moindre importance, sont situés de chaque côté du cratère principal.

Le terrain autour du volcan est dénudé, seul le myrte pousse dans les environs immédiats des cratères. La faune est tout aussi pauvre en dehors du volcano junco, un oiseau qui niche dans les buissons qui couvrent le cratère Playa Hermosa. Le parc national de 2 309 ha a été créé en 1955 pour protéger la faune et la flore déjà fragilisées par les retombées de cendres. On peut cependant apercevoir des lapins, des coyotes, des porcs-épics ou des tatous et, parmi les oiseaux, la chouette brune, entre autres.

À voir / À faire au PARQUE NACIONAL VOLCÁN IRAZÚ

Organiser son voyage au PARQUE NACIONAL VOLCÁN IRAZÚ

Photos du PARQUE NACIONAL VOLCÁN IRAZÚ

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

COSTA RICA

Guide COSTA RICA

COSTA RICA 2018/2019

13.95 €
2017-11-08
504 pages
Ailleurs sur le web
Avis