Le nord du Maroc regorge de splendides cités à visiter. Tanger est une ville qui a su conserver son charme d'origine et où il est agréable de flâner dans sa médina avant de faire un détour par les souks et la citadelle pour profiter d'une vue magnifique sur la baie et sur le port. Ses différents quartiers possèdent des monuments à ne manquer sous aucun prétexte, y compris la Ville Nouvelle et ses bâtiments de la première moitié du XXe siècle. À une centaine de kilomètres et facilement accessible se trouve Chefchaouen, perle bleue du pays. Sa situation exceptionnelle dans les montagnes du Rif lui offre un cadre majestueux et on aime se balader dans sa vieille ville pour profiter de ses remarquables bâtiments aux différents tons de bleu. Ses ateliers de maroquinerie et de tissage lui offrent aussi un charme certain. Voici les incontournables de ses deux villes à découvrir absolument. 

© Hugo Canabi - Iconotec

Visiter les tombes phéniciennes de Tanger

Avec son emplacement stratégique donnant à la fois sur la Méditerranée et l'Atlantique, Tanger a été une cité prisée par les civilisations antiques. Les Phéniciens et les Carthaginois s'y sont installés et ont laissé des traces de leur passage, notamment les tombes phéniciennes. La nécropole phénicienne est un site historique perché sur une falaise qui donne directement sur la mer, située entre l'ancienne médina et le quartier de Merchan. Les tombes phéniciennes ont été creusées directement dans la roche et la découverte de ces sépultures est une formidable occasion de profiter d'un sublime panorama sur la baie de Tanger, le Cap Malabata, le détroit et au loin la côte espagnole. 

Tombes phéniciennes de Tanger© ISerhii - Shutterstock.com

Découvrir le Fondouk Chejra

Ce lieu à part à Tanger a une histoire bien particulière. Le Fondouk Chejra a en effet d'abord abrité des personnes en transit et dans le besoin qui n'avaient pas assez d'argent pour s'offrir une nuit d'hôtel. Constitué de plusieurs ailes avec différents niveaux et d'une cour intérieure, c'est aujourd'hui un lieu où exercent des tisserands de la ville. On y admire les artisans à l'oeuvre et on a l'occasion d'y acheter tout un tas de merveilles. Les gens y vont notamment pour passer commande pour les tapisseries de leurs pièces et pour les rideaux. En y flânant quelques instants, on découvre un savoir-faire artisanal et une qualité de fabrication qui donne envie de craquer et de repartir le panier rempli de belles choses. 

© Ekaterina Pokrovsky - stock.adobe.com

Le phare du Cap Spartel, au croisement des mers

Selon la légende, c'est au phare du Cap Spartel, situé au nord-ouest de la ville de Tanger, que se rejoignent les eaux de l'océan Atlantique et de la mer Méditerranée. Il fut construit en 1861 dans le but de protéger les marins de naufrages. D'une grande beauté, il est l'un des emblèmes de la ville et sa région. Si l'entrée est officiellement interdite, le gardien n'hésite pas à ouvrir ses portes au public, qui peut alors gravir les marches, découvrir des photos de phares du monde entier et surtout, une fois arrivé en haut, profiter d'un superbe panorama sur la mer, et au loin, apercevoir les côtes espagnoles et Tarifa. 

Le phare du Cap Spartel, au croisement des mers© Pavel Szabo – Shutterstock.com

La médina de Chefchaouen, 50 nuances de bleu 

Lors d'une escapade à Chefchaouen, il ne faut pas manquer de prendre le temps de parcourir sa splendide médina. Au fil des rues, on profite en effet de la beauté des habitations aux façades blanchies à la chaux et recouvertes de plusieurs nuances de bleu. Si la vieille ville a été peinte en bleu par les réfugiés juifs dans les années 1930, c'est pour évoquer le bleu du ciel et du paradis. Le résultat est saisissant et le lieu propice à la prise de superbes clichés. Après avoir parcouru ses nombreuses ruelles, un détour par la place principale est l'occasion de s'installer à la terrasse de l'un des cafés et de s'imprégner de la bonne ambiance qui y règne tout au long de la journée.  

La médina de Chefchaouen© Olena Z – Shutterstock.com

Les énigmatiques grottes d'Hercule 

Les grottes d'Hercule se trouvent à seulement une dizaine de kilomètres de Tanger et sont un endroit à voir absolument lors d'un passage dans la ville. Ce site archéologique est rempli de mystères. Selon la mythologie grecque, c'est en ce lieu que se reposa Hercule après avoir réalisé une large partie de ses travaux imposés par l'Olympe. De ces grottes naturelles calcaires et ouvertes sur la mer, on profite de la vue sur l'Atlantique et le meilleur moment est très certainement le coucher du soleil. Il faut également prendre le temps de contempler les différents détails des grottes et tout simplement laisser aller son imagination et ses interprétations.

Les grottes d'Hercule© Debjit Chakraborty – Shutterstock.com

Un moment au musée de la Kasbah de Tanger

Le cadre offert par le musée de la Kasbah est somptueux. Le palais Dar-El-Makhzen est en effet très bien conservé et on apprécie notamment la beauté de son patio. À l'intérieur, il y a de quoi se cultiver et en apprendre plus sur l'histoire fascinante de la ville. On passe de la salle des trésors à la partie ethnographique. Puis on admire les textiles, avant de s'arrêter dans la cour d'honneur où le sultan donnait des audiences publiques, puis poursuivre son chemin vers la salle des céramiques. Enfin, la section archéologique permet d'effectuer un voyage dans le temps et de contempler différents objets de diverses époques. On finit la balade culturelle par un tour dans le jardin où se trouvent de splendides yuccas ainsi que des canons français qui ont été offerts au sultan Hassan I. 

Musée de la Kasbah© Color Chaser - Shutterstock.com

Un tour à la mosquée espagnole de Jemaa Bouzafar 

De passage à Chefchaouen, une balade à effectuer est celle qui conduit à la mosquée espagnole de Jemaa Bouzafar. Elle se situe sur une colline et la rejoindre, c'est s'offrir la possibilité de prendre de la hauteur pour bénéficier d'une vue imprenable sur la médina de Chefchaouen et les montagnes du Rif. Le meilleur moment est celui qui permet d'assister au coucher du soleil, on commence alors par profiter de l'architecture du lieu de culte avant de s'installer et de contempler le spectacle et les différents éléments qui composent ce panorama unique au monde. 

Mosquée espagnole Jemaa Bouzafar© Mikhail Markovskiy - Shutterstock.com

Une halte gourmande au Bistrot du Petit Socco

Que serait une balade dans Tanger sans prendre le temps de s'arrêter dans les bars pour profiter d'une boisson et de la gastronomie. Sur la place toujours très animée du Petit Socco, il fait bon s'installer à une table de ce café-restaurant, boire un thé ou alors commander un bon repas et recharger les batteries. Le couple qui est aux commandes de ce lieu à l'ambiance conviviale propose une savoureuse cuisine locale. Couscous, tajines, salades enchantent les papilles. C'est une adresse à bien noter et où passer un agréable moment, en compagnie de quelques habitants et des gens de passage.

Spécialités marocaines© fazeful - stock.adobe.com

Aller voir la source de Ras El Ma  

Cette source sacrée a été et est toujours le seul fournisseur en eau potable de la ville de Chefchaouen. De là, l'eau sort de la montagne et forme une poignée de petites cascades charmantes où les femmes locales viennent encore pour laver leur linge. C'est un lieu propice aux échanges et à la détente, un lieu où il fait aussi bon se rafraîchir lors des chaudes journées. Il ne faut pas manquer de s'y rendre pour sa beauté et la vue offerte sur la vallée environnante, et rien que pour le fait de savoir que pour être le seul fournisseur en eau de la cité, la source de Ras El Ma est la raison principale qui a conduit à l'édification de Chefchaouen. 

Ras El Ma, Chefchaouen© juanorihuela - stock.adobe.com.

Profiter de la vue et des monuments au Cap Malabata

À 6 kilomètres au nord-est de Tanger se trouve le Cap Malabata, une petite avancée en hauteur de la côte marocaine sur la mer. On y trouve un phare et un château de type médiéval qui fut érigé au début du XXe siècle. Après avoir pris le temps de visiter les monuments, on laisse place à la contemplation, avec un splendide panorama offert sur Tanger, sa baie, mais aussi sur le Détroit de Gibraltar et au loin, la côte espagnole. Ce spot est l'un des meilleurs autour de Tanger pour profiter d'une vue qui allie les formes de la ville et les différents éléments qui composent sa région et son horizon. 

Cap Malabata© Evannovostro - Shutterstock.com