Incorporé par les nazis au IIIe Reich sous le nom de Auschwitz, l'ancien bourg de Oświęcim, aujourd'hui ville provinciale quelconque, est le symbole majeur de l'Holocauste. Auschwitz-Birkenau était le plus grand camp d'extermination du IIIe Reich, qui, à sa découverte, mit le monde entier devant l'indicible, l'impossibilité d'expliquer ni même de décrire une telle horreur. Son nom est synonyme de la barbarie nazie, de la Solution finale, du génocide commis à l'encontre du peuple juif, mais aussi de l'aliénation et de l'inhumanité dans l'Homme. Il est impossible de déterminer le nombre exact des victimes de Auschwitz car les SS ont détruit presque tous les documents et la plupart de ce qui restait fut emporté par l'Armée Rouge. On estime, toutefois, qu'entre 1940 et 1945, 1,5 million de personnes d'environ 28 nationalités, dont 90 % étaient juifs, trouvèrent la mort dans l'atroce machine à tuer industrielle mise en place par l'Allemagne nazie. Après-guerre, le camp devient un gigantesque lieu de mémoire, inscrit sur la liste de l'UNESCO à partir de 1979. Les puissances victorieuses du nazisme ont voulu que plus jamais une telle abomination ne puisse se reproduire. Le seul moyen de garantir cela est de confronter chacun au souvenir de cette horreur, pour ne pas laisser prétendre qu'elle n'a pas existé, pour transmettre aux nouvelles générations la souffrance de ceux qui y sont morts ou y ont survécu. C'est pourquoi, plus qu'une excursion touristique, une visite à Auschwitz est un devoir de mémoire. Auschwitz est aujourd'hui, avec plus de 500 000 visiteurs chaque année, l'un des lieux les plus fréquentés de Pologne.

Histoire

En 1939, Oświęcim ainsi que les villages environnants sont incorporés au IIIe Reich. L'idée d'y installer un camp de concentration naît rapidement et, dès avril 1940, Rudolf Höss est placé à sa tête, et enferme le premier groupe de prisonniers, 728 Polonais transférés de la prison de Tarnów. Le nombre de détenus ne cesse de croître pour arriver en 1942 à un total de plus de 20 000. Parallèlement, les nazis étendent Auschwitz, qui devient le camp principal d'un ensemble de nouvelles structures. La construction de Birkenau (appelé plus tard Auschwitz II) a commencé en 1941, dans le village de Brzezinka, à 3 kilomètres du premier camp. A la même époque, 40 autres camps sont construits et rattachés à l'autorité de celui d'Auschwitz, souvent à proximité de mines ou d'usines métallurgiques, où les prisonniers valides sont forcés à travailler. A partir de fin 1941, Birkenau est assigné à la mise en place de la Solution finale, l'éradication du peuple juif. Il se développe comme un système industriel d'élimination. Les nazis utilisent les chambres à gaz et les fours crématoires pour mettre à mort les prisonniers. Froid, maladies, humiliations physique et morale, expériences scientifiques et sous-alimentation sont les horreurs quotidiennes auxquelles sont confrontés ces hommes, femmes et enfants destinés à être tués. A l'approche de l'Armée Rouge, en janvier 1945, les prisonniers qui avaient encore la force de marcher furent évacués dans les " Marches de la Mort " vers l'intérieur du Reich. Quand l'Armée soviétique entra à Auschwitz le 27 janvier 1945, elle n'y trouva que 7 000 prisonniers environ, dans un état d'affaiblissement terrible. 60 ans après, le 27 janvier 2005, de nombreux chefs d'Etat s'y sont retrouvés avec les survivants pour une commémoration. Chaque année depuis 1988, à Auschwitz, a lieu la " Marche des Vivants " pendant laquelle de jeunes juifs provenant du monde entier rendent hommage aux victimes de l'Holocauste.

Attention ! Comme il s'agit d'un mémorial et à la base d'un immense cimetière, la visite des camps de Auschwitz-Birkenau est très éprouvante du point de vue émotionnel, aussi bien pour les adultes que pour les jeunes visiteurs. N'oubliez pas que l'entrée aux camps est fortement déconseillée aux enfants de moins de 14 ans.

Les lieux incontournables d'OŚWIĘCIM (AUSCHWITZ)

Organiser son voyage à OŚWIĘCIM (AUSCHWITZ)

Photos d'OŚWIĘCIM (AUSCHWITZ)

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

CRACOVIE

Guide CRACOVIE

CRACOVIE 2019/2020

12.95 €
2019-01-09
264 pages
Avis