Rumonge, à 75 km de Bujumbura, est l'une des villes les plus anciennes et les plus peuplées du Burundi. C'est un ancien comptoir commercial créé au XIXe siècle par les Zanzibarites, où les influences musulmanes pour la religion et swahilies pour la culture sont dominantes.

Ville de pêche, de commerce... Disposant d'une bonne situation, au coeur de la plaine, avec un accès lacustre et une position charnière entre la route d'altitude menant dans l'intérieur montagneux (RN16 et RN17 vers Bururi et Makamba) et celle du littoral conduisant à la capitale (RN3), Rumonge est un centre urbain actif où la pêche et le commerce se déroulent à l'ombre des palmiers dans une ambiance plaisante. Bien que surveillée par les officiers des douanes burundaises qui veillent au versement des taxes sur les chargements en provenance de Tanzanie (poissons, mais aussi tissus), la criée improvisée sur la jetée est un moment bon enfant à observer absolument : l'arrivée de chaque bateau provoque une animation frénétique, et même sans possibilité de cuisiner, on a très envie d'y acheter du poisson, ne serait-ce que pour discuter avec les pêcheurs.

... et d'huile de palme. La ville est aussi au coeur d'une économie régionale florissante et très rémunératrice, celle de l'huile de palme, qui fait la richesse de toute cette partie du pays. Dans toute la plaine de Rumonge et jusqu'à Nyanza-Lac, on peut voir de petites presses artisanales pour extraire l'huile des cosses de palme et une raffinerie industrielle (huile et savon) est aussi installée ici (son dirigeant belge, Ingo, est en outre un fameux botaniste). Le riz, enfin, introduit comme le palmier à huile par les populations swahilies à la fin du XIXe siècle, prospère dans la plaine drainée et les marais des environs.

Trois aires naturelles protégées se trouvent dans un périmètre réduit près de Rumonge, l'une en bordure du lac Tanganyika (Kigwena), les autres plus en arrière dans les terres (Rumonge et Vyanda). Délaissées par les visiteurs pendant la guerre, elles sont redevenues accessibles. Mais le conflit, qui a conduit à l'affaiblissement du contrôle de protection de la nature, a laissé se commettre de sérieuses dégradations. La déforestation (coupe de bois de chauffe, défrichement cultural pour introduire le palmier à huile, feux de brousse pour les pâturages) et des opérations de braconnage sur les mammifères ont beaucoup nui aux forêts.

À voir / À faire à RUMONGE

Organiser son voyage à RUMONGE

Photos de RUMONGE

17.95 €
2015-01-14
360 pages
Avis