Avec l'arrivée des ferries et des speed boats, le port a souffert, un peu malgré lui, de la flambée du tourisme dans l'île depuis une dizaine d'années. Il a un peu perdu de son âme et ne mérite guère que vous vous y attardiez. A l'emplacement de l'antique Korissia, le port de Kea se distingue quand même par d'élégantes maisons néoclassiques aux toits de tuiles rouges. A proximité d'Aghios Savas, vous trouvez quelques ruines des murailles de l'antique cité ; au sommet de la colline d'Aghia Triada s'élevait un sanctuaire d'Apollon. A la base de cette colline a été découvert le fameux Kouros de Kea, que vous pouvez voir au musée archéologique d'Athènes. La baie de Korissia donne accès à un ensemble de baies plus petites, dans la direction d'Otzias.
Vous y trouverez quelques plages sympathiques, dont la plage de Gialiskàri, et surtout le joli port de pêcheurs de Vourkari. Le site archéologique d'Aghia Irini ferme la baie par une intéressante péninsule.

Vourkari, ce village de pêcheurs, au nord-est de Korissia, est le centre de rassemblement des yachts et la partie la plus populaire de l'île. Plus vers le nord, sur la presqu'île d'Aghia Irini, l'École américaine d'archéologie a découvert une cité de l'époque du cuivre. Vous y verrez les ruines des murailles et les restes d'un sanctuaire dédié à la grande déesse des Cyclades. Pendant l'ère classique, le lieu était consacré au culte de Dionysos.

À voir / À faire à KORISSIA

Organiser son voyage à KORISSIA

Photos de KORISSIA

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

CYCLADES

Guide CYCLADES

CYCLADES 2019/2020

10.95 €
2019-07-10
432 pages
Avis