Propre, sûre et ordonnée, voilà comment on se plaît à qualifier Genève. Sur les rives du lac Léman, il est vrai que la " Grande Dame " bénéficie d'un cadre privilégié, entre lac et montagne, qui lui offre une ambiance paisible à toutes les périodes de l'année. Liée géographiquement et culturellement à la France, Genève est aussi une cité internationale de renom, siège de grandes institutions à l'image de la Croix-Rouge et des Nations-Unies. Petit Futé vous propose ses immanquables pour une visite réussie ! 

© bluejayphoto

Le palais des nations, un souffle de paix

Édifié entre 1929 et 1936 dans le parc de l'Ariana, le Palais des Nations accueille depuis la Seconde Guerre mondiale le site européen de l'Organisation des Nations Unies. Deuxième plus grand centre après celui de New-York, avec ses 2 000 bureaux et ses 34 salles de conférence, le palais des Nations est, plus qu'un musée, un véritable lieu vivant en activité. La place des Nations et ses grands blocs de marbre qui représentent les pays adhérant à l'ONU est impressionnante. On y voit aussi la fameuse broken chair qui trône sur trois pieds, terrible image du sort des victimes des mines anti-personnelles... 

© luxiangjian4711

Le jardin anglais, en temps et en heure

Il s'agit de l'un des jardins les plus populaires de la ville, à deux pas du jet d'eau vous pourrez admirer l'un des plus beaux panoramas sur le lac Léman. Son horloge fleurie de 4 m de diamètre est redessinée tous les ans. Composée de plus de 6 000 fleurs différentes, c'est une vraie palette de couleurs ! Aménagé en 1854, ce jardin est le premier à suivre le modèle anglais à Genève. En été, son énorme fontaine de bronze rafraîchit les promeneurs qui viennent assister aux concerts gratuits. Une étape bucolique s'il en est ! 

© Philippe Guersan - Author\'s Image

Le mur des réformateurs, une tranche d'histoire

Construit dès 1909 à l'occasion du 400e anniversaire de la naissance de Calvin, le Mur des réformateurs est adossé aux anciennes murailles de la ville dans le parc des Bastions. On y voit quatre statues monumentales qui représentent les quatre grandes figures de la Réforme : Guillaume Farel, Jean Calvin, Théodore de Bèze et John Knox. Six autres statues de taille réduite rendent aussi hommage à d'autres personnalités liées à cette période historique. Derrière eux, on peut admirer la devise de la Réforme et de Genève : Post Tenebras Lux (Après les ténèbres, la lumière).  

© Sivarock - iStockphoto

La majestueuse cathédrale Saint-Pierre

Construite à partir de 1160 dans un style romano-gothique, la cathédrale Saint-Pierre domine la ville. L'intérieur est assez sobre puisqu'il a perdu la plupart de son mobilier lorsque la cathédrale est devenue un lieu de culte protestant, pendant la Réforme. Armez-vous de courage et gravissez les 157 marches qui mènent au sommet de la tour nord pour admirer la cloche et le splendide panorama... Si vous préférez rester sur terre, la visite archéologique vous fera découvrir toute l'histoire et la richesse de ce monument. 

© dblight

La vieille-ville et ses joyaux

Genève est la plus grande cité historique de Suisse. Flâner dans son charmant centre historique permet de découvrir des beautés insoupçonnées à l'image de la très typique place du Bourg de Four où étaient organisées les foires du Moyen Âge. La place de Neuve, elle, donne la part belle à la culture avec trois grands bâtiments du XIXe siècle : le musée Rath, le grand théâtre et le conservatoire de musique. Au centre trône en maître la statue du général Dufour, cofondateur de la Croix-Rouge. Mais, pour découvrir Genève, le meilleur reste encore de se perdre dans ses petites rues, au rythme du lac Léman... 

© antares71

Le jardin botanique, un écrin de verdure

Sur les bords du Lac Léman, le jardin botanique est une véritable institution à Genève. Il jouit notamment d'une renommée mondiale pour ses impressionnantes collections d'herbiers anciens. Lors d'une balade très agréable, les visiteurs admirent plus de 50 000 plantes bulbeuses, des arbres séculaires mais aussi des serres tempérées et tropicales. Le jardin des senteurs et du toucher, aménagé pour les non-voyants, est une très belle initiative. C'est le lieu idéal pour découvrir notre patrimoine végétal !

© Philippe Guersan - Author\'s Image

Le musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

C'est à Genève qu'est née la Croix-Rouge, il est donc naturel d'y trouver un musée consacré à ses actions et projets. L'exposition permanente nommée " l'aventure humanitaire " porte à réfléchir sur de nombreuses questions humanitaires, notamment grâce à des témoignages poignants de victimes de guerres ou catastrophes naturelles dans la salle " défendre la dignité humaine ". Un visite à vivre en famille...

© mseidelch

Carouge, la dolce vita suisse

Sous ses airs froids, Genève cache bien des secrets... À deux pas de son centre-ville se trouve Carouge, une petite ville pleine de charme. Ses origines italiennes se dévoilent dans son ambiance et son architecture, la ville a en effet été construite au XVIIIe siècle, sous les ordres du roi de Sardaigne, pour concurrencer Genève. Souvent surnommée le  " Greenwich Village " genevois, Carouge attire artistes et amants de la bohème venus profiter des artisans, antiquaires et autres bars branchés à la tombée de la nuit. 

© Maurane di Matteo

Prendre de la hauteur au Mont Salève

À quelques arrêts de bus du centre et après cinq minutes de téléphérique, les promeneurs se retrouvent à 1 100 m d'altitude, en haut du mont Salève. La vue y est impressionnante : Genève, le Jura, les Alpes et le Mont-Blanc ainsi que le lac d'Annecy se laissent admirer. Les sportifs ne regretteront pas la promenade puisque de nombreuses activités les attendent : randonnée, parapente, ski de fond ou VTT, il n'y a plus qu'à choisir ! 

© Anna Bryukhanova

Le jet d'eau, l'emblème de la ville

C'est l'image la plus connue de Genève : son impressionnant jet d'eau de 140 m qui trône au centre de la Rade ! Saviez-vous qu'il débite 500 litres d'eau par seconde à une vitesse de 200 km/h ? Ne vous approchez pas trop près si vous voulez rester au sec ! En 1886, il n'était qu'une soupape de sécurité servant à créer du débit supplémentaire aux entreprises et artisans. Aujourd'hui c'est l'attraction touristique principale de la ville !

© bluejayphoto