Quelle sensation étrange ! En débarquant à Isabela pour la première fois, c'est comme si vous remontiez le temps jusqu'à la porte donnant sur les années 1970 ou le début des années 1980. Isabela, dernière ville importante de la Côte Nord, est surtout connue pour ses plages et ses environs. Le centre-ville, assez encombré aux heures de pointe, continue de lutter pour attirer l'attention des visiteurs. Il faut dire qu'il n'y a rien à y faire ou à y voir. Les boutiques vides lui donnent même des airs de ville fantôme.

Pourtant, avec ses rues posées sur la colline, une architecture coloniale encore visible à certains endroits et quelques échoppes, Isabela pourrait prétendre à un certain charme. Au lieu de cela, elle le cache, comptant sur ses environs et sa belle côte pour attirer l'attention et assurer sa réputation. D'ailleurs, Isabela est surnommée le Jardin del Noroeste (Jardin du nord-ouest) à cause des nombreuses fleurs sauvages qui poussent en bordure des plages. A bien observer, l'endroit procure un fort sentiment d'évasion. Une fois là-bas, vous pouvez vous abandonner à la paresse, sans rien faire, sinon vous promener à cheval dans les herbes hautes ou vous laisser glisser sur des vagues de plus en plus grosses, qui feront le bonheur des surfeurs.

Les Portoricains évoquent aussi Isabela pour son fameux quesito de soja, un fromage blanc enveloppé dans une feuille de maïs, ou pour la force de ses coqs de combat.

Histoire. Personne ne peut dater précisément les premiers peuplements espagnols dans la région. Mais une chose est sûre, elle est occupée, alors, par une tribu taïno et porte le nom de Guajataca. Elle est gouvernée par le chef indien Mabodamaca, lorsque les Espagnols y posent le pied pour la première fois. Dans la première moitié du XVIIIe siècle, le gouverneur de l'époque, José Antonio de Mendizábal y Azares, autorise des colons à venir s'y implanter. Ils bâtissent le village de San Antonio de la Tuna, en hommage au saint, Antoine de Padoue. D'après les historiens, le village compte environ 1 200 habitants en 1750. Des années plus tard, le gouverneur de Porto Rico ordonne le déplacement du village, décimé par l'apparition de maladies. Le nouveau bourg s'appelle Isabela, en hommage à la reine Isabelle de Castille. En 1819, la ville est fondée. Près de 200 ans plus tard, elle compte un peu moins de 46 000 habitants.

À voir / À faire à ISABELA

Adresses Futées d'ISABELA

Rechercher par catégorie :

Organiser son voyage à ISABELA

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
Hébergements & séjours
  • Ecotourisme
  • Trouver un hôtel
  • Location de vacances
  • Location Airbnb
  • Trouvez votre camping
  • Voyage sur mesure
Services / Sur place
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Assurance Voyage

Photos d'ISABELA

15.95 €
2019-05-22
240 pages
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end pour 2 personnes en Catalogne !

Profitez d'une parenthèse enchantée pour 2 personnes à Castello d'Empuries en Catalogne avec l'Office de Tourisme de Castello d'Empuries.