Capitale et plus grande ville de Roumanie, Bucarest peut paraître au premier abord hostile. Frénétique, bétonnée et polluée elle est découpée par de vastes avenues tout droit héritées de l'époque communiste sur lesquelles s'acharne un trafic rageur. Pourtant à y regarder de plus près Bucarest recèle des secrets qu'elle livre avec parcimonie : monastères plusieurs fois centenaires nichés entre des blocs soviétiques, où se dévoile une sublime architecture XIXe et quantité de bars, restaurants et lieux branchés qui révèlent une intense vie culturelle. C'est sans oublier les magnifiques parcs, véritables poumons de la ville ou encore les nombreux musées. Beaucoup reprochent à Bucarest de ne pas donner à ses visiteurs l'image de la " vraie " Roumanie. Effectivement, la capitale n'est pas représentative de ce qu'on peut visiter dans certains villages pittoresques du pays, mais c'est bien là tout l'intérêt de cette ville. Née du mélange, sans frontières bien dessinées, transformée par la mégalomanie d'un homme, cette ville métissée est un carrefour historique et architectural. Bucarest à travers ses musées, ses théâtres et ses nombreux restaurants est un lieu déconcertant qui vit encore entre Orient et Occident.

Le sud de la Roumanie

Le sud de la Roumanie, dans la vaste plaine du Danube où s'élève la capitale Bucarest, est issu de l'un des trois grands ensembles géographiques qui ont formé la Roumanie moderne : la Valachie (ou Valaquie). Le nom provient de " Valaques ", exonyme désignant les latinophones (qui s'expriment dans la langue des Romains, d'où le gentilé Roumain) en Europe du Sud-Est au Moyen Âge.

Véritable berceau de la nation roumaine, la Valachie se nomme d'ailleurs en roumain Țara Românească, " la Terre roumaine ". Principauté indépendante au Moyen Âge, comme la Moldavie, elle contraste alors avec la Transylvanie, qui fait partie du royaume de Hongrie.

La principauté historique de Valachie se divise aujourd'hui en trois régions informelles : Bucarest même, l'Olténie (ou Petite Valachie) à l'ouest et la Munténie (ou Grande Valachie) à l'est. La distinction entre Olténie (de l'autre côté de la rivière Olt) et Munténie (Valachie pour les Moldaves) est apparue au XVIe siècle.

Cet ensemble n'est pas le plus touristique de la Roumanie. La plaine du Danube ne possède pas les paysages les plus excitants du pays et les villes industrielles qui y ont été élevées à l'époque communiste ne sont pas des plus attirantes. Il s'agit de plus de la région la plus pauvre du pays. Elle n'en reste pas moins passionnante d'un point de vue culturel et sociologique : Bucarest est un objet de visite en soi, capitale originale s'il en est, les villes de Târgovişte ou de Craiova méritent le détour, alors que la partie nord de l'Olténie, sur les contreforts des Carpates, possède de nombreux charmes et points d'intérêt qui annoncent déjà la Transylvanie.

À voir / À faire à BUCAREST

Organiser son voyage à BUCAREST

Photos de BUCAREST

ROUMANIE

Guide ROUMANIE

ROUMANIE 2018/2019

14.95 €
2018-06-13
528 pages
Avis