MURALS & PEACE WALLS

Plaque millesim 2018

Les quartiers ouest de Belfast furent très durement marqués par les Troubles et les stigmates sont toujours là pour en témoigner. Les peintures murales à la gloire des unités combattantes sont nombreuses (IRA pour les républicains, UVF/UDA pour les unionistes) et les grandes figures politiques sont glorifiées. On en trouve un très grand nombre dans les quartiers de Falls Road (catholique) et Shankill Road (protestant), qui sont mitoyens et sont séparés par un immense mur peace line le long de Cupar Way, pour limiter les relations entre communautés. Des points de passages sont aménagés tout le long et les portes peuvent être refermées si besoin par les autorités. Ce type d'interface est très présent dans les quartiers périphériques de Belfast, mais c'est encore ici que l'exemple est le plus frappant.

Un autre mur particulièrement impressionnant se trouve dans l'est de Belfast et sépare le quartier catholique de Short Strand des vastes zones protestantes de cette partie de la ville. La minuscule impasse unioniste de Cluan Place est d'ailleurs assez tristement et littéralement emmurée pour éviter que ses habitants ne soient en contact avec les républicains.

Le mieux, pour découvrir ce patrimoine politique, tantôt violent, tantôt tourné vers la paix et l'avenir, c'est encore d'emprunter l'un des célèbres black cabs pour une visite guidée. Mais si vous décidez de vous lancer à pied, le plus simple est de partir du centre-ville et de s'engager d'abord sur Falls Road, l'artère républicaine. La tour de Divis Tower marque l'entrée du quartier et a connu une histoire très mouvementée pendant les Troubles. Elle faisait alors partie d'un plus vaste complexe d'appartements nommés Divis Flats, désormais détruits. Ce vivier de la résistance républicaine était particulièrement surveillé par les troupes britanniques, tant est si bien que le sommet de Divis Tower était coiffé d'un poste d'observation militaire dans les années 1970. Au plus fort du conflit, il n'était accessible que par hélicoptère...

Plus loin, les peintures murales entre Percy Street et Northumberland Street sont de grande qualité. En poursuivant, on passe le Garden of Remembrance en hommage aux volontaires de l'IRA et, à l'angle de Sevastopol Street, on peut voir les peintures des grévistes de la faim sur la bibliothèque de Falls Road, ainsi qu'un immense portrait de l'icône Bobby Sands sur le bâtiment du parti Sinn Féin. En tournant sur Clonard Street, on rejoint le Clonard Monastry, puis un autre monument commémoratif honorant les morts des Troubles, sur Bombay Street.

Pour changer complètement d'ambiance, il faudra prendre Cupar Street, puis Springfield Road jusqu'aux portes de Lanark Way, qui permettent de passer le mur et traverser vers le quartier protestant de Shankill Road. Ici, plus de drapeaux irlandais mais des Union Jacks et étendards des groupes armés tels que l'UVF. En remontant Shankill Road, on verra de nombreuses fresques en hommage aux factions paramilitaires unionistes. Elles en commémorent les combats, mais aussi les morts. A l'angle de Crimea Road, une façade couverte de portraits de la reine est presque rafraîchissante, comparée aux nombreuses images de soldats et hommes armés présentes sur les autres devantures. Au croisement de Argyle Street, un monument rappelle les victimes d'un attentat de l'IRA avec des images particulièrement violentes. En redescendant Northumberland Street vers Falls Road, on repasse des portes et le mur, tout en voyant de nombreux murals des deux camps. On rejoint ensuite facilement le centre-ville.
L'Irlande du Nord est aujourd'hui présentée comme un espace de création à ciel ouvert. Depuis les années 1960 et la naissance de ce mode d'expression, près de 2 000 peintures murales ont été recensées à Belfast et à Derry. Des phrases parfois incisives appelant à la haine sont écrites, mais l'on y voit aussi des messages poétiques et de paix, notamment sur Northumberland Street, où les causes du monde entier sont représentées. Une chose est sûre, on trouve de plus en plus de mots exprimant la paix et le consensus, les textes lapidaires étant peu à peu effacés, même si certains demeurent trop importants pour disparaître, aux yeux des communautés concernées.

Je gagne 100 foxies
Partagez cette adresse

Adresse et contacts :
MURALS & PEACE WALLS

Falls Road & Shankill Road
Belfast
Royaume-Uni
Voir sur la carte

Avis des membres sur MURALS & PEACE WALLS

Note générale : 4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
2 avis d'internautes
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en mai 2018
Impossible en se baladant à pied ou dans le hop on hop off de rater et d'apprécier ces étonnantes fresques murales fréquentes et l'on sait pourquoi en Irlande du Nord.
Avis déposé le 02/07/2018
@V
4/5
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité
Visité en juin 2015
Il y en a pour tous les goûts, un véritable musée à ciel ouvert, entière gratuit et accessible à tout moment. On passe un très bon moment à découvrir les dessins et leurs messages
Avis déposé le 27/06/2016
Je gagne 100 foxies

En savoir plus sur Belfast

Je dépose mon avis et je gagne des Foxies

(50 caractères minimum) *
Votre photo doit respecter le poids maximal autorisé de 10 Mo
Rapport Qualité/Prix
Service
Originalité

    * champs obligatoires

    Pour soumettre votre avis vous devez vous connecter.

    Rejoignez la communauté

    * champs obligatoires

    Déjà membre ?

    Merci pour votre avis !
    • Bravo, votre compte a été créé avec succès et nous sommes heureux de vous compter parmi nos Membres !
    • Votre avis a été envoyé à notre équipe qui le validera dans les prochains jours.
    • Vous pouvez gagner jusqu'à 500 Foxies en complétant votre profil !